Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
La BCE réagit (officieusement) au bond des taux obligataires en Italie
 

Le marché obligataire tangue ? Pas de problème. Si l’Italie ne joue pas selon les règles de l’Europe, la BCE pourrait laisser faire en se contentant de prendre soin « des autres membres de la zone euro », en « contrôlant simplement le désastre ». Si cela devait dégénérer, car la situation est loin d’être catastrophique.

Après le plongeon vertigineux du marché obligataire italien ce lundi et ce mardi, la BCE n’a pas perdu de temps pour communiquer via les canaux officieux. Elle n’interviendra pas pour le moment. Elle garde un œil sur les obligations italiennes, qui n’ont de toute façon pas tant plongé que cela. Leur taux reste modeste, tandis qu’il n’y a encore aucun signe de tension sur le marché du prêt interbancaire italien. Les dépôts sont stables, il n’y a donc rien qui exige l’intervention de la BCE.

Ils ont également déclaré que la BCE ne dispose ni des outils ni du mandat pour résoudre ce qui est considéré comme étant tout d’abord une crise politique en Italie.

Ces messages ont été véhiculés par des « sources proches du dossier », qui ont ensuite été qualifiées par Reuters de « 3 officiels ».

Voici ce à quoi ils ont réagi : l’obligation italienne sur 2 ans a explosé. D’un taux de presque zéro, elle a bondi à 2,8 %, la majorité de ce mouvement s’étant produit lundi et mardi. Ce mercredi, les choses se sont calmées à 1,73 %. Voici un graphique sur base d’une heure qui met en exergue les mouvements enregistrés durant ces 4 jours :

Les sources ont indiqué que les taux des obligations italiennes, représentatifs des coûts de financement du gouvernement, restent 2 fois moins élevés que durant le pic de la dette de la crise de 2011.

Charles Gave: “Le système bancaire italien est en faillite !” Malgré des années de QE de la BCE, l’Italie menace toujours le système financier

Lire la suite sur or-argent.eu

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Sébastien Insulaire
2 années plus tôt

Gay.

Ἄτλας
2 années plus tôt

@gg3428 Avec l’ancien Goldman Sachs Draghi à sa tête, celui qui a ruiné la Grèce, la BCE joue exact… https://t.co/4FdQMEPAm0

Pascal
Pascal
2 années plus tôt

Warf !

poujade51
poujade51
2 années plus tôt

Ben tout va bien alors, MDR!!!

4
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x