Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Le naufrage des hypers… Carrefour en tête ?

La CGT estime ainsi que 30.000 emplois ont été détruits ces cinq dernières années, 30.000 sur 700.000 dans l’ensemble du secteur de la grande distribution et des hypermarchés dont le modèle économique arrive à bout de souffle et qui cherche, pour le moment sans succès à se réinventer.

La tâche est très difficile, entre la concurrence du web et du e-commerce, et le changement d’habitudes des consommateurs qui ne veulent plus passer 10 heures (je force le trait) à se promener dans des rayons tristes.

Les effectifs fondent donc comme neige au soleil, surtout, que l’on peut se passer des caissières et que la RFID est déjà opérationnelle et déployée par exemple dans les Décathlon, où l’on pose tous les articles dans un bac qui calcule directement l’addition…,

Le carnage sur l’emploi s’annonce terrible.

Carrefour, est particulièrement impacté et le groupe étant coté cela se voit plus que ce qui se passe chez Auchan par exemple…

Charles SANNAT

Le mot de l’éco. Carrefour : un modèle en bout de course ?

Carrefour ou la fin du modèle de l’hypermarché ? Internet a changé la donne, les surfaces des supermarchés se réduisent et l’automatisation détruit les emplois.

Alors que la CGT appelle à la grève aujourd’hui dans tout le secteur de la grande distribution – le syndicat dénonce une « boucherie sociale » – gros plan sur le premier employeur privé de France, le groupe Carrefour, qui a déjà perdu plus de 5.000 salariés l’an dernier. Et ce n’est sans doute pas fini.

Tout le secteur est en train de vivre une mutation d’importance

C’est la fin du modèle de l’hypermarché « tout sous le même toit » : du lait et des légumes, en passant par des chaussettes, une télévision ou un marteau de bricolage, on trouve de tout dans un hyper. Mais ce modèle est en bout de course. Les consommateurs aujourd’hui ne veulent plus passer la journée dans un supermarché.

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
10 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
channy
channy
1 année plus tôt

Auchan? tenez Charles une bonne nouvelle, 21 sites doivent fermer http://www.lefigaro.fr/societes/auchan-la-liste-des-21-sites-qui-vont-etre-mis-en-vente-20190430 Concurrence du web et du E-commerce mais pour quel secteur Charles?, vous achetez vos yaourts,salades,biscuits sur internet? vous faites le plein de voiture sur internet? Tiens Charles dans les fermetures Auchan on trouve 4 chronodrive on trouve meme un Auchan direct(Courses en ligne, livraison à domicile en 24h)Etrange non? même les divisions web d’Auchan sont affectées. Les rayons qui ont le plus ramassé dans les hypers c est le bazar aka le non alimentaire qui lui se prend la concurrence du web en pleine face, manque de bol c… Read more »

goc
goc
1 année plus tôt
Reply to  channy

tout a fait d’accord avec votre analyse pour ma part, je privilégie la supérette locale. Il s’agit d’ailleurs d’une histoire intéressante. c’est un ancien DIA. La marque a été rachetée par carrefour, qui une fois capté la clientèle et après s’être aperçu qu’elle ne pouvait pas gagner autant qu’elle le voulait, a fermé ses « ex-DIA ». J’ai la chance que le DIA à coté de chez moi était en fait une franchise, et donc elle reste « carrefour market » et garde son personnel. Mais si j’y trouve plein de produit « carrefour », j’ai perdu pas mal de produits intéressants. heureusement que ma supérette… Read more »

channy
channy
1 année plus tôt
Reply to  goc

Gox j ai fait une partie de ma carrière en grande distribution chez ED(Carrefour) puis passage en Dia(magasin en franchise) puis reconverti en Market..donc ce que vous décrivez je l’ai vécu, ED à rapporté beaucoup d’argent à Carrefour, puis B Arnault est rentré dans le capital, Olaffson fut nommé grand directeur, le naufrage commença, comme Arnault voulait un retour sur investissement cela donné le rachat de ED par dia, une branche espagnole issue de la fusion Carrefour-Promodes qui prenait du coup son indépendance pendant 4 ans sous Dia ce fut du grand n importe quoi au niveau de la Direction… Read more »

goc
goc
1 année plus tôt
Reply to  channy

Merci pour toutes ces précisions. En effet je comprends mieux tous ces passages, ED->Dia->carrouf->market…etc
Je suis en effet au Sud (Ales dans le Gard). Les deux seuls carrefour market (ex ED) non franchisé sont fermé depuis presque un an. du coup Aldi et Lidl s’agrandissent (en passant Lidl est le « super » le plus cher du coin).
Je confirme bien que les légumes et la viande sont en sous-traitance, et du coup , c’est moins chère que le Cora (du groupe carrouf) et surtout de meilleur qualité. En tout cas le franchisé semble s’en sortir mieux que les autres

goc
goc
1 année plus tôt

le problème ne va que s’empirer avec la réduction du personnel, perso, j’évite comme la peste les « carrefour » ou on met plus de temps à faire la queue à la caisse qu’a faire ses achats, et j’ai définitivement banni les supermarchés qui ne mettent pas assez de caissières aux heures de pointe (genre hyperU ou casino)

Et le pire, c’est que quand on se plaint auprès de la caissière, elle ont la bêtise de répondre qu’on n’a qu’a aller voir le patron, alors que c’est sa place qu’on défend quand on se plaint.

gérard
gérard
1 année plus tôt
Reply to  goc

Tiens c’est marrant,j’ai la meme réaction,et spécialement envers Carrouf.Quand ce n’est pas la queue a toute heure,c’est les caisses automatiques qui refusent les billets usagés!On dirait qu’ils s’en foutent parce que ça fait des années que ça dure.Ils ont pas mal a apprendre d’AMAZON et de son service relation client.AMAZON est peut etre le diable,mais au niveau satisfaction client ils donnent le maximum,c’est cela qui porte leur succès.

channy
channy
1 année plus tôt
Reply to  gérard

@’AMAZON et de son service relation client

Pour l’instant Amazon ne donne quasiment pas dans l’alimentaire et leur aventure dans ce secteur se traduit par des magasins vide de personnels.on a vu mieux comme service client, ne confondez pas le E-commerce et le commerce traditionnel
En « Accueil client » vous prendre un client mécontent de face n’ a rien à voir avec un client mécontent au téléphone

Armando
Armando
1 année plus tôt

le problème n’est pas que les consomateurs ne veulent plus passer une journée dans un supermracher.

Le problème C’EST QUE LES CON SOMATEURS N’ON PLUS LES MOYENS FINANCIERS

gérard
gérard
1 année plus tôt
Reply to  Armando

Ce n’est pas vrai:avec la suppression de L’ISF,mon gain de pouvoir d’achat est de 600 euros par mois environ.La baisse de charges sociales me rapporte 400 par mois.Je n’ai jamais autant consommé!C’est aussi bon pour le pays!

Sebastian Salmon
Sebastian Salmon
1 année plus tôt

Oui comme on dit : Décathelon, à fond la forme.

10
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x