Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Conflit commercial Chine/USA : Pékin dispose d’une marge de manœuvre très limitée, selon GaveKal
 

Alors que les tensions augmentent à nouveau sur le front du commerce international, d’après GaveKal, les États-Unis disposent d’une option nucléaire dans l’éventualité peu probable que la Chine se mette à vendre en masse ses Treasuries (source) :

«À l’avenir, je pense que nous allons voir les grandes nations se recroqueviller sur la région dans laquelle elles se trouvent. Je ne dis pas qu’il n’y aura plus de commerce international, mais ce ne sera plus le convoyeur qui achemine les biens de la Chine directement vers Walmart tel qu’on l’a connu durant ces dernières décennies. Les perspectives de conflit sont donc très, très élevées.» James Howard Kunstler

C’est en novembre 2010 que James Howard Kunstler a écrit la phrase ci-dessus. Elle nous est revenue à l’esprit alors que nous étions la semaine dernière à Nashville afin de rencontrer des investisseurs institutionnels, ainsi que pour donner une présentation pour nos conseillers financiers et leurs clients. La question du jour était : à quoi doit-on s’attendre au niveau des risques de guerre commerciale ? En fait, un client particulièrement intelligent a dit «mais qui se soucie du prix du thé en Chine ?» Eh bien, avec ce qui est en train de se passer, tout le monde devrait se soucier de ce qui se passe en Chine, ainsi que du ton qui monte entre Washington et Pékin.

En parlant de ce sujet, nos amis de GaveKal ont signé un papier de très grande qualité la semaine dernière. Intitulé «Les soucis engendrés par les représailles commerciales», cette analyse de Tom Holland explique très bien la situation.

«Si la Chine n’est pas en mesure d’infliger des droits de douane en retour, de dévaluer sa monnaie ou de se débarrasser de ses obligations américaines, elle devra trouver une autre méthode pour infliger des représailles aux États-Unis. La plus évidente serait de s’attaquer aux affaires des grandes entreprises américaines actives en Chine.»

Pourquoi la Chine ne pourrait-elle pas lever des droits de douane elle aussi ? La réponse est assez simple : les États-Unis importent beaucoup plus de biens en Chine que la Chine importe de produits américains. Sa marge de manœuvre sur ce terrain est donc limitée par rapport à celle dont dispose Trump.

Pourquoi la Chine est confiante de pouvoir battre Trump en cas de guerre commerciale L’or sera gagnant en cas de guerre commerciale

Lire la suite sur or-argent.eu

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
3 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
zebgg
zebgg
2 années plus tôt

De quelle option nucléaire disposent les USA ?

bigmac29
bigmac29
2 années plus tôt

C’est évident !

joseph
joseph
2 années plus tôt

Bip.

3
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x