John Embry: « C’est certain, nous nous dirigeons tout droit vers l’apocalypse financière »

John Embry est stratégiste en chef des investissements chez Sprott Asset Management et expert reconnu dans l’industrie des métaux précieux, il évalue et analyse le secteur de l’or depuis plus de 30 ans. Il a accumulé une vaste expérience dans ce domaine où il œuvre à titre de gestionnaire de portefeuille depuis 1963.

Alors que l’incertitude persiste sur les marchés mondiaux, John Embry vient d’avertir sur kingworldnews que « nous nous dirigeons à coup sûr vers l’apocalypse financière »

John Embry: « Eric, le cours de l’Or, de l’argent, et des indices en général, sont devenus complètement grotesques depuis que Donald Trump a été élu à la présidentielle américaine. Les choses sont devenues encore plus délirantes à la suite du référendum italien, qui je crois est désastreux quant l’avenir de l’Union européenne, et sans doute beaucoup plus grave pour l’ensemble du système bancaire italien.

Comme l’a si bien expliqué Egon von Greyerz lors de sa dernière interview le week-end dernier sur kingworldnews, les créances douteuses des banques italiennes représente environ 20 % du Pib italien actuellement. Pour résoudre ce gros problème, il n’y a qu’une seule solution, et elle repose sur de la création monétaire illimitée, ce qui est tout sauf baissier pour les cours de l’Or et de l’argent.

Charles Gave: « Le système bancaire italien est en faillite ! »

Cependant, nous sommes dans les dernières étapes de cette massive pyramide de Ponzi « d’Or et d’argent papier », et personne ne s’en rend mieux compte que les principaux responsables que sont les banques centrales et leurs alliés à savoir, les banques de lingots. Ainsi, ces opérations visent à un rééquilibrage de leurs bilans afin d’éviter d’énormes pertes lorsque le marché des métaux précieux repart violemment et inévitablement à la hausse.

« Quelqu’un » déverse plus de 10 milliards dollars d’or papier et l’or chute

Andrew Maguire: Sur le marché de l’Or-papier, il s’est échangé 6800 tonnes d’Or en une seule journée.

Ceux qui détiennent de l’Or et de l’argent physique doivent être patient et profiter de la faiblesse des cours actuels pour en acheter. Cependant, Je dois aussi vous prévenir que l’Or comme l’Argent doivent être conservés en dehors du système bancaire et dans un lieu sécurisé.

Concernant la propagande, elle se poursuit toujours puisque le gouvernement ainsi que les médias de masse continuent de mentir sur la situation économique américaine actuelle. Le Financial Times a eu le culot de titrer en première page le week-end dernier cet énorme mensonge selon lequel Trump héritera d’une économie américaine qui se porte bien, tout en indiquant que le taux de chômage est à son plus faible niveau depuis 2007.

Maintenant, si tel était le cas, pourquoi 446.000 américains ont quitté le marché du travail le mois dernier, ce qui porte le taux de participation à la population active à un nouveau plancher ? En outre, il y a maintenant plus 95 millions d’américains (âgés de 16 ans et +) qui se trouvent actuellement sans emploi. N’oublions que si nous ajoutons les 7,4 millions d’américains déclarés officiellement au chômage, nous arrivons à un total de 102,455 millions d’américains qui se retrouvent actuellement en dehors du marché du travail. La combinaison de cette réalité avec le fait que la dette publique américaine est de 20.000 milliards de dollars voire même 5 fois ce montant si l’on prend en compte le passif non provisionné par rapport à la sécurité sociale, à l’assurance-maladie, etc, eh bien, c’est tout sauf la définition d’une économie saine.

C’est certain, nous nous dirigeons tout droit vers l’apocalypse financière, et je parie que le nouveau président des États-Unis sera considéré comme le bouc-émissaire de l’effondrement à venir, plutôt que ceux qui sont responsables du pétrin dans lequel nous nous trouvons depuis plus de 30 ans maintenant »

Source: kingworldnewsVoir les précédents articles d’Eric King

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

21 commentaires

  1. « C’est sûr et certain, le mois prochain j’écrirai un article vous informant que l’apocalypse financière arrivera très très très bientôt »

  2. Quel  »dikke nek  » !

     » Le marché peut rester irrationnel plus longtemps
    que vous ne pouvez rester solvable. »

    Keynes

  3. La dernière fois que les républicains US avaient la présidence, le sénat et le congrès c’était en 1928.
    Alors oui, ils vont provoquer la plus grande crise de l’histoire et en profiter pour s’enrichir en saisissant tous les biens à crédit que les gens ne pourront plus payer.
    Achetez de l’or et de l’argent vite, avant qu’il ne soit trop tard. Chose qu’aucun banquier ni conseiller ne vous dira tout simplement parce qu’il n’a rien à gagner, pas de commission.

  4. Je ne vois pas pourquoi ils arrêteraient la fausse monnaie. C’est tellement facile: un clic de souris et c’est reparti ! Malgré les référendums les élections etc ils continuent donc à part une volonté politique ou populaire ils n’arrêteront pas sinon ils meurent

  5. Nous aurons l’apocalypse de la finance au moment où ils (enarques) décideront de ne plus utiliser la planche à billet et je pense que cela arrivera dans le courant de l’année prochaine , ne me demandez pas quel jour ni mois ce n’est pas moi qui décide, mais il y a beaucoup de chances que cela arrive réellement.

    1. Chère Denise,
      Je vous encourage de lire le commentaire que j’ai laissé au texte précédent, vous y comprendrez sûrement ce qu’il se passe actuellement.

      1. Le voici:

         » En ce moment c’est en effet l’économie réelle, soit l’industrie et le commerce mondial qui s’effondre et les délires monétaires indiens, la baisse de production pétrolière, donc la hausse du prix des carburant, et le très fort risque pour que la guerre daeshique s’exporte en Arabie-Séoudite ne peuvent que mener à un accroissement de la vitesse de la désindustrialisation en cours.
        La question étant dès lors de savoir si cet effondrement industriel va ou non entrainer l’économie virtuelle et monétaire à sa suite, voire à ce que cette dernière se désagrège avant que la désindustrialisation ne se retrouve en cessation de fonctionnement.
        Je pense pour ma part que la dite désindustrialisation va mener, en un temps relativement court, à l’anéantissement brusque de toutes les masses monétaires produites, quelles qu’en soient leurs formes.
        Certes, les bourses, les opérations spéculatives et les monnaies furent à peu près totalement déconnectées de l’économie réelle, d’ailleurs c’est pourquoi nombre de pays poussent à ce que la monnaie électronique devienne la seule valeur d’échange, du bite en coin à la carte de paiement.
        Mais ce que les économistes en chef de tout ce capharnaüm n’ont pas ou peu perçu, c’est qu’il existe une perméabilité incontournable entre cette économie réelle et les crédits, origine même de ces bulles spéculatives qui gonflent toujours.
        Ne serait-ce qu’au travers des états et des particuliers, les dettes accumulées ne peuvent pas être déconnectées de cette économie purement monétaire, non pas virtuelle mais destructrice.
        Ce lien indéfectible entre dette et économie réelle est le point sur lequel s’appuie l’économie monétaire pour exister, d’ailleurs l’hyper-inflation boursière provient de l’hyper-inflation monétaire, les Q.E. officiels et officieux, hyper-inflation que nous ne percevons que peu sur les étals des magasins.
        Il faut dire aussi que la désindustrialisation internationale tendant naturellement à un processus déflationniste, une partie de l’inflation monétaire parvenant jusqu’à nous est partiellement compensée par cette déflation industrielle.
        Ce système de crédit et donc de bulles spéculatives, s’étant ainsi à l’ensemble du système économique réel: particuliers, états, banques centrales, commerces internationaux maritime, aérien et routier, entreprises, producteurs de matières premières et de carburants, matières fissiles comprises, etc…, mais aussi le virtuel (dénomination faute de mieux): les banques, les bourses, les fonds de pension, les fonds d’investissement et purement spéculatif, etc… .
        Ces bulles spéculatives ont d’origine l’absorption par la dimension virtuelle de l’économie de l’économie réelle.
        Les dette accumulées par les seconds permettent, via les intérêts déversées aux premiers, cette absorption des richesses des peuples, états-nations, entreprises, mais aussi des banques, des assurances etc…
        Les masses monétaires hyper-produites ne permettant que de donner l’illusion d’une efficience boursière et d’une relative santé bancaire, ni plus, ni moins.
        C’est cela qui nous donne cette impression que ce système monétariste totalement débranché de toute réalité pourrait durer jusqu’à la Saint-glinglin, mais c’est faux, archi-faux.
        Il y a beau jeu de faire tourner la planche à billet comme un dingue et de croire que les pays et leur peuple seront à jamais solvable, mais ce qui fait l’économie d’une nation ce sont les industries de quelle que nature que ce soit et les payes que reçoivent les travailleurs, ce qui fait tourner le commerce.
        Dès que vous fermez une mine, une usine, une échoppe, un puit de pétrole, que vous faites ralentir le commerce, ce sont bien les états et les peuples qui s’appauvrissent et vous ne pouvez plus vous goinfrer de leurs richesses puisqu’elles n’existent plus.
        Tout le reste n’est que des contes pour enfant pour leur faire peur dans le noir, des fantasmes de tous ces gens qui profite de ce système mais qui ne peuvent et/ou ne veulent pas voir qu’ils courent tous à leur ruine, d’inconséquents et de naïfs qui croient à tout ce qui leur est raconté sans tenter de réfléchir par eux-mêmes.
        Le monde cours à sa banqueroute, avoir de l’or chez soi dans une cassette dans un trou dans le jardin, c’est une bonne chose, mais pour plus tard, de un à trois ans suivant le lieu où vous résidez.
        Parce que pensez bien que toutes les monnaies ou presque, comme le rouble relativement protégé, seront soufflées d’un coup dès que ce système aura flanché, parce que ce sont elles qui soutiennent toutes les bulles spéculatives et qu’en même temps elles participent à leur existence, qu’elles sont elles-mêmes bulles spéculatives.
        C’est pourquoi je conseille à tous de faire vos propres réserves, ad minima trois mois de nourriture, un an de produits d’entretien pour la maison et soins pour le corps, trois ans de troc et de petites ventes, ne serait-ce pour améliorer un ordinaire qui risque d’être bien terne, enfin, pour ceux qui le peuvent, un potager et des poules, plus si c’est possible.
        Parce que je n’ai aucun intérêt en ces choses étant juste animé d’un esprit humaniste, dans son sens le plus ancien.  »

        J’y rajouterais que cela fait près de quatre ans que le système tiens que grâce aux Q.E. et parce que de plus en plus de gens préfèrent dépenser leur argent plutôt que de le voir confisqué par les banques, ce qui a donné un an de plus de répit.
        Là se trouve l’origine de la légère amélioration de l’économie mondiale.
        Les déséquilibres y sont abyssaux, comme écrit plus haut, la baisse de production pétrolière va accélérer la désindustrialisation en renchérissant le prix des carburants, mais cela ne sera que momentané.
        Ensuite ce prix recommencera son plongeon tout simplement parce que le nombre d’acheteur ne fait que diminuer.
        Voyez, même en France nombre de personnes ne chauffent plus chez eux, ou pour 14, 16 degrés, voire moins, et qu’en est-il en Grèce ou en Italie?
        J’ai repris les chiffres fournis ici même du nombre de chômeurs U.S., 102 millions, sur le nombre d’habitants, 324 millions, en ôtant les personnes n’ayant pas l’âge ou les capacités de travailler, soit 34%, que je diminue en 32% vu que nombre de vieillards se sont remis au boulot, leur fond de pension ayant fait faillite, j’arrive au pourcentage astronomique de 46% de chômeurs aux U.S.A..
        En sachant que, bon an mal an, le dollar est la monnaie de réserve mondiale, même avec la dédollarisation actuelle, de la Chine et de la Russie entre-autres, le moindre pépin outre-Atlantique, voire même en Union-européenne, vu nos liens très étroits (n’oublions pas que l’U.E. est une colonie U.S.), et tout s’arrête.
        Toutes les banques virent du monde en ce moment, ou vont le faire, même Goldman Sachs à viré 1 000 employés.
        C’est pourquoi je vous exhorte tous à vous préparer pour ce qui vient, ce sera rapide et violent, mais surtout, aucun signe avant-coureur ne nous l’annoncera.
        En quelques heures, quelques jours, au mieux en quelques semaines tout cessera son activité.
        Songez simplement que plus rien n’est fabriqué en France, comme au Québec et en Belgique par ailleurs, donc, dès que les monnaies ne vaudront plus rien et que le commerce international ne fonctionnera plus, les magasins seront quasiment totalement vide.
        Puis il faudra reconstituer un tissu industriel, ce qui prendra du temps, un an pour les produits de base, trois ans pour les produits finis les plus simples, et il faudra du temps pour que leur prix baisse parce qu’ils resteront rares.

  6. Tous ses millard déversé chaque mois pour maintenir le casino depuis 2008, maintenant l’addition est déjà en vue, elle arrive, elle sera impayable elle déclenchera bien des émeutes partout en occident.

    La surprise du bon peuple qui se nourrit de mieda officiel va tomber de très haut

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page