Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Charles Sannat: « Pékin prêt à surmonter toutes les difficultés de concert avec Moscou »

Dans la guerre commerciale, qui n’est qu’une facette de la guerre économique que mènent les États-Unis contre le reste du monde afin d’assurer son leadership et sa domination, les adversaires des USA risquent évidemment de s’allier selon le principe « les ennemis de mes ennemis sont mes amis ». Du coup, Chine, Russie, mais également les pays de la route de la soie risquent de former un nouvel axe avec un nouveau rideau de fer.

L’axe Pékin-Moscou va de soi et devrait se développer en fonction des évolutions de la démondialisation.

Charles SANNAT

Pékin espère venir à bout de tous les problèmes causés par sa guerre commerciale avec les États-Unis en coopération étroite avec la Russie, a déclaré un responsable chinois.

La Chine et la Russie sont capables de surmonter différents obstacles et difficultés grâce à la bonne complémentarité des économies des deux pays, a déclaré mardi Fu Ziying, le chef de la délégation chinoise pour les négociations commerciales internationales de haut niveau.

Il a ainsi répondu, lors d’un point de presse, à la question de savoir comment la Chine pourrait compenser le préjudice causé par les différentes mesures économiques restrictives adoptées par les États-Unis par la voie de sa coopération dans le cadre des Brics (Brésil, Russie, Inde, Chine et Afrique du Sud) et de l’OCS (Organisation de coopération économique de Shanghai).
La guerre commerciale entre la Chine et les États-Unis a commencé avec l’entrée en vigueur, le 6 juillet dernier, de nouvelles taxes sur l’importation. Washington a adopté une taxe de 25 % sur l’importation de 818 articles chinois, d’un montant total de 34 milliards de dollars par an. En tant que contre-mesure, Pékin a introduit une taxe de 25 % sur les importations américaines d’un volume analogue.

En août, les États-Unis ont adopté une taxe de 25 % sur les importations chinoises pour un montant de 16 milliards de dollars. La Chine a répondu symétriquement. Un déséquilibre commercial qui se monterait à 500 milliards de dollars au profit de la Chine suscite le mécontentement de Washington.

L’or, une arme pour la Chine dans sa guerre commerciale contre les États-Unis Olivier Delamarche: “Alors que le système monétaire actuel meurt, les chinois achètent d’énormes quantités d’Or”

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
2 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Polet
Polet
9 mois plus tôt

« Washington a adopté une taxe de 25 % sur l’importation de 818 articles chinois, d’un montant total de 34 milliards de dollars par an. En tant que contre-mesure, Pékin a introduit une taxe de 25 % sur les importations américaines d’un volume analogue » Les USA veux taxer l’Europe aussi bientôt… A dater de maintenant, ma voiture, mon portable, mon PC, mon téléviseur, mon électro, mes vêtements, etc etc, je vais les garder deux fois plus longtemps que par le passé et le jour venu tout cela sera remplacé par du made in Europe. Fuck USA, China et consort! Ca c’est… Read more »

Channy
Channy
2 années plus tôt

A noter que la Chine à été l invité de marque des dernières manoeuvres militaires russes–
Si la Chine peut surmonter les difficultés de cette guerre commerciale c est nettement moins le cas pour de nombreux pays d Asie dont la Chine est le plus gros client
L Indonésie est entrain de déguster sévèrement- et cela ne va pas fort en Malaisie-Corée du Sud
Et la comment la Chine va t elle gérer le bordel causé c est une autre histoire–surtout que les tinois ne sont pas vraiment apprécié par les populations locales

2
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x