Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Charles Sannat: « Le gouverneur de la banque de France confirme les réserves d’or »
 

Comme le rapporte cet article de la Tribune, le Gouverneur de la banque de France a indiqué « pour tordre le cou aux rumeurs » que la banque de France n’a pas vendu d’or »… Personne n’a dit que la Banque de France avait vendu de l’or.

En revanche, la Banque de France a signé un accord qui n’a pas été rendu public à ma connaissance avec la banque d’affaire américaine JP Morgan, autorisant cette dernière à s’installer dans les sous-sols de la Banque de France afin d’opérer sur les réserves d’or a priori uniquement des clients de la Banque de France (et pas avec l’or de la France).

Ce que je dis, et je ne suis pas le seul à le penser, c’est que compte tenu du sujet, tout d’abord il serait intéressant de connaître les modalités du contrat entre la BDF et JP Morgan, mais aussi comment l’appel d’Offres a été lancé et s’il y en a eu un, et quels sont les gardes fous prévus pour s’assurer qu’à aucun moment les réserves d’or de la France puissent être touchées.

C’est là normalement, que doivent intervenir nos représentants élus, vous savez, ce que l’on appelle députés ou sénateurs et qui peuvent siéger ou déclencher des Commissions d’Enquêtes.

Tordre le cou aux rumeurs…

« Voulant tordre le cou à des rumeurs, le gouverneur de la banque centrale française a insisté sur la stabilité de la réserve d’or, qui s’élève à 2.436 tonnes, soit la quatrième au monde, pour une contrevaleur de 87,8 milliards d’euros (84,7 milliards fin 2017).
« La Banque de France n’a pas vendu ni acheté la moindre once d’or et n’a pas l’intention de le faire. La contrevaleur en euros a changé, comme le cours de l’or », a-t-il martelé ».

Mais le gouverneur ne répond pas à la question. Dire que l’on a pas vendu d’or ce qui est vrai ne donne pas les garanties nécessaires autour d’un accord opaque, dont l’opacité est justement la cause de toutes les craintes.

Herlin: “Fin de la sanctuarisation de l’or de la Banque de France : encore une fake news ?” Philippe Herlin: Or de la Banque de France: “J’encourage les journalistes de France Télévision qui ont un peu plus de déontologie à poursuivre leurs recherches.”

La solution est simple… il suffirait d’être transparent!

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Jean P
Jean P
1 année plus tôt

Là ou il y a de la richesse, pétrole, diamants, et Or. Eh bien, Les États-Unis ne sont pas loin derrière pour perquisitionner la richesse du pays tout comme par exemple le geste récemment d’avoir volé plus de 40 tonnes d’OR ? Tout comme OR disparu des deux tours jumelles World Trade Center en 2001 dont, semble-t’il tout l’OR aurait fondu et évaporé ? Etc…Méfiez-vous cousins Français des américains, ils ont la réputation de dévaster les richesses de tous les pays qu’ils côtoient.

Emmanuel
Emmanuel
1 année plus tôt

2 Points :
– 84,7 milliards sont une broutille en cas de rupture du système bancaire.
– « La banque d’affaire américaine JP Morgan, autorisant cette dernière à s’installer dans les sous-sols de la Banque de France afin d’opérer sur les réserves d’or a priori uniquement des clients de la Banque de France (et pas avec l’or de la France). » =>>>> Je suis bac +5 et je ne comprends pas le sens de cette phrase. Ca veut dire quoi, cette formulation de merde.

generalchanzy
generalchanzy
1 année plus tôt

« On a pas vendu d’or ». L’a t’on prêté ou gager? Quand la France, comme beaucoup de pays fera défaut sur sa dette est ce que cet or « qui n’est pas vendu » sera donné en compensation?

shamengwa
shamengwa
1 année plus tôt

langue de bois…normal pour des pantins

4
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x