Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Ces 15 points clés montrent que la classe moyenne américaine est en train de disparaître !
 

Si votre famille traverse actuellement des moments difficiles, alors sachez qu’elle est loin d’être la seule. Cela fait 8 ans que je publie régulièrement des articles sur le site The economic collapse blog, et tout au long de cette période, j’ai vu la classe moyenne américaine disparaître petit à petit. C’est comme si nous assistions à un jeu de chaises musicales où chaque mois quelqu’un s’amuse à en retirer une. Oui, il y a des gens qui sont devenus extrêmement riches au cours de ces huit dernières années, et la plus grande partie de cette richesse est concentrée dans des lieux comme New York, Washington DC et San Francisco. Mais parallèlement, le reste de la population américaine à savoir la grande majorité n’a fait que continuer de s’appauvrir durant cette période. Jetez un coup d’oeil à Detroit – à un moment donné, c’était l’endroit en Amérique où le revenu par habitant était le plus élevé et aujourd’hui cette ville ressemble à une zone de guerre et n’est plus que l’ombre d’elle-même. Bien entendu, des douzaines d’autres grandes villes manufacturières américaines ont connu le même sort. Depuis 2001, l’Amérique a perdu plus de 70.000 sites de production et des millions d’emplois manufacturiers bien rémunérés. Ces emplois bien rémunérés ont été remplacés par des «emplois de service» moins bien rémunérés, or vous ne pouvez pas subvenir aux besoins d’une famille de la classe moyenne américaine avec ce genre d’emploi.

Pour avoir une classe moyenne prospère, il faut des emplois bien rémunérés et l’Amérique a vraiment besoin d’avoir davantage de ces emplois. Actuellement, la plupart des familles américaines vivent sur le fil du rasoir financièrement et de plus en plus d’entre elles tombent dans la pauvreté mois après mois. Voici les 15 points clés qui montrent que la classe moyenne américaine est en train de disparaître…

# 1 – 78 millions d’américains ont des petits jobs d’appoints, sous-payés car les emplois à temps plein ne suffisent plus aujourd’hui à joindre les deux bouts.

# 2 – En 2011, le prix moyen d’une maison aux Etats-Unis représentait 3,56 fois le salaire annuel moyen d’un américain. Or à la fin de l’année 2017, le prix moyen d’une propriété représentait 4,73 fois le salaire annuel moyen d’un américain.

# 3 – En 1980, l’endettement moyen des salariés américains était 1,96 fois plus important que leur revenu mensuel. Aujourd’hui, ce chiffre s’est envolé à 5 fois leur revenu mensuel.

# 4 – Aux Etats-Unis aujourd’hui, 66% des emplois sont payés moins de 20 dollars de l’heure.

# 5 – Aujourd’hui, plus de 102 millions d’américains en âge de travailler sont sans emploi. Ce chiffre est encore plus élevé que lors de la dernière récession.

# 6 – Sur les 40 dernières années, les revenus des emplois peu qualifiés n’ont quasiment pas évolué.

# 7 – Les américains ont dépensé plus d’argent qu’ils n’en ont gagné pour le 28 mois d’affilée.

# 8 – Aujourd’hui aux Etats-Unis, les Américains de 25-34 ans diplômés de l’université ayant une dette étudiante ont une richesse nette médiane négative de 1900 $ (ce qui signifie que la valeur de leurs dettes excède la valeur de leurs actifs de 1900 $).

# 9 – Aujourd’hui, l’endettement d’un ménage américain moyen avoisine les 140.000 $.

# 10 – Le taux de pauvreté dans les banlieues américaines “a augmenté de 50% depuis 1990”.

# 11 – Près de 51 millions d’américains n’arrivent pas à subvenir à leurs besoins essentiels tels que le logement et la nourriture.

# 12 – 40% des ménages américains les moins riches – ceux qui gagnent environ 45 000 $ ou moins par an – ne représentent que 11,4% des revenus globaux.

# 13 – Selon la Réserve fédérale, plus de 40% des américains n’ont même pas 400$ de côté pour couvrir une dépense imprévue sans devoir emprunter ou vendre quelque chose.

# 14 – 22% des américains ont dû renoncer à payer certaines de leurs factures au cours d’un mois donné.

# 15 – La dette des ménages américains vient d’atteindre un nouveau record absolu à plus de 13150 milliards $.

Lorsque l’on parle de «pauvreté aux Etats-Unis», on pense toute de suite aux quartiers défavorisés et délabrés de certains centres-villes, or ce n’est pas là qu’elle augmente le plus vite.

Selon l’auteur américain Scott Allard, là où la pauvreté augmente plus rapidement que partout ailleurs, c’est dans les banlieues américaines…

Selon une étude publiée en mai dernier par le Pew Research Center, depuis l’an 2000, la pauvreté augmente plus vite dans les banlieues que dans les villes.

Cela correspond à cette recherche réalisée à travers les États-Unis au cours de la dernière décennie – comme à mon propre livre, “Places in Need”.

C’est la raison pour laquelle 7,2 millions de m² d’espace commercial ont disparu depuis le début d’année aux Etats-Unis et que de grands centres commerciaux américains tombent à l’abandon aujourd’hui.

Quand j’étais jeune, le centre commercial était le lieu préféré des enfants de la classe moyenne américaine. Ma famille appartenait à la classe moyenne et quasiment tous ceux que je connaissais en faisait partie également. En fait, je n’ai aucun souvenir d’enfants ayant été très riches ou très pauvres dans l’école que je fréquentais petit.

Mais aujourd’hui, la plupart des familles n’ont plus d’argent de côté et sont fortement endettées. Du coup, les revenus discrétionnaires ont énormément baissé et cela signifie moins de shopping.

En 2017, le record absolu de fermetures de commerces de détail avait été pulvérisé aux Etats-Unis, et cette année, il semble que nous allons voir ce record battu une nouvelle fois. En réalité, certains anticipent jusqu’à 9 000 fermetures de commerces de détail d’ici la fin de l’année 2018.

Les média mainstream vous racontent des absurdités en vous expliquant que l’économie américaine se porte bien.

Les chiffres ne mentent pas, et l’économie américaine ne se portera pas bien tant que la classe moyenne n’aura pas recommencé à croître.

Y a-t-il une solution ?

Eh bien, le maire de Stockton, en Californie semble convaincu que la solution consisterait à offrir une revenu de base. Ce qui suit provient du site mashable avec france24

Michael Tubbs, jeune maire de la ville de Stockton, en Californie, s’est associé à un projet philanthropique de la Silicon Valley pour offrir un revenu de base à certains de ses administrés.

Dans un article long format publié le mercredi 30 mai, le New York Times révèle que la mairie de la ville de Stockton, en Californie, s’apprête à devenir la première ville des États-Unis à s’essayer au revenu de base avec le soutien des élus locaux. Une centaine de familles devrait recevoir la somme de 500 dollars (environ 430 euros) par mois dès l’automne prochain.

Le projet de Stockton est issu d’un partenariat entre la ville et une fondation philanthropique dirigée par Chris Hughes, cofondateur de Facebook, qui a fait du revenu de base et de la fin des inégalités son cheval de bataille. Nommée Economic Security Project, cette fondation veut jouer le rôle d’un lobby en faveur d’un revenu universel et financera en partie le nouveau projet de Stockton.

Ne serait-il pas merveilleux si tout le monde commençait à recevoir de gros chèques du gouvernement tous les mois ?

Pourquoi personne n’y avait pensé avant ?

Bien entendu, la vérité c’est que nous ne pouvons tout simplement pas nous permettre de le faire. Les niveaux d’endettement des États et des administrations locales américaines atteignent des niveaux records, et le gouvernement fédéral est maintenant endetté de plus de 21.000 milliards de dollars. L’Amérique est en train d’emprunter la voie du suicide national, or elle ne doit plus vivre au delà de ses moyens mais plutôt en fonction.

Nous consommons beaucoup plus de richesses que nous n’en produisons et ce depuis des lustres. Mais nous le faisons depuis si longtemps maintenant que beaucoup d’entre nous pensent c’est “une situation normale”. Pendant ce temps là, les problèmes d’endettement de l’Amérique continuent de s’aggraver et la classe moyenne américaine continue de rétrécir comme une peau de chagrin.

Si l’Amérique continue d’appliquer les mêmes recettes, elle obtiendra les mêmes résultats, et détruira complètement ce qui fut autrefois la plus grande puissance économique au monde. Rappelez-vous de ce que disait Einstein: “La folie, c’est de faire toujours la même chose et de s’attendre à un résultat différent”

Source: theeconomiccollapseblogLire les précédents articles de Michael Snyder

A l’intention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs, comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 43 $. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule.

Goldbroker propose une solution simple et sûre pour acheter de l’or physique et parer à la criseUne offre unique et sûre pour investir dans l'or et l'argentGoldBroker, pour un stockage sécurisé en nom propre hors du système bancaire de vos métaux précieux.

3
Poster un Commentaire

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Comment threads
2 Thread replies
2 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
Poujade51Bonnes nouvelles pour le BitcoinStocco Laurent Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Stocco Laurent
Invité

Classe pauvre à 70%, 29% classes supérieures et 1% de riches : effectivement un modèle qui ne marchera pas vraiMENT

Bonnes nouvelles pour le Bitcoin
Invité
Bonnes nouvelles pour le Bitcoin

Quand les 99% décideront d’aller massacré le 1%, cela risque d’être sanglant.

Poujade51
Invité
Poujade51

Les moutons de panurge n’ont plus rien entre les jambes : l’élite à déjà gagné !!!!