Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Charles Sannat: “Crises oui, mais l’or pas… encore valeur refuge !”
 

C’est un article, et une analyse, de Didier Julienne, stratégiste en ressources naturelles, qui est publié par le journal Les Échos et qui concerne les cours de l’or et ses perspectives.

Le titre est intéressant puisque la question posée est la suivante : pourquoi la géopolitique, l’inflation de Wall Street, la dette chinoise, le risque souverain, comme pour l’Italie par exemple, et la spéculation n’ont-ils pas encore été favorables à l’or ?

Si la question est bonne, la réponse est un peu moins limpide…

En fait, personne n’en sait rien, semble-t-il.

À ceci près tout de même que l’on peut affirmer de notre côté que factuellement, les taux d’intérêt aux États-Unis montent et pas qu’un peu. Ils sont très largement positifs. L’épargnant américain retrouve aujourd’hui un taux de rendement, contrairement à son homologue européen ou japonais.

Avec des taux positifs, il est évident que pour un épargnant en dollars, l’or a aujourd’hui nettement moins d’utilité. La monnaie « s’apprécie » à nouveau puisqu’il y a moins de création monétaire, la cessation des injections de liquidités et… que l’argent retrouve un prix plus cohérent.

Ce qui est étonnant ce n’est pas que les cours de l’or ne montent pas, ce qui est très étonnant c’est que les cours de l’or ne s’effondrent pas, et s’ils ont un peu corrigé cet été, ils ne se sont pas du tout effondrés.

Pourquoi une telle résistance dans un contexte de taux à la hausse ?

Parce que la crise de 2008 a laissé des traces durables.

Parce que les risques sont nombreux, comme le montre la question initialement posée au début de cet article.

Parce que qui dit hausse des taux, dit risque de krach obligataire ou risque d’insolvabilité si la situation échappe au contrôle des banques centrales.

Charles Sannat: “Voilà pourquoi le krach obligataire va avoir lieu et pourquoi il est inéluctable.” Egon Von Greyerz: “Risque mondial record – Les gens doivent s’assurer !”

Parce qu’au bout du compte, tout le monde sait bien que le monde croule sous les dettes, et que des taux élevés, c’est la faillite assurée…

Tout le monde sait que les taux n’iront pas bien haut et que s’ils poursuivent leur hausse, alors l’économie sera asphyxiée, la croissance, étouffée.

L’or attend, tapi dans l’ombre, que la situation permette de faire bondir ses cours.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
  Subscribe  
Me notifier des