Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Crise agricole: 20.000 exploitations risquent de disparaître en France d’ici 2018
 

Un président concerné en urgence par la question agricole. C’est ce qu’attendent les agriculteurs des élections, à l’image de Patrice Perrier, un éleveur de Recologne-lès-Rioz en Haute-Saône. Il avait dû vendre aux enchères ses bêtes et son matériel le 5 février 2016 pour régler ses dettes.

407.000 euros de dettes, un moral qui plonge et la santé qui fout le camp. Début 2016, la mort dans l’âme, Patrice Perrier, un éleveur de Recologne-Lès-Rioz en Haute-Saône, doit vendre son matériel agricole et son bétail pour régler ses difficultés financières.

France: le suicide des agriculteurs multiplié par trois en 2016

France: Crise agricole: 1/3 des agriculteurs vit avec moins de 350 euros par mois

Un an après la vente aux enchères, nous sommes retournés voir notre agriculteur. Patrice Perrier a repris une activité, non plus en EARL (entreprise agricole à responsabilité limitée) mais en son nom propre. Un cousin a racheté ses 70 vaches lors de la vente aux enchères, Patrice essaie de monter un crédit pour commencer à rembourser. Et il observe de près les candidats à la présidentielle : « On attend énormément, on espère un président qui s’occupe en urgence du monde agricole dès son arrivée à l’Elysée. Car 20.000 exploitations risquent de disparaître en France d’ici 2018. »

Lire la suite sur francebleu

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
11 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
eleveur
eleveur
3 années plus tôt

Ce n’est pourtant pas sorcier de trouver ou vont les marges depuis les ventes des paysans.Certains négociants l’ont doublée en profitant de la crise

Row Land
3 années plus tôt

Cédric Baclet il faut investir au plus vite

Nicolas Manivet
3 années plus tôt

Sous le poids des pesticides que on leurs à conseille ?

Alain Blottiere
3 années plus tôt
Bertrand Caby
3 années plus tôt

Entre le diktat de l’Europe dans ce domaine, la position des banques, et la politique d’achat des grossistes, cela n’a rien de surprenant, malheureusement !

Clemenard Charles
3 années plus tôt

Il faut sortir de cette dictature de l’UE…..

Serge Fiorentini
3 années plus tôt

Qu’ils continuent a prier la Sainte Europe …………ils seront morts avant d’être reperfusés . Triste a dire .

force
force
3 années plus tôt

il faudrait que les votes nuls comptent, si majorité, recherche de nouveaux Candidats

stan
stan
3 années plus tôt

le crédit agricole envois des mails pour dire attention c’est la Pac n’oublier pas de réclamer avant le 1 er mai ,ils prennent l’argent pour eux c’est pas normal!