Olivier Delamarche dans C’EST CASH ! Réforme de la fonction publique: la fin de l’emploi à vie ?

Depuis le 13 mai, les députés débattent de la réforme voulue par Emmanuel Macron. 5,5 millions d’agents publics sont concernés. De leur côté, les syndicats, très mobilisés sur cette question, craignent une «précarisation» du secteur public.

Comment réformer la fonction publique ? La France compte-t-elle trop de fonctionnaires ? Cette réforme va-t-elle mettre fin à l’emploi à vie ?

Pour aller plus loin sur ces questions, Estelle Farge et Olivier Delamarche reçoivent Liêm Hoang-Ngoc, économiste et maître de conférence à Paris 1.

50 000 postes de fonctionnaires seront supprimés d’ici quatre ans Charles Sannat: “Le rapport qui va permettre de virer 30 000 fonctionnaires en les faisant passer pour des feignasses !!”

Suivre Olivier Delamarche

Suivre Olivier Delamarche sur les Econoclastes
Suivre Olivier Delamarche sur Facebook
Suivre Olivier Delamarche sur Twitter
Suivre Olivier Delamarche sur Linkedin

Source: RT FranceVoir les précédentes interventions d’Olivier Delamarche

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, le moment est venu de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent avoir peu de moyens, rappelez-vous que vous pourriez acheter 1 gramme d’or par mois, ou plus, ce qui coûte aujourd’hui 37,68 €. Au fil du temps, cela vous permettra d’accumuler un important pécule. Pour des prix imbattables sur l’achat d’Or et d’Argent, c’est ici et sur devis. Livrable dans toute la France.

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

Un commentaire

  1. L’Etat a obligé à démissionner volontairement, par des moyens de pression minables de chantage à l’éloignement et d’une prime éphémère , les fonctionnaires d’Etat catégorie C de l’Education Nationale à 1200 € par mois, c’est à dire les agents d’entretien des lycées et des collèges qui avaient passé un concours de fonctionnaires d’Etat. Puis il a fait réembaucher ces agents comme fonctionnaires territoriaux par la Région ( les agents des lycées) ou par le Département (les agents des collèges)en leur faisant croire qu’ils avaient encore la sécurité de l’emploi . Si le Département ou la Région n’ont plus les moyens de les payer, le département et la Région les feront placer dans des entreprises privées « partenaires » . Si ces entreprises privées partenaires n’ont plus les moyens de les payer ou si elles ferment, ils seront au chômage.
    A chaque rentrée scolaire, le nombre de profs augmente dans chaque établissement, mais pour moins d’heures de cours, avec le recrutement massif de vacataires mal payés (mais qui ont besoin de manger) sur un demi, un tiers ou un quart de poste, parfois sur 200 heures ( puis remerciés sans ménagements) . Impossible pour eux de s’investir dans un projet d’établissement, surtout si leur minable rémunération et la brièveté de leur contrat les oblige à vivre, préparer leurs cours, corriger leurs copies dans une voiture ou emmitouflés dans un duvet sous une toile de tente.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page