Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Il est totalement incompréhensible que l’on puisse prêter de l’argent à des gouvernements en faillite !
 

Le marché total des obligations d’État représente environ 56 500 milliards de dollars. Sur cette somme, 13 000 milliards $ portent des intérêts négatifs. Pour moi, il est totalement incompréhensible que l’on puisse prêter de l’argent à des gouvernements en faillite.

Premièrement, étant donné que la plupart des monnaies ont perdu 97-99% de leur valeur en termes réels depuis la création de la Fed en 1913, vous êtes assuré de récupérer moins d’argent réel que ce que vous avez investi si vous détenez une obligation souveraine pendant plusieurs mois.

Deuxièmement, aucun gouvernement ne sera en mesure de rembourser sa dette dans les années à venir. Bientôt, ils arriveront à un point où ils ne pourront même plus payer les intérêts.

Les gouvernements ne parviennent pas à rembourser leurs dettes à des taux ridiculement bas Philippe Herlin: “Les banques centrales (BCE, Fed, BoJ) prétextent une inflation trop faible pour justifier leur politique expansionniste : c’est un mensonge, en réalité elles empêchent la faillite d’États surendettés !”

Comment les investisseurs peuvent-ils alors prêter aux gouvernements 13 000 milliards $ et payer pour avoir ce privilège ? C’est totalement absurde. Vous donnez de l’argent à un pays insolvable et vous devez le payer pour cela.

Egon Von Greyerz: “Les gouvernements sont en faillite, les dettes augmentent maintenant à un rythme exponentiel”

Egon Von Greyerz: “Esclavage de la dette + fausse monnaie = effondrement final” Olivier Delamarche: “La dette est hors de contrôle ! Y a plus de fin à l’endettement, c’est terminé !!”

Source: or.fr

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
6 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Poujade51
Poujade51
9 mois plus tôt

“Il est totalement incompréhensible que l’on puisse prêter de l’argent à des gouvernements en faillite ” : ben si nos représentants sont atteint par le syndrome d’Alzheimer. En plus c’est une maladie contagieuse au sein de l’élite !

Garofula
Garofula
9 mois plus tôt

56 500 milliards de dollars seulement pour les obligations d’Etats dans le monde ?

Le nombre paraît largement sous-estimé. En prenant seulement les 10 premières économies mondiales sans la Chine (USA, UE, Japon, Inde, Brésil, Canada, Russie, Corée, Australie, Mexique), on arrive déjà 55 500 milliards de dettes publiques. Ajouter au minimum 10 000 milliards pour la Chine, et encore 10 000 milliards pour le reste du monde.

Au total, il y a plutôt entre 75 000 et 85 000 milliards de dettes publiques, pratiquement l’équivalent d’un an de PIB mondial.

generalchanzy
generalchanzy
9 mois plus tôt

Et alors? On prête aussi à une multitude d’entreprises en faillite. L’avantage avec un état c’est qu’on peut au moins récupérer une fraction du capital, ce qui est impossible quand une entreprise met la clé sous la porte.

Garofula
Garofula
9 mois plus tôt
Reply to  generalchanzy

La différence, c’est qu’on est sûr de perdre avec un Etat. Avec les entreprises, on peut au moins avoir un doute.

David Ruegger
9 mois plus tôt

Vous avez raison c donner plutot

picodius
picodius
9 mois plus tôt

le but et de nous enchaînez via la dette…. nous somment les esclaves des temps modernes………”ils” possèdent tout même le droit de vie ou de morts et oui bientôt plus de médecins croyez vous que cela soit un hasard pas du tout ce seront les plus performant d’entre nous qui aurons un accès au soins méthode de sélection peu naturel mis en place par les élites le but ultime et de nous asservirent de de nous prendre tout la dette et leur bombe atomique a eux………..

6
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x