Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
WARNING: Cet indicateur vient d’atteindre un plus haut historique, éclipsant les niveaux relevés en 2000 et 2007
 

tradersCe dangereux indicateur vient d’atteindre un nouveau plus haut historique, éclipsant les niveaux relevés des années 2000 et 2007, juste avant que les marchés n’aient fini par s’effondrer.

Ci-après, l’extrait de la dernière publication de Peter Boockvar, chef analyste de marché chez le courtier Lindsey Group, alors que le monde attend la prochaine réunion de la réserve Fédérale américaine les 13 et 14 Décembre prochains:

Je réitère à nouveau mon optimisme sur l’agenda économique de notre nouveau président. En tant que partisan du libre échange et des avantages liés à la concurrence et aussi en espérant qu’il n’y ait pas de conflits à ce sujet pendant les 4 prochaines années, je tiens à répéter mon optimisme sur le potentiel libérateur de l’économie américaine via des taux d’imposition plus faibles sur les sociétés et donc plus compétitifs ainsi que sur un desserrement de la camisole réglementaire sur l’économie.

Que se passerait-il si le cycle haussier du marché obligataire qui dure depuis 35 ans venait à prendre fin (j’ai déjà exposé mon point de vue à ce sujet il y a quelques mois maintenant), Quelle incidence cela aura-t-il sur les secteurs de l’économie américaine sensibles aux taux d’intérêt qui atténuerait l’impact des prochaines politiques fiscales ?

Commençons par le niveau actuel de la dette totale (Publique + Privée) des Etats-Unis (je vais faire simple et me concentrer uniquement sur l’Amérique, mais nous savons tous qu’une hausse des taux d’intérêt aura un impact dans le monde entier comme cela a été le cas jusqu’à présent surtout avec une dette mondiale dont le montant est aujourd’hui de 152.000 milliards de dollars).

Le ratio dette/PIB des Etats-Unis vient d’atteindre un sommet historique, éclipsant les niveaux relevés en 2000 et 2007

Au 2nd trimestre 2016, La dette totale américaine (Privée + publique) était de 46.000 milliards de dollars.

Ce qui équivaut à 250% du PIB américain. En comparaison, ce ratio était de 226% en 2007, 182% en 2000 et de seulement 161% en 1983, et rappelons qu’à chaque fois, l’économie américaine était ensuite tombée en récession. Ainsi, à chaque augmentation des taux d’intérêt de 100 points de base, nous parlons d’une hausse de 460 milliards de dollars liée à la charge des intérêts de la dette (ce qui représente 2,5% du PIB et conservons ce chiffre par rapport à la nouvelle politique fiscale). Le secteur privé qui représente 27.500 milliards de dollars sur les 46.000 milliards de dollars (Soit 2/3 de la dette totale), verrait le paiement des intérêts augmenter de 275 milliards de dollars. Il va s’en dire que les secteurs de l’immobilier et de l’automobile ralentiront face à des taux d’intérêt plus élevés. De combien ? Je ne vais pas essayer de le deviner car avec un peu de chance, la hausse des revenus décalera dans une certaine mesure l’impact, espérons le.

Jusqu’où les taux d’intérêt peuvent monter ? Nous pensons que le rendement du 10 ans américain se dirige au niveau où le PIB pourrait potentiellement être au cours des prochaines années, ce qui se situerait entre 4 et 6% selon comment l’économie américaine répondra à cette hausse de taux. Est-il possible de ne pas avoir de récession avec cette hausse de taux ? Peut-être, mais ne nous berçons pas d’illusions. On peut toujours en débattre, mais à quels niveaux se négocieraient les actions si les taux venaient à monter à 6 % ? Achèteriez vous des actions valorisées à plus de 20 fois les bénéfices ?

Sous la présidence OBAMA, la dette publique s’est accrue de plus de 1.000 milliards de dollars par an

USA: 19.400 milliards de dollars de dette publique. Cette année, OBAMA vient d’en rajouter pour 1.100 milliards.

Conclusion

Je ne doute pas un seul instant que de plus faibles taux d’imposition et un assouplissement souhaité des réglementations (toujours plus importantes) revitaliseront notre économie. La seule question que je me pose, c’est quand est-ce que nous allons en ressentir les premiers effets ? Si nous n’avions pas un endettement massif financé par le biais de taux d’intérêt artificiellement bas depuis tant d’années, je dirais très vite mais ce n’est pas le cas bien sûr. Soyez optimiste à long terme, mais n’ignorez pas le piège des taux d’intérêt d’ici là.

Source: kingworldnewsVoir les précédents articles d’Eric King

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
14 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Kitchen Flooring
3 années plus tôt

wonderful post, very informative. I’m wondering why the other experts of this sector do not notice this. You must continue your writing. I’m confident, you have a huge readers’ base already!

Jean-Philippe Pariente
3 années plus tôt

Quand on voit l’envolée des indices aujourd’hui et des valeurs bancaires … les warning ne veulent plus rien dire

math06
math06
3 années plus tôt

Merci “nico” pour ton double commentaire qui pourrait être un véritable article! Pour amener de l’eau au moulin, je dirai qu’on ne peut plus comparer la situation d’aujourd’hui avec les indicateurs qui fonctionnaient hier. Comme le dit Jovanovic et comme le rappelle nico : “nous sommes passés en 2008 dans une dictature financière. Le pouvoir politique mondial a capitulé devant les chantages ( et aussi la corruption ) de la finance.” N’oubliez pas que la finance détient le pouvoir souverain de battre monnaie et que la quantité de monnaie n’est plus indéxée sur rien, d’où le no-limit. A partir de… Read more »

nico
nico
3 années plus tôt
Reply to  math06

De rien. Et ce que tu as dis c’est exactement ce que je voulais rajouter en me relisant. Effectivement il n’y a plus de marché car tout est faussé par les injections et les ” plans de relance ” bidons qui ne sont là que pour la finance. Philippe Béchade l’explique tous les jours très bien d’ailleurs. Dès lors qu’il n’y a plus de libre marché , alors tous les indicateurs , toutes les projections , les corrélations etc etc … sont inopérant tout simplement. Et donc tous les warning attention , les be careful et autre n’ont plus aucun… Read more »

nico
nico
3 années plus tôt
Reply to  nico

Ah oui une dernière chose. Il y a tellement à dire sur ce sujet que je pourrai écrire des heures. Si vous voulez des indicateurs , des vrais , qui vous disent si nous sommes proches d’un écroulement du système , vous devriez regarder ceci : – Le taux de pauvreté – La part du travail précaire rapporté à la population totale d’un pays – Le nombre d’allocataires au RSA ou au food stamps aux USA – Le nombre de personnes qui vont au restos du coeur rapporté à la population totale – Le nombre de CDD par rapport au… Read more »

Wallon Fier Retraité Doré
Wallon Fier Retraité Doré
3 années plus tôt

Intéressante piqûre de rappel pour ceux qui,
MEME sur ce forum,
se plaindront quand il y aura une belle correction…
Je vous entends déjà.
Mon assurance-vie est bloquée,
mes actions dévissent,
mes vacances à l’étranger sont fichues,
que vais-je devenir avec mes 10000 euros d’allocs.

nico
nico
3 années plus tôt

Non mais business bourse faut arreter les warnings les alertes les ATTTTEEENNNTTIOOONNN !!! Pourquoi ? Parce que il faut comprendre une chose maintenant il serait temps … Les marchés ne s’écrouleront jamais tant que les institutions seront dirigées par des gens issus du système en place. Voilà les deux seuls scénarios qui peuvent arriver : 1- Premier scénario qui est d’ailleurs en cours actuellement. Les banques centrales injecteront de l’argent et feront des ” plans de relance ” , qui ne relancent que la finance d’ailleurs , autant que nécessaire. Oui ils vont aligner les milliards sans limite pour faire… Read more »

nico
nico
3 années plus tôt
Reply to  nico

Je voulais ajouter un truc. Comme vous tous je suis aussi les propos de Jovanovic. Il dit pas mal de conneries et fait beaucoup de confusions souvent. Mais il dit aussi des choses vraies. Là ou je suis d’accord avec lui c’est que nous sommes passés en 2008 dans une dictature financière. Le pouvoir politique mondial a capitulé devant les chantages ( et aussi la corruption ) de la finance. Et comme toute dictature , la fin viendra comme je l’ai décrit avant , par les populations et non par l’écroulement du système en premier. C’est parce que les populations… Read more »

max
max
3 années plus tôt

Rien qu’en lisant le titre de l’article et en voyant la photo d’illustration je sais d’avance qu’il s’agit d’un article King World News. Les Américains adore le sensationnel.

Petit Bouchon
Petit Bouchon
3 années plus tôt
Reply to  max

Exact !

Le plus drôle c’est qu’au mois d’aout de cette année on avait déja eu un titre bien pompeur :

Alerte: Cette configuration graphique vient d’apparaître pour la seconde fois depuis 10 ans

https://www.businessbourse.com/2016/08/22/alerte-cette-configuration-graphique-vient-dapparaitre-pour-la-seconde-fois-depuis-10-ans/

casevide
casevide
3 années plus tôt
Reply to  max

Les deux premiers commentaires sont à l’image du français moyen.

Il y a quelques années, être endetté à 50% du pib faisait peur. En 2016, les deux zozos ne trouvent rien à redire avec un taux de 250% ce qui est un signal inquiétant…

A bon entendeur

Lumpenprolétariat
Lumpenprolétariat
3 années plus tôt
Reply to  casevide

Disons Casevide, qu’avec du recul un peu sur tout ça, on n’est pas forcément obligé de vibrer à la fréquence des Traders. Le moindre petit titre alarmiste et on s’imagine que tout va partir en sucette le lendemain… Alors, en tant que Français dans la moyenne, finalement, sans être non plus naïf sur le processus en court, on peut un peu se détendre? Non? Et prendre un peu de recul sur ces titres catastrophiques qui s’enchainent les uns des autres, sans cesse… Toute façon, nous, on l’aura toujours dans le baba. Après, les hautes sphères c’est elles qui jouent la… Read more »

Petit Bouchon
Petit Bouchon
3 années plus tôt
Reply to  casevide

Si on suis ton raisonnement on en déduit que ton commentaire fait partie d’une classe bobo pseudo élite qui enrage de ne pas voir le français moyen s’affoler sur tel ou tel dire d’un tradeur, qui plus est venant de base d’un site qui à pour habitude de transformer une petite souris en éléphant monstrueux ! ” Il y a quelques années, être endetté à 50% du pib faisait peur. En 2016, les deux zozos ne trouvent rien à redire avec un taux de 250% ce qui est un signal inquiétant ” Tu devrais te cultiver et apprendre que le… Read more »

Adrien
Adrien
3 années plus tôt
Reply to  max

MDR elle est bien bonne oui c’est clair WARNING les bébés sautent dans la tamise en couche culotte plein de caca par -10°C du jamais vu !

14
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x