Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Dette: les taux d’emprunt poursuivent leur remontée
 

Les taux d’emprunt de la zone euro ont continué à progresser lundi, dans le sillage du mouvement de tension amorcé vendredi, l’éloignement des craintes autour de la politique américaine favorisant un retour de l’appétit pour le risque chez les investisseurs.

“La séance est dominée par la remontée des taux, à rebours de ce que nous avons vu la semaine dernière”, a commenté auprès de l’AFP Jean-François Robin, un stratégiste obligataire de Natixis.

Dans la mesure où le marché s’inquiète un peu moins des déboires politiques du président américain, “c’est une séance favorable aux actifs risqués”, a expliqué M. Robin, les investisseurs privilégient donc les marchés actions aux dettes souveraines.

Aussi, selon le stratégiste obligataire, les taux d’emprunt des pays de la zone euro rattrapent-ils le terrain perdu la semaine dernière dans le sillage de plusieurs polémiques autour de Donald Trump.

Ces dernières avaient en effet fait ressurgir le risque politique, entraînant un mouvement d’achat sur les dettes souveraines, considérées comme des valeurs refuge par excellence.

Le président américain a successivement été accusé par la presse d’avoir révélé des informations sensibles à la Russie puis d’avoir entravé une enquête du FBI sur une supposée ingérence russe dans la campagne présidentielle.

Par ailleurs, selon M. Robin, la remontée des cours du pétrole pesait également sur le marché obligataire.

Tenez-vous prêts à une hausse des taux, à une récession majeure et à un effondrement des marchés

Simone Wapler: Les premiers vilains dégâts des hausses des taux d’intérêt

Lire la suite sur boursorama

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x