Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Suisse: davantage de banquiers au chômage
 

Le marché du travail s’est légèrement détérioré en fin d’année 2016 dans le secteur bancaire.

Au 4ème trimestre, le taux de chômage dans la branche est remonté de 0,1 point à 2,1%. Le nombre d’emplois vacants a reculé en trois mois de 2485 à 2314 postes.

Après avoir augmenté au 3e trimestre, le chômage a encore progressé durant les trois derniers mois de 2016 dans le secteur bancaire, 2551 personnes y recherchant un emploi, précise vendredi l’association patronale Employeurs Banques dans son dernier «Moniteur». A l’exception des cantons lémaniques, le chômage de la branche reste bien en deçà de la moyenne nationale de 3,4%.

Sur le 2551 chômeurs inscrits au 4e trimestre, la région lémanique (GE et VD) en recensait 883 et Zurich 827. En comparaison, la Suisse du Nord-Ouest répertoriait 270 professionnels de la banque en quête d’un emploi pour la période sous revue et le Plateau 196. A lui seul, le Tessin en dénombrait 115.

Plus de 104.000 emplois

Le marché du travail sectoriel s’est lui légèrement tendu au 4e trimestre. Demeurant stable, l’emploi avoisinait 104.100 équivalents plein temps, selon les derniers chiffres livrés par l’Office fédéral de la statistique (OFS), mais portant encore sur le 3e trimestre.

Entre le 3ème et le 4ème trimestre 2016, le nombre de postes à pourvoir dans la banque a cependant diminué, le taux de vacance correspondant reculant à 1,9% en moyenne à l’échelle du pays. Le ratio de postes vacants tous secteurs confondus à l’échelle suisse a lui faiblement progressé à 3,2%.

Toutes les régions germanophones comptaient au 3ème trimestre davantage de postes libres dans la banque que de sans-emploi. A Zurich cependant, les deux chiffres sont quasiment les mêmes (829 chômeurs pour 827 emplois vacants). Le rapport s’inverse dans la région lémanique, avec seulement 332 postes vacants, et au Tessin (28 emplois à pourvoir).

Source: tdg.ch

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
poujade51
poujade51
3 années plus tôt

un banquier dans une maison d’intérim : ça ça devrait être filmé : je crois qu’on passerais un bon moment de divertissement dans une télé réalité!

Nobou Smith
3 années plus tôt

Efectivment une bon’e new pour les busness men.

Arn Värja Magnusson
3 années plus tôt

Je ne vais pas pleurer

Robert Rollandin
3 années plus tôt

Ça c’est une bonne nouvelle

Hélène Poitier
3 années plus tôt

ah!!! Cela va causer des sérieux problèmes au pays. la reflexion sur la dynamique économique montre par ailleur que le progrès économique et social résulte d’un “mouvement de destruction creative” ce qui accrédite la question de la nécessite et d’un savoir-faire en matière de réallocation des ressources (et donc en particulier celle du travail et de l’emploi).

5
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x