Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Simone Wapler: Crédit pas cher = immobilier trop cher
 

« L’État ne peut pas tout »

La phrase est célèbre. Elle est de Lionel Jospin, en 1999, prononcée dans une usine Michelin.

Cet aveu de l’impuissance de la puissance publique a choqué les croyants de la politique, les étatistes de tous bords, et fut ressentie comme un blasphème.

Lorsqu’on écoute et lit les programmes des candidats, nous avons cependant l’impression que l’Etat – avec un bon gouvernement – peut tout. Enfin, c’est ce qu’ils aimeraient nous faire croire.

La politique est devenue une religion. Un dogme, ça ne se discute pas.

Comme l’Etat peut tout, il faut qu’il puisse contrôler aussi le crédit et la monnaie. La nature même de l’argent ne doit pas lui échapper, les impôts ne sont pas suffisants à ses grands desseins.

Récemment, Le Monde* faisait état d’un emballement des prix de l’immobilier. Les ventes ont bondi de 15% en France (17% à Paris) et les prix sont en progression d’environ 5%.

Selon le quotidien, ce serait dû au fait que ceux qui achètent pour la première fois sont plus nombreux puisque le crédit n’est pas cher (merci M. Mario Draghi de la BCE) et que de nombreux investisseurs « sécurisent leur épargne en achetant de l’immobilier ».

Oui, les taux bas permettent l’inflation des riches : actions, obligations, immobilier sont en hausse.

Mais voilà que les moins riches sont touchés aussi :

« La question du logement trop cher, peu abordée dans la campagne pour l’élection présidentielle, taraude pourtant une large majorité de Français : ils sont 92% à penser qu’être propriétaire est positif et 71% à considérer qu’il est difficile, voire très difficile, de se constituer un patrimoine immobilier. »

Rassurez-vous, nos étatistes de la cuvée 2017 auront certainement une brillante idée de « politique du logement » pour remédier à ce qu’ils ont causé.

De politique en politique, c’est ainsi que…

« Parmi les 27 pays européens, la France se distingue par la cherté de son logement. Une étude publiée par Deloitte, en juillet 2016, la place en deuxième position, derrière le Royaume-Uni, qu’il s’agisse des prix du mètre carré ou du pouvoir d’achat. Les Britanniques doivent ainsi consacrer 11 années de revenus à l’achat d’un logement standard de 70 mètres carrés, les Français huit, mais les Allemands seulement 3,3, les Belges 3,8 et les Néerlandais 4,2. »

En deuxième position ! Vite faisons une nouvelle loi…

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit

* http://www.lemonde.fr/economie/article/2017/03/28/le-marche-immobilier-montre-des-signes-d-emballement_5101865_3234.html

Source: la-chronique-agora


simone-waplerSimone Wapler est directrice éditoriale des publications Agora, spécialisées dans les analyses et conseils financiers. Ingénieur de formation, elle a quitté les laboratoires pour les marchés financiers et vécu l’éclatement de la bulle internet. Grâce à son expertise, elle sert aujourd’hui, non pas la cause des multinationales ou des banquiers, mais celle des particuliers.

Elle a publié “Pourquoi la France va faire faillite” (2012), “Comment l’État va faire main basse sur votre argent” (2013), “Pouvez-vous faire confiance à votre banque ?” (2014) et “La fabrique de pauvres” (2015) aux Éditions Ixelles.


               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
5 Comment threads
0 Thread replies
0 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Српски ПатриотаAhcene MouhebUn homme averti en vaut deuxsepticJohn Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Un homme averti en vaut deux
Invité
Un homme averti en vaut deux

Si ! Le QE génère de l’inflation (c’est dit dans l’article) mais uniquement au niveau des “marchés”. pour exemple, le CAC 40 a progressé de 5% sur le premier trimestre 2017, évidemment l’économie réelle n’est pas concernée et reste elle plutôt en stagflation. Si on donnait l’argent du QE aux ménages, il y aurait inflation par la consommation. On parle bien de la même chose, à savoir que l’impression monétaire provoque au final toujours de l’inflation par une consommation effrénés des récipiendaires de la planche à billets. Ce qui a juste changé par rapport à l’impression monétaire des années 70/80,… Read more »

septic
Invité
septic

Un QE fusse t il massif ne génère pas forcément d’inflation au sens général car la transmission de ces liquidités repose sur les banques. Or les banques jouent ces liquidités sur les marché, c’est moins risqué et plus rémunérateur que les marges qu’elles ont sur les crédits à l’économie réelle. Le problème majeur est que la plupart des français pensent que l’immobilier monte toujours et qu’ils ne perdront jamais d’argent, ils y vont donc les yeux fermés. Derrière, les études s’enchaînent et se ressemblent, oui l’argent n’est pas cher et il est facile d’emprunter mais les nouveaux propriétaires remboursent plus… Read more »

Ahcene Mouheb
Invité

vases communicants

John
Invité
John

Oui c’est vrai de souligner :
– crédit pas cher = immobilier trop cher

MAIS ENCORE PLUS IMPORTANT :
– hyperinflation à venir (QE massif depuis trop longtemps) = prix immo qui vont monter en fleche

Mieux vaut détenir un actif (meme un peu trop cher), que de voir son cash perdre rapidement en valeur relative à cause de trop d’inflation…

Choisis ton camp camarade.

Српски Патриота
Invité

exact