Les fonds spéculatifs attaquent la dette française

La forte remontée des taux d’intérêt dans l’Hexagone ces derniers mois s’explique par le rebond attendu de l’inflation, mais aussi par des attaques spéculatives sur la dette tricolore.

Les taux d’intérêt à long terme ont flambé en France, depuis cet été, passant de presque 0 à 0,80%. Un phénomène en grande partie imputable à la remontée attendue de l’inflation dans les pays occidentaux, notamment aux Etats-Unis, et à un jeu d’arbitrages entre les obligations souveraines américaines et européennes. Mais pas que. Le bond des taux d’intérêt dans l’Hexagone s’explique aussi par les positions spéculatives à la vente prises par certains fonds spéculatifs ou sociétés de gestion, qui misent sur une chute des cours des emprunts d’Etat français (qui évoluent à l’inverse des taux). A titre d’exemple, la société de gestion M&G a pris de tels paris à la baisse à hauteur de 5% du montant de son fonds Dynamic Allocation.

Le patron d’un des plus gros fonds spéculatifs, a listé parmi ses recommandations la vente de la dette française

France: L’OCDE voit la dette dépasser 100% du PIB en 2018

Marc Touati: « Il y a une bulle boursière et le krach pourrait provenir d’une trop forte hausse des taux d’intérêts ! »

9 commentaires

  1. ont attaque a la dette française mais quand ont voie la dettes américain c’est pire il y a un grave probleme avec les agences de notation qui sont rien d’autre que des groupes de pression utilisè par quelques personnes pour dirigè leurs intérêts

  2. Ah les belles méthodes de dumping fiscal proposées. Oui, la France doit aussi y jouer (on n’a pas le choix, les autres le font !!! une seule question : qui va arriver à 0% de taxe le premier ???) .
    Je rappelle que la dette du portugal est à 130% du PIB et va parler aux retraités Portugais qui ont vu leur retraite diminuer de 30% suite aux plans d’austérité et qui subissent la hausse des prix liée au « tourisme fiscal »

    La belle Europe ….et encore on n’a rien vu quand l’angleterre Brexitée va s’y mettre

    Enfin, j’imagine que ces gens qui partent ne reviendront bien évidemment pas se soigner en France quand ils auront choppé un cancer !

  3. Sur chacun des forums que je fréquente,
    je trouve toujours un SDF,
    avéré
    ou pas encore.
    Qui est-ce ici?
    J’ai ma petite idée…
    Et vous?

    Attirer ou chasser les « riches »?

    Tandis que certains (suivez mon regard)
    chassent les riches, d’autres, plus nombreux et plus réalistes, mettent en place des modalités pour les attirer…
    En attendant que François Hollande, touché par la grâce divine, ne fasse faire un 180° à sa politique et comprenne que seuls les riches dépensent, emploient, paient et investissent, regardons ce que nos voisins ont mis ou mettent en place comme dispositifs pour attirer chez eux ceux sans qui rien n’est possible…

    A la course à l’investisseur, Portugal semble bien positionné avec l’adoption d’un «permis de résidence pour activité d’investissement», surnommé «visa Gold». L’investissement doit avoir une durée minimum de cinq ans. Il donne droit au regroupement familial. Depuis le lancement par le gouvernement de centre droite, le Portugal a reçu 185 millions d’euros d’investissement.
    A côté du visa Gold, le Portugal a publié le 3 août 2012 une circulaire révisant la fiscalité en vigueur pour les retraités étrangers.

    Depuis le 1er janvier 2013, un retraité peut bénéficier du statut spécial de «résident non habituel». Cela lui permettra de se voir totalement exonérée d’impôt sur le revenu. Ce statut de résident non habituel s’applique pour une période de dix ans, renouvelable si vous retournez vivre ailleurs pendant cinq ans.
    Le Maroc attire les retraités depuis longtemps.
    Au Maroc, les retraités bénéficient d’un abattement de 40% sur la part de leur retraite rapatriée sur place. Ils ont droit à une réduction d’impôt de 80% sur le solde.
    A Chypre,les riches investisseurs non-résidents qui détenaient des dépôts avant le 15 mars 2013 et ont essuyé des pertes atteignant au moins 3 millions d’euros sont éligibles pour demander la nationalité.
    En Espagne, le Parlement a approuvé, le 19 septembre dernier, une loi concédant aux étrangers qui achètent un bien immobilier de plus de 500 000 euros, ou pour plus de 2 millions d’euros de dette publique, un permis de séjour provisoire pouvant devenir définitif si le bien n’est pas vendu dans un délai de cinq ans.

    Les Pays bas, jaloux de la Belgique?
    Aux Pays-Bas, la coalition libérale-travailliste démarre un nouveau mécanisme destiné à attirer également les étrangers fortunés. A partir du 1er octobre, les étrangers non communautaires désireux de s’installer dans ce pays se verront octroyer automatiquement un permis de séjour, à la condition qu’ils apportent dans leurs bagages au moins 1,25 million d’euros et qu’ils investissent dans l’économie locale. Un an après leur arrivée, le Ministère des affaires économiques vérifiera la réalité de l’investissement local et autorisera ou non une prolongation du titre de séjour.

    Pas trouvé la france…

    1. « seuls les riches dépensent, emploient, paient et investissent »

      Dépensent: Tu connais la « propension à consommer » … Ils ont besoins d’une 10éme Ferraris tes Riches?, où Jean Luc le précaire à 800 € mois d’une nouvelle machine à laver…
      Sinon je connais un héritier millionnaire raté qui a passé toute la fortune de son Papa en Heineken et aujourd’hui il est sous tutelle, le cerveau grillé par la villageoise – VÉRIDIQUE -.

      Emploient: Oui un vigile et une gars qui appuie sur l’interrupteur de l’unité de production entièrement robotisés que tes chouchoux ont pu s’offrir grâce à leur héritage.

      Paient: Toi t’es parti.

      Investissent: Où ça? Chez les esclavagistes?

    2. Tu as oublié le Luxembourg dans ta liste, et pas besoin d’attendre d’être retraité pour y trouver moult avantages.
      C’est plein de casinos et de machines à sous là bas.
      un véritable paradis Libéral-Capitaliste.
      Ça parle Français et ce n’est pas loin -:)

  4. Grèce, Espagne, Portugal, Italie et? et? et? nous maintenant…

    Dans le cas contraire d’un président dit « populiste » (et encore) le prochain résident de l’Élysée aura surement un nom qui se termine par Dréou…

    Fillondréou, Macrondréou, Vallsdréou etc-dréou…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page