France: Les impôts augmenteront en 2018

CSG, impôts locaux, taxe carbone vont bondir, tandis que les baisses prévues par le candidat Macron sont repoussées. Revue de détail.

Les promesses n’engagent que ceux qui les reçoivent. Les Français vont encore en faire les frais l’an prochain. Dans son discours de politique générale, le Premier ministre a annoncé le report de quasiment toutes les baisses d’impôts annoncées par le candidat Macron. Il ne reste plus que la hausse de 1,7 point de la CSG compensée en partie par la suppression des 3,15 points de cotisations chômage et maladie payées par les salariés. Ces deux mesures interviendront, elles, dès le 1er janvier. En cause : le dérapage des déficits publics révélé par la Cour des comptes.

F. Asselineau: « Découvrez la feuille de route que devra appliquer Emmanuel Macron s’il est élu. » François Asselineau: L’Oligarchie financière et industrielle vient de faire main basse sur la démocratie dans notre pays

La suppression complète de la taxe d’habitation pour 80 % des ménages est repoussée à 2022, la réforme de l’ISF qui devait sortir de l’assiette imposable tous les actifs non immobiliers, l’instauration de la flat tax de 30 % (prélèvements sociaux inclus) sur les revenus du capital n’interviendront qu’en 2019…

Lire la suite sur lepoint

10 commentaires

  1. petite mise à jour, il semblerait et à confirmer que Macron contre-dise aujourd’hui son premier sinistre en parlant de suppression de la taxe d’habitation pour 2018. EN MÊME TEMPS, nous ne sommes plus à une contradiction prêt avec cette fine équipe

  2. Je suis convaincu que dans 2 ans certains français auront du mal à s’assoir, à moins qu’ils aiment ça, et qu’ils en retirent un certain plaisir.

  3. Le rôle du politique est de faire des promesses, pas forcément de les tenir ; seuls les honnêtes gens mettent un point d’honneur à les tenir ; ce n’est pas ce que l’on demande aux politiques, sinon cela se saurait ?

  4. comment pourrait-il en être autrement ?
    À noter également l’allocution d’Edouard Philippe sur l’annulation de la suppression de la taxe d’habitation, il l’a pas dit clairement, il l’annonce d’ici la fin du quinquennat et d’ici là les mougeons auront oublié… A tous ceux qui m’ont bassiné avec cette promesse électorale, je vous adresse mes sincères moqueries et évitez de vous asseoir d’ici 2022, cela pourrait être encore douloureux

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page