Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Pénurie d’euros à la City en cas de « Hard » Brexit ?
 

Le titre fait peur et c’est celui, enfin presque des Echos et du magazine Capital.

Tout le monde joue à se faire peur sur le Brexit qui peut-être n’aura pas lieu puisque plusieurs votes sont prévus d’ici la fin de la semaine.

Au bout du compte, les dirigeants anglais pourraient-être tentés de faire revenir tout le monde aux urnes et de faire revoter le référendum.

Ou alors… Theresa May peut-être décidée à sortir de  l’Union Européenne même sans accord.

Dans ce cas, les banques britanniques risquent de manquer cruellement d’euros qui ne leur seraient plus « livrés » à volonté par la BCE.

Du coup la banque d’Angleterre vient d’activer une procédure d’urgence lui permettant de se fournir en liquidités auprès des autres banques centrales.

Nul doute que la BCE donnera des sous, car personne ne prendra le risque de faire tomber le système financier international.

Je reste persuadé que le Brexit s’il peut mal se passer dans les relations Royaume-Uni/Union Européenne, ne déclenchera aucun cataclysme financier brutal qui n’est de l’intérêt de personne.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
3 Comment threads
0 Thread replies
3 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
3 Comment authors
beverlyThémistoclèslda1960 Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
beverly
Invité
beverly

Je le pense aussi tout est fait pour que les pays restent coincés. En tout cas j’en serai la première surprise si ça arrive, ou alors c’est pour faire tomber l’Europe et avoir un krach économique.

Thémistoclès
Invité
Thémistoclès

En matière de spéculation :
la fausse information est la base de ceux qui gagnent gros,
la peur est la base chez ceux qui perdent gros.

lda1960
Invité
lda1960

Cette histoire de BREXIT qui n’aurait finalement pas lieu est un fantasme qui aura eu la vie dure jusqu’à la fin. Je rappelle que la semaine dernière une motion réclamant un deuxième référendum a été rejeté par la chambre des communes avec 332 voix contre 85. Il n’y aura donc pas d’autre référendum, (c’était clair dès le début) la messe est dite !