Charles Gave: « On nous a fait croire qu’accumuler de la dette, c’était gratuit ! »

Les défis de l’économie française, pour réformer la France il faudra un courage surhumain contre la théocratie socialiste au pouvoir. Olivier Pichon reçoit Charles Gave économiste et financier, président de Gavekal Research et de L’Institut des Libertés.

Charles Gave: « L’Etat vous met en esclavage ! »

Charles Gave: « L’Europe n’est plus une démocratie »

Voir les précédentes interventions de Charles Gave

[AMAZONPRODUCTS asin= »2849411922,2221099109,284941042X,2849410209″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

18 commentaires

  1. Hollande nous a fait croire que la courbe du chomage allait s’inverser, que Sarko allait utiliser un karcher, que les US c’est les gentils, que les Russes c’est les mechants qui allaient envahir l’Europe, que c’est grace a l’UE qu’il ni a plus de guerre, que Trump ne serait jamais elu, que Clinton serait elue les doigts dans le nez, que le Brexit etait impossible, que la Grece etait sauvée, et que tous les immigrés etaient architectes, docteurs etc et allaient faire bondir les PIB que c’etait un bien pour nous, dire que les gens votent encore pour ces memes menteurs depuis 40 ans, faut vraiment etre cons, certainement pour ça qu’on vote pour eux

    1. Un bon résumé.
      Lz ptit peuple vote mal.
      Pourquoi?

      « Les conclusions des rapporteurs de la commission fondée par le roi Sarde apportèrent de réelles solutions. Guidés par » l’amour de la science et de l’humanité souffrante « , les médecins attestèrent que le crétinisme n’était point inguérissable à moins que la tête ne soit difforme dès la naissance. Dans ce cas, le malade devenait incurable. Sinon, la difficulté de guérir croissait avec l’état adulte.
      La commission préconisa également des mesures préventives : l’assèchement des marais, l’installation de citernes d’eau potable, la création d’une instance chargée des règles de salubrité. Des mesures furent également prises pour empêcher tout mariage entre personnes atteintes de crétinisme. Cela alla jusqu’à la fondation d’écoles obstétriques visant la régularisation des naissances !

      histoire-passy-montblanc/la-lutte-contre-le-cretinisme/a-la-recherche-des-causes-du-cretinisme/

  2. Gave dit que la France est le seul pays à ne pas avoir essayé les libéralisme. FAUX et cela a été une catastrophe avec la guerre des farines https://fr.wikipedia.org/wiki/Lib%C3%A9ralisation_du_commerce_des_grains_sous_l%27Ancien_R%C3%A9gime
    D’après lui « le libéralisme c’est l’honnêteté intellectuelle » c’est du bla bla bla ! et puis parler de religion,de diable, de prêtres de Baal avec des chapeaux pointus qui tournent autour du feu en parlant du socialisme c’est du grand n’importe quoi ! Et je ne vote pas socialiste…

  3. Comment peut-on encore dire des mensonges pareils aujourd’hui ?? « les profits d’aujourd’hui… », et blabla.. !! On sait très bien où ils vont les profits : ABSOLUMENT PAS DANS L’EMPLOI !!! Votre putain de système, vos putains de théories sont réalisées depuis plus de trente ans partout dans le monde : et voyez dans quel état il est le monde !! Vous n’aurez vraiment de cesse d’avoir le monde entier en ruine… VOS DETTES SONT ILLÉGITIMES ! Vous, les financiers, êtes des parasites, des suceurs de sang sans foi ni loi, et rien d’autre ! VADE RETRO SATANAS !

    1. Cher Gaubert, si vous voulez être recruté, votre emploi doit être rentable pour votre employeur. Si votre emploi n’est pas rentable, votre employeur fera faillite. Croyez-vous qu’il existe tant d’employeurs que cela qui accepteront de faire faillite pour votre bon plaisir ?

      A partir de là, posez vous la seule question pertinente pour résoudre votre problème : qu’est-ce qui rend votre emploi rentable, ou plutôt, si vous ne trouvez pas d’employeur, qu’est-ce qui explique que l’acte de vous employer n’est pas rentable ?

      Si vous répondez objectivement à cette question, vous comprendrez que les « putains de théories » n’ont strictement rien à voir avec votre employabilité. En revanche, leur contraire, à savoir le socialisme pratiqué depuis plusieurs décennies, les dépenses publiques de folie, les zaquis zozios à foison, les vexations multiples pratiquées par le pouvoir politique à l’encontre des employeurs, ont tout à voir avec.

  4. Bref juste pour dire que quand on habite en Belgique et qu’on ne paie pas pour les chômeurs et allocataires français, on ferme sa gueule. Merci.

    1. manneke,
      encore un sociallisse qui me dit ce que je peux
      et dois écrire.

      Dans ma commune,
      nous sommes libéraux.
      5.3 % de chômeurs de courte durée,
      pas de parasites sociaux de père en fils.

      Ceux qui n’ont pas les moyens de s’intégrer,
      ils vont voir ailleurs.

      Reste bien dans ta siocalie.

      Deux imbéciles se font un certain plaisir d’écraser leur supérieur naturel,
      et de lui prouver que 2 est le double de 1.
      Henri-Frédéric Amiel

  5. Wallon c’est nous qui payons les allocs et moi perso avec mes 8500 euros d’impôts j’y contribue et avec plaisir si ça peut aider les plus démunis.
    Par contre la finance et l’ue qui me pille depuis des années j’ai plus de peine. Car ce sont eux le véritable pb pas ces pauvres gars qui galèrent, ne trouvent pas de travail grâce à l’euro, l’ouverture des frontière ou encore des travailleurs détachés.

  6. 🙂 http://trends.levif.be/economie/banque-et-finance/23-assureurs-belges-vulnerables-a-un-test-de-resistance-europeen/article-normal-587063.html  » Selon l’AEAPP, une période prolongée de taux bas pourrait provoquer un « trou » de 99 milliards d’euros dans le bilan de certains assureurs. En Belgique, ce montant s’élèverait à 3,5 milliards, contre 28 milliards en Allemagne. Et dans le cas le moins favorable, l’impact négatif sur le secteur européen des assurances se monterait à 159 milliards (8,5 milliards en Belgique). »

    1. T’en pas marre de critiquer la France blaireau .
      Les français veulent pas de toi et encore moins les flamands apatrides.
      Je sais j’ai pas le bac

      1. willam,
        La prise de conscience est un bon début
        mais absolument pas suffisante.
        Relis-toi,
        ta phrase ne veut rien dire.
        Si tu es satisfait de ta vie,
        tant mieux pour toi.
        Je garde la mienne avec des plaisirs que tu n’auras pas.

        Mes amis du Nord sont apatrides;
        je suis impatient de lire une explication…

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page