Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
BREXIT: le scénario catastrophe de la Banque d’Angleterre
 

Joue-t-on a se faire peur de l’autre coté de la Manche avec le Brexit ? C’est sans doute possible, mais peut-être pas tant que cela à bien y réfléchir, car encore une fois, il n’est pas de l’intérêt de l’Union européenne, qui se pense comme une nation en devenir (les États-Unis d’Europe), de laisser voir au peuple qu’il peut y avoir un chemin plus agréable et plus enrichissant économiquement en dehors de l’Union, et que la prospérité est plus grande sans l’Europe… Cela serait dramatique pour le projet européen, et au moment où il vacille, il n’en faudrait pas plus pour le précipiter du haut de la falaise.

C’est sous ce titre « Brexit : krach immobilier, explosion du chômage… Le scénario catastrophe de la Banque d’Angleterre » que le magazine Capitalparle de la situation autour du Brexit.

« Les prix de l’immobilier au Royaume-Uni pourraient s’effondrer de 25 à 35 % en l’absence d’un accord sur le Brexit. C’est l’annonce-choc faite par la Banque d’Angleterre vendredi 14 septembre devant la presse. Mark Carney, gouverneur de la Banque d’Angleterre, a présenté jeudi les conséquences d’un Brexit sans accord à l’amiable avec Bruxelles au gouvernement de Theresa May. Comme le rapportent Les Échos, il a tout simplement évoqué un probable krach immobilier et une explosion du chômage pouvant amener à une crise financière aussi désastreuse que celle de 2008.

Le scénario est apocalyptique. Mark Carney assure qu’en cas de divorce non amiable avec l’Europe, le taux de chômage exploserait de 4 % aujourd’hui, à plus de 10 %. Une situation qui serait en partie due à l’arrêt du transport aérien et ferroviaire entre Royaume-Uni et Europe. Des arguments qui devraient pousser le gouvernement britannique au compromis. »

Alors côté anglais, on se trémousse pour tenter d’obtenir un accord avec l’Union européenne, un accord pour un Brexit « soft » que l’Europe n’a aucun intérêt à accepter. Si l’Europe veut bien faire les choses, elle traitera avec bienveillance les questions liées à l’alimentation et aux médicaments pour que le peuple anglais n’ait pas faim ni ne meure, faute de médicaments européens. Politiquement, l’Europe sortirait affaiblie en punissant les gens, les femmes et les enfants. Pour le reste, l’Europe aurait, dans sa logique, tout intérêt à envoyer balader Theresa May.

Nigel Farage: “Le Brexit est le début de la fin pour l’Union Européenne” Brexit, pourquoi l’UE demande-t-elle autant d’argent – et pourquoi les négociations vont échouer

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
3 Comment threads
5 Thread replies
6 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
7 Comment authors
Charles HeydyesChen YungPoujade51lecevenol Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Poujade51
Invité
Poujade51

Ils vont nous refaire le coup combien de fois? Comme dirais Charles Gave : pourquoi croire en “des types qui depuis 10 ans se plantent lamentablement dans tous se qu’ils annoncent depuis une décennie au moins”? Qu’est ce qui pourrait me pousser à les croire ! En fait en y réfléchissant vraiment beaucoup, la seule réponse qui me vienne à l’esprit c’est RIEN ! C’est quand même dingue cette volonté de vouloir annihiler toutes les nations qui veulent redevenir libre !

lecevenol
Invité
lecevenol

on remarque encore que vous y connaissaient pas grand chose si il y avait pas l europe notre monnaie aurai autant de valeur que le pesos argentain

Chen Yung
Membre

Les trolls payés par l’U.E sont de plus en plus faibles en orthographe ..

Charles Heyd
Invité
Charles Heyd

exact, je ne sais même pas ce qu’il veut dire!

Yann Piper
Invité

“pousser le gouvernement britannique au compromis”!!!
Alors que l’UE refuse toute discussion, faut arrêter de raconter n’importe quoi !
On peut ne pas aimer les anglais, chacun sa vie, mais l’UE est parmi les pires choses qui soient actuellement, c’est une vraie dictature.

pitter
Invité
pitter

c’est clair…

lecevenol
Invité
lecevenol

c pas une dictature c de la rigueur economique la dictature c le 3 em reich mais ca doit faire trop longtemps

yes
Invité
yes

C’est une dictature puisque mise en place soit sans l’accord du peuple, soit même tout à fait contre sa volonté !