Ce site est entièrement dédié à l'analyse technique sans pour autant dédaigner l'analyse fondamentale. Nous avons voulu ce site interactif et convivial où vous pouvez poster vos commentaires et études dans les différents forums.
Amazon « embauche » 1 800 personnes, Conforama en vire 1 900 !!!
 

Il est très intéressant de mettre ces deux informations côte à coe car elles illustrent parfaitement la réalité économique actuelle.

Lorsque Amazon indique et annonce à grand renfort de communication reprise dans toute la médiasphère sans que cela ne fasse l’objet ne serait-ce que d’un ou deux commentaires critiques, Amazon annonce un chiffre « national ». Ce chiffre national de « créations » ne tient pas compte des départs naturels, des démissions, des licenciements pour « temps par tâche » non atteint, les problèmes d’inaptitude au travail, ou de façon générale tout ce qui est turnover classique.

Avec 9 000 emplois créés en France, Amazon est un très petit créateur d’emplois par rapport aux emplois qui sont détruits et ce qui se passe chez Conforama d’ailleurs au même moment est très explicite.

Les actionnaires l’ont décidé : Conforama supprime 1 900 postes en France !

Selon les organisations syndicales qui ont été reçues tour à tour ce jour, 1er juillet 2019, par M. Cédric Dugardin (DG), à la demande de celui‐ci:

« La direction générale a révélé un plan de restructuration consistant à supprimer 1 900 emplois au sein de Conforama France :

– 32 magasins seront fermés (8 en Ile-de-France, dont 2 à Paris intra‐muros), soit 1 050 postes supprimés.
– 600 postes seront supprimés au sein des 164 magasins restants pour « optimiser » le fonctionnement, à grands coups de polyvalence forcée.
– Les 10 magasins Maison Dépôt seront fermés, soit 100 emplois.
– 26 postes seront supprimés au Service Après‐Vente.
– 124 postes seront supprimés au Siège social, toutes les directions étant concernées ».

Les 1 800 postes d’Amazon viennent d’être annulés comptablement par les 1 900 postes du PSE (plan de sauvegarde de l’emploi) qui vont être supprimés.

Oui mes amis, lorsque nous faisons un plan de sauvegarde pour l’emploi nous supprimons l’emploi. Sauvegarder en novlangue actuelle signifie supprimer… Merveilleux. Exquis.

En cause le e-commerce notamment et Amazon, mais pas que bien évidemment, Conforama est aussi victime de Conforama, à savoir de mauvais meubles qui se montent mal et de piètre qualité depuis bien trop longtemps alors que partout ailleurs l’offre est pléthorique et de bien meilleure qualité. Montée en gamme ratée, pression de la concurrence et du e-commerce expliquent l’échec de l’enseigne.

Automobile: l’usine PSA de Mulhouse menace de supprimer 1 000 emplois temporaires La Société générale a annoncé la suppression de 1 600 emplois dans le monde, dont 750 en France !

Amazon n’est donc pas responsable de tous les maux, mais la similarité des chiffres de recrutement d’un côté et de licenciements de l’autre doit interpeller et inciter à une réflexion globale sur la place du e-commerce dans notre économie, car le e-commerce est en train de laminer le petit commerce et nécessite des coûts logistiques et environnementaux colossaux.

Le e-commerce est très peu vertueux.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Comment threads
0 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
mianne Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Michèle Boireau
Membre

“Oui mes amis, lorsque nous faisons un plan de sauvegarde pour l’emploi nous supprimons l’emploi. Sauvegarder en novlangue actuelle signifie supprimer… Merveilleux. Exquis.” Plan de sauvegarde de l’emploi = plan de licenciement , le licenciement étant exactement le contraire de la sauvegarde de l’emploi .En signifiant exactement le contraire de ce qu’elle dit, la novlangue a franchi un palier . Avant, la novlangue se contentait d’un euphémisme, ou de l’ajout d’un terme à connotation sympathique comme “social”pour atténuer l’émotion suscitée par l’événement. C’est ainsi qu’une charrette de licenciements était devenue , par la novlangue, un (sympathique) plan “social”. Aujourd’hui, 1800… Read more »