Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Charles Sannat: “Guerre commerciale: certains industriels affectés !”
 

Le titre de cet article de l’AFP fait peur, très peur.

« Certaines entreprises commencent à ressentir les effets de la guerre commerciale ».

En ouvrant cette dépêche, je m’attends donc à apprendre des choses inquiétantes sur la santé financière de certaines entreprises et sur leurs prévisions qui doivent se dégrader.

Je m’attends aussi à découvrir des noms d’entreprises qui souffriraient plus que d’autres et les premières quantifications d’impacts financiers de ces mesures « protectionnistes ».

Eh bien, rien. Rien de rien de chez rien. Cette dépêche c’est un titre-choc et un grand vide pour le reste.

« Certains industriels américains commencent à ressentir les effets de la guerre commerciale et diffèrent leurs investissements ainsi que la hausse de leurs prix mais la majorité des entreprises ne signale aucun changement, selon une enquête publiée lundi. »

Certains, mais pour la majorité rien, et certains c’est qui ? Personne ne sait !

Sinon, tout le reste de la dépêche va expliquer à quel point tout va bien dans le meilleur des mondes et même à quel point la croissance devrait accélérer de même que l’inflation.

« La National Association for Business Economics (NBE) a indiqué, dans une enquête trimestrielle, que l’ensemble du secteur industriel tablait sur une poursuite de la croissance économique l’an prochain, la plupart prévoyant une croissance corrigée de l’inflation de plus de 2 %.

« Les conditions du marché du travail sont tendues, les pénuries de main-d’œuvre qualifiée poussant les entreprises à augmenter les salaires, favoriser la formation et à envisager une plus grande automatisation », a déclaré Sara Rutledge, qui dirigé cette enquête trimestrielle. »

Pourtant, petite contradiction, et pas des moindres d’ailleurs, qui montre bien à quel point les chiffres et les statistiques ne « collent » pas avec la réalité : « Les entreprises ont publié des bénéfices et des prévisions de vente en hausse. En dépit de la pénurie de main-d’œuvre, l’indice de croissance sur les salaires a ralenti après avoir atteint un record en avril, selon l’enquête. » Pas si simple donc

Simone Wapler: Guerre commerciale: c’est toujours vous qui payez Voici pourquoi la guerre commerciale pourrait nous coûter à chacun un SMIC…

Allez jeter un œil sur cet article de l’AFP, il en vaut le détour par rapport à ce que je vous disais il y a quelques jours sur la « titraille ». En effet, le titre n’a rien à voir avec le cœur du développement de cet article.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
3 Comment threads
0 Thread replies
3 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Poujade51élu psMoulinex Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Poujade51
Invité
Poujade51

Quand on change les règles du jeu, il y a des perdants et des gagnants : Arrêtons de pleurer sur les perdants, ce sont eux qui viennent de “bouger au râtelier ” depuis plusieurs décennies : Maintenant place aux suivants!!!

élu ps
Invité
élu ps

La fonction publique française contribue pour une grosse part a l’économie,donc pas d’angoisse ,nous serons moins touchés

Moulinex
Invité
Moulinex

“Eh bien, rien. Rien de rien de chez rien. Cette dépêche c’est un titre-choc et un grand vide pour le reste.”
Enfin un qui le reconnaît !