Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
La position créditrice de la Bundesbank explose littéralement, le risque pour l’Allemagne ne cesse d’augmenter.
 

Depuis 2008, au sein du système interbancaire européen, la Bundesbank ne cesse d’accumuler des créances sur le sud de l’Europe. Elles viennent d’atteindre 879 milliards d’euros à fin septembre 2017. Cette situation devient de plus en plus préoccupante. On peut même dire que c’est une bombe à retardement, du moins un déséquilibre majeur qui inquiète au plus haut point l’Allemagne.

Philippe Herlin: Elections, Target 2 : l’euro au bord de l’explosion ? Charles Sannat: « Voilà pourquoi l’euro va tout simplement mourir »

Source: Holger Zschaepitz

Poster un Commentaire

Me notifier des
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
Kissifrot
Invité

Merci encore à Ms. Asselineau, Brousseau et Gallois, d’avoir expliqué à l’homme de la rue ce qui se passe sur Target2. Je n’oublie pas non plus les vidéos de Jovanovic, claires et explicites, et les dénonciations de Pascot, qui achèvent la propagande du système. C’est hallucinant de voir à quel point mon pays est devenue une dictature en seulement 25 ans. Quant à l’Allemagne, à force de vouloir jouer les matadors en Europe, elle risque fort d’en payer une nouvelle fois le prix fort. Comme dit Asselineau : l’histoire ne se répète jamais, mais elle bégaie tout le temps.

Marc
Invité
Marc

Quand je pense qu’un seul des onze candidats à la présidentielle avait annoncé et annonce toujours ces faits très graves (non ce n’est pas Macaron). Les médias se sont moqués de lui….

John
Invité
John

L’Allemagne ne se fera jamais rembourser. La situation extreme causée par ces déséquilibres nécessitera une solution sur mesure, telle la mise sous tutelle des revenus de l’Italie sous forme de bons remboursables sur des centaines d’années.

Article 50
Invité
Article 50

Ou alors un bon vieux retour au Mark et à la Lire, ce qui je le concède volontiers ne changera rien au fait que l’Italie ne remboursera pas, pas plus que tous les autres pays d’Europe du sud d’ailleurs.
Elle pourrait déja au moins dévaluer pour redevenir compétitive à l’export.
Mais il faudrait que cela aille vite, car au train ou c’est parti, l’Europe du sud n’aura bientôt plus rien à vendre, tout aura été vampirisé par l’Allemagne.
« Deutchland über Alles …’

wpDiscuz