Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Grèce: avec la crise économique, le nombre des divorces explose
 

Difficile d’avoir une vie de couple sereine en temps de crise. Outre la violence psychologique que représente la perte d’un emploi, certains font officiellement le choix de se séparer pour échapper à des taxes et percevoir des allocations.

Après 2008 et le début de la crise économique, le nombre de divorces a diminué en Grèce. Comment payer deux logements avec de petits revenus ? Comment assurer une pension alimentaire pour les enfants ?

En 2010, 13 275 divorces ont été recensés, 13 607 en 2009. Mais la tendance s’est inversée en 2012, avec 14 880 divorces et un record a même été atteint en 2013, avec 16 717 séparations.

L’austérité pousse les Grecs vers la dépression collective

Novembre 2016: Explosion du nombre des divorces en Italie

«Alors que la crise s’est éternisée, les divorces ont augmenté, ils concernent désormais 30 à 32% des couples qui se marient, contre 22% avant 2008», explique au journal Kathimerini Laura Maratou Alibradi, professeur en psychologie à (…)

Lire la suite sur courrierdesbalkans

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
13 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Thomas Régnier
3 années plus tôt

On va pas en même temps supporter la crise et nos femmes ?

Tinga Lvque
3 années plus tôt

Ca devrait être le contraire, a deux les dépenses sont moindres…

Sam Samsara
3 années plus tôt
Marie Paule Bianchi
3 années plus tôt

Sans blague

Jacques Maeder
3 années plus tôt

Un génocide économique commandité par l’Allemagne et exécuté par l’Union Européenne.

Jean Pierre Ares
3 années plus tôt
Reply to  Jacques Maeder

Pas l’Allemagne en particulier, mais par 5 personnes dans un bar new-yorkais par Goldman Sachs qui après avoir aidé la Grèce à truquer ses bilans, on fait le choix de parier à la perte ensuite… Histoire connu et de notoriété public ! 😉

Jacques Maeder
3 années plus tôt
Reply to  Jacques Maeder

Mais ensuite, au lieu d’éteindre le feu, l’Allemagne et la troika ont laissé couver le feu qui est aujourd’hui une monstruosité, ne pas pouvoir sauver la plus petite économie de sa zone, montre son impuissance.

Jean-Philippe Beaucher
3 années plus tôt
Reply to  Jacques Maeder

Ah ces boches… C’est quand qu’on se refout sur la gueule? Merci de votre contribution, qui fait avancer le débat.

Jacques Maeder
3 années plus tôt
Reply to  Jacques Maeder

Pas besoin de guerre, l’Allemagne domine l’Europe à travers l’euro, d’où sa rage envers la Pologne qui veut garder son indépendance avec sa monnaie qui reflète la réalité de son économie, et Merkel qui a placé son homme de paille le Polonais Donald Tusk, et son petit chien Hollande qui lui sert de porte parole et répète ce que lui dicte l’impératrice Merkel. Les panzers divisions sont inutiles.

Zangmo Keebee
3 années plus tôt

c’est très très triste … l’Affection et le respect sont les seules choses importantes ! alors ! ils vont rester tous seuls ! surtout les hommes ! à créér plus de peines et de douleurs ! il faut réfléchir avant de quitter ceux qui vous ai… maient … Ok y’a l’espoir ! mais cela va pas s’arranger ! n’est ce pas ? Vendant l’appart ou la maison, avoir le blé, se retrouver dans un minable meublé ! et plus bobonne pour faire la bouffe, et plus le mec pour faire la pelouse ! ah ! bad decisions all around !

Aissa Aissa Ramo
3 années plus tôt

Ça va pour l’instant ils ne se mangent pas encore entre eux ..Les Grecs bientôt cannibales ?? Ça fait presque 10 ans qu’ils ne vivent que des prêts du FMI et de l’Europe , aujourd’hui leurs emprunts be financent que les intérêts sur ce qu’on leurs a prêté … On ne fait que ralentir l’inévitable tout en prenant le risque de faire tomber tous les autres pays avec … L’euro et l’Europe n’ont qu’un mot en commun … Fiasco !! Ne rions pas car la France est dans le même cas plus de 100 % du PIB en endettement et… Read more »

Madeleine Philippe
3 années plus tôt

Ils ne vivent pas des prêts mais les prêts passent par eux pour ratisser leurs maigre revenus, c’est tout à fait différent et ceci grâce aux BANQUIERS !

beverly
beverly
3 années plus tôt

ça c’est un domaine qui ne devrait pas être mélangé avec l’economie. Les mariages sans pouvoir divorcer ont été trop longtemps obligatoires, aujourd’hui heureusement on peut divorcer plus facilement. Que ça soit la Grece ou ailleurs les mariages dureront de moins en moins longtemps car un mariage à vie ça n’existera quasi plus sans obligation religieuse.

13
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x