Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Crédit Suisse: le bénéfice net chute de 95% au 3ème trimestre
 

Credit-SuisseCredit Suisse, numéro deux du secteur bancaire helvétique, a surpris au troisième trimestre en dégageant un bénéfice net de 41 millions de francs suisses (37 millions d’euros), bien qu’en baisse de 95%, la banque poursuivant sa restructuration.

La banque, en pleine mutation depuis que le franco-ivoirien Tidjane Thiam en a repris les commandes l’an passé, s’est dite en bonne voie pour dépasser les objectifs qu’elle s’est fixés sur le front des réductions de coûts cette année.

Selon le consensus établi par Factset, les analystes tablaient en moyenne sur une perte de 74 millions de francs suisses.

“Nous sommes restés concentrés sur la mise en oeuvre disciplinée de notre stratégie”, a déclaré Tidjane Thiam, son directeur général, cité dans le communiqué, soulignant que la base de coûts opérationnels totale avait diminué de 2% par rapport à l’année précédente.

A taux de change constants, les charges non liées aux salaires, sur une base ajustée, ont baissé de 12%, “ce qui reflète nos efforts de restructuration au-delà d’une pure réduction de l’effectif”, a-t-il ajouté.

La banque a toutefois continué ses compressions d’effectifs, le nombre de suppressions de postes se chiffrant à 5.400 au 3 novembre.

Tidjane Thiam, l’ancien patron de l’assureur britannique Prudential, avait lancé l’an passé une vaste remise à plat des activités de Credit Suisse, mettant l’accent sur la gestion de fortune, tout en recalibrant la banque d’affaires.

Credit Suisse avait déjà surpris les marchés au deuxième trimestre en renouant avec les bénéfices alors que les investisseurs attendaient une perte au regard de l’ampleur de la restructuration en cours.

La semaine dernière, sa rivale UBS a fait état de chiffres en baisse pour le troisième trimestre, les incertitudes macro-économiques et géopolitiques ayant pesé aussi bien sur ses activités de gestion de fortune que sur la banque d’investissement. La banque avait toutefois elle aussi surpris favorablement sur les économies de coûts.

Source: lalibre.be

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Lumpenprolétariat Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Lumpenprolétariat
Invité
Lumpenprolétariat

Hallucinant, cette litanie de baisse de CA où de bénéfices à 2 chiffres !!!

Combien de temps va encore durer la lente agonie? Il va bien avoir un moment donné un point de rupture?

On se fait clairement enfumer, les faux monnayeurs détruisent l’économie réelle ( d’un coté c’est souvent des usines à conneries polluantes et inutiles qui ferment, bon coté des choses) et nous paupérisent.