Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
400 000 pertes d’emploi dans l’Union européenne en 2015 à cause des sanctions antirusses
 

Activité économique en berne, pertes de revenus et d’emplois : une étude autrichienne, rapportée par le journal Der Standard, a dévoilé les conséquences des sanctions antirussses pour les pays membres de l’UE en 2015.

Les mesures de rétorsion économique à l’encontre de la Russie, décidées en 2014 par l’Union européenne et récemment renouvelées jusqu’au 31 juillet 2017, n’ont pas épargné les pays membres de l’Union européenne (UE). C’est en tout cas ce que démontre le journaliste Günther Oswald qui rapporte des éléments chiffrés illustrant ces coûts socio-économiques dans un article paru le 5 janvier dans le quotidien autrichien DerStandard.

Le journaliste s’est appuyé dans son article sur des données parues dans une nouvelle étude conduite par l’Institut autrichien pour la recherche économique (WIFO) pour le compte du ministère autrichien de l’Economie.

Selon ce rapport, les sanctions contre la Russie ont entraîné en 2015, dans les pays membres de l’UE, une chute de l’activité économique tournée vers la Russie et des pertes de revenus de l’ordre de 17,6 milliards d’euros. Près de 400 000 emplois ont été perdus à travers l’Union européenne en 2015 à cause des sanctions et de ses contrecoups.

L’étude du WIFO a également indiqué que la baisse de l’activités économique autrichiennes dirigée vers le marché russe a provoqué la disparition de 7 000 emplois et la perte de 550 millions d’euros de revenus économiques en Autriche pour l’année 2015.

Günther Oswald a par ailleurs relevé que la chute des prix du pétrole et la dévaluation du rouble ont également causé de graves dommages aux relations commerciales entre les pays membres de l’UE et la Russie.

Source: RT

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Rude Lapaix
3 années plus tôt

quand on est con, on est con !

poujade51
poujade51
3 années plus tôt

Tous ces salariés peuvent aujourd’hui remercier leurs députés européens qui ont servilement accepter le diktat américain de faire des russes notre ennemi au lieu d’avoir l’intelligence de développer avec un des partenariats économiques fiables et en osmose. Ce que ne dis pas l’article c’est que comme ces sanctions ont été relativement longues, la russie à tissé de nouveaux partenariats avec d’autres états et que quand les sanctions seront abrogées, la russie n’aura plus besoin de nous. (les fruits est légumes sont fournis désormais par la turquie et alors qu’ils étaient producteurs défit aires en viande, la russie s’est structurellement recomposée… Read more »

albi
3 années plus tôt
Reply to  poujade51

excellent!

3
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x