Les Français demeurent parmi les plus pessimistes du monde !… Ils sont surtout réalistes !!

Vendredi 22 novembre, Emmanuel Macron a dit l’une des phrases de la semaine : « on a l’impression que tout est terrible en ce moment, notre pays est trop négatif sur lui-même ». Dans les enquêtes internationales, les Français demeurent parmi les plus pessimistes du monde.

La reprise ?… Quelle reprise ? La France compte de plus en plus de pauvres, selon l’Insee La pauvreté des seniors n’a jamais été aussi importante: le rapport alarmant du Secours Catholique

Source: francetvinfo

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

14 commentaires

  1. Bondjoû peï Jó napot kivánok Goede Dag Dobrii dien Guten Tag Bună ziua.
    Bonne nouvelle !!!
    La réussite, pour un homme, c’est d’être parvenu a gagner plus
    d’argent que sa femme n’a pu en dépenser. Sacha Guitry
    Les taxes et impôts ne peuvent baisser. Ils ne peuvent qu’augmenter. Impôt sur les sociétés qui avait rapporté 47 milliards en 2013 sous la folie fiscale hollandaise, 36 en 2017. En 2018…
    Bon courage, Monsieur Macron.

  2. Bondjoû peï!!!,Jó napot kivánok!!!,Goede Dag!!,Guten Tag!,Dobrii dien!,Bună ziua!.
    SURTOUT réfractaires au changement et dépendants de l’état nounou.
    France ce pays accueillant où il fait bon vivre et on l’on se presse pour profiter de ses richesses. Ce qui n’empêche pas de s’interroger sur le nombre grandissant qui choisissent d’aller vérifier ailleurs si l’herbe ne serait pas plus verte, un nombre croissant part pour éviter le chômage, parce que leurs compétences ne sont pas assez bien payées. Les gouvernements ont préféré dépenser plus plutôt que de réformer le pays et réduire les dépenses; l’Etat n’est qu’une fiction recouvrant l’ensemble des contribuables et les déficits d’aujourd’hui sont en fait les impôts de demain, report de la fiscalité dans le temps.
    la France est l’un des trois pays où les élèves font état des plus grandes préoccupations liées aux problèmes de discipline en classe. 40 % des élèves déclarent que le temps d’apprentissage est réduit en raison du bruit.
    Ce pays de Cocagne est envié par tous à tel point qu’on se bouscule à ses frontières.
    Sortir de l’€ et faire tourner la planche à billets en FF pour payer la dette mais elle posera de très graves problèmes car cette monnaie nationale subirait une très forte dépréciation -40% et pas acceptée par nos créanciers ; ce qui reviendrait à un défaut. Celà nous ferait tomber dans l’hyperinflation qui ruinerait tout le monde.
    On ne peut sortir de l’€ que si l’on n’a pas de dettes en €.
    Continuez de rêver et de vous ballader

    1. On a compris que tu aimais le système anglo-saxon et la libéralisation des marchés. On dirait un expatriè non mécontent d’avoir fuit son pays pour plus de confort personnel (sous entendu égoïste). Tes introductions en langues étrangères sont vraiment gênantes au passage.

      1. Tu as parfaitement résumé l’état de notre pauvre Marcel
        Un putain d’égoïste bien puant et nombriliste
        Son système anglo saxon , il peut se le mettre ou je pense..et bien profond..

        1. Bondjoû peï!!!Jó napot kivánok!!!!Goede Dag!!!!Dobrii dien!!Guten Tag!Bună ziua.

          Le socialisme a l’État pour credo. Il considère les êtres humains ordinaires comme le matériau brut de ses projets de changements sociaux. Je n’ai jamais oublié que l’objectif inavoué du socialisme – municipal ou national – était d’accroître la dépendance. La pauvreté n’était pas seulement le sol nourricier du socialisme : elle en était l’effet délibérément recherché.
          N’oublions jamais cette vérité fondamentale : l’État n’a aucune autre source d’argent que l’argent que les gens gagnent eux-mêmes. Si l’État souhaite dépenser plus, il ne peut le faire qu’en empruntant votre épargne ou en vous taxant davantage. Il n’y a rien de bon à ce que quelqu’un d’autre paie ; cette autre personne, ce sera vous. L’argent public n’existe pas, il n’y a que l’argent des contribuables. La prospérité ne viendra pas de l’invention de programmes de dépenses publiques de plus en plus somptuaires. Vous ne devenez pas riches en commandant un carnet de chèques à votre banque et aucune nation n’est jamais devenue plus prospère en taxant ses citoyens au-delà de leur capacité. Nous avons la mission de nous assurer que chaque penny levé par l’impôt soit dépensé de manière sage et bonne. Les gens parlent de service gratuit. Ce n’est pas gratuit. Vous devez payer pour .Margaret

          1. Marcel dit :
            « N’oublions jamais cette vérité fondamentale : l’État n’a aucune autre source d’argent que l’argent que les gens gagnent eux-mêmes. Si l’État souhaite dépenser plus, il ne peut le faire qu’en empruntant votre épargne ou en vous taxant davantage.  »
            Or ceci n’est vrai que depuis la loi de janvier 1973 qui interdit au Trésor d’emprunter auprès des français et impose des emprunts à l’étranger.
            Résultat, aujourd’hui plus de 11% du budget part à l’étranger au lieu de rester en France.
            Tous les ans, c’est donc plus de 10% de la masse monétaire de l’Etat qui disparait irrémédiablement, c’est aussi comme une dévaluation de 10% tous les ans !
            Conséquences …

      2. C’est surtout que ce type est complément en crise psychotique, on comprend rien la moitié du temps et c’est souvent à côté de la plaque et totalement délirant.
        Mais bon ajd l’hôpital psychiatrique n’a plus assez de moyens donc on laisse les fous dehors.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page