Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Jim Rickards: “Marchés : les robots sont aux commandes ! (2/2)”
 

Les robots de trading sont stupides… mais ce n’est pas pour autant qu’ils ne sont pas dangereux. Ne vous fiez pas aux algos…

Les robots prennent les commandes des marchés boursiers, comme nous l’avons vu hier. Si vous voulez survivre, et même prospérer sur ces marchés, vous devez savoir comment les robots sont programmés, comment ils fonctionnent et, surtout, vous devez les prendre à leur propre jeu.

Les marchés ne font plus intervenir des humains face à d’autres humains. Ni même des humains face à des robots. Les marchés mettent des robots face à face.

Cependant, une niche subsiste, pour les humains capables de comprendre les algorithmes et de prendre de vitesse les machines en toute égalité. Les robots sont peut-être moins chers, plus rapides et plus efficaces que les humains. Mais ils ne sont pas plus intelligents…

… Et c’est là que vous avez l’avantage.

Un animal domestique est plus intelligent qu’un robot

Si vous voulez prendre les robots à leur propre jeu, il est crucial de comprendre leur fonctionnement.

Il se dit tout et n’importe quoi sur la façon dont les robots travaillent à un rythme se mesurant en nanosecondes, armés d’une puissance de calcul sans précédent, de leur capacité de lire des millions de pages en temps réel, quasiment, et de réseaux densément configurés, à tel point qu’on perd facilement de vue un fait qui a son importance : les robots sont stupides.

En fait, les robots ne sont pas du tout « intelligents » au sens naturel du terme. Ils sont limités par leurs algorithmes. Les algorithmes sont limités par ceux qui rédigent le code. Et ces codeurs sont souvent retranchés dans un petit bureau de la Silicon Valley ou de Jersey City dans le New Jersey (une adresse à Wall Street coûtant trop cher, pour eux).

Les codeurs sont souvent de jeunes ingénieurs résolument brillants mais ne connaissant rien au fonctionnement de Wall Street. Ces codeurs font ce que leur disent des personnes plus expérimentées au sein des banques d’investissement et des hedge funds, mais ces dernières ont elles-mêmes des idées fausses concernant les dynamiques du système animant les séries temporelles des cours.

Concepts erronés sur marchés irrationnels

Ceux qui dirigent la production des algorithmes s’accrochent à des concepts tout simplement erronés, tels que la distribution normale, le retour à la moyenne, l’efficience des marchés, les taux dénués de risques et la liquidité.

Les séries temporelles des cours ne sont pas distribuées selon la loi normale (courbe en forme de cloche, centrée sur une moyenne). La distribution des degrés est une courbe suivant une loi de puissance (énormément d’acheteurs veulent profiter d’un prix bas, mais presque aucun d’un prix haut).

Les cours ne retournent pas à la moyenne : ils sont soumis à des hauts et des bas extrêmes et à des changements de paradigme (vous rappelez-vous de l’époque où la livre sterling valait 2,80$ ? Moi, oui).

Les marchés ne sont pas efficients : ils sont au mieux émotifs, et au pire irrationnels. Les titres dénués de risques n’existent pas. Les bons du Trésor ont perdu 98% de leur valeur depuis 1971, par rapport à l’or. Ce n’est pas un risque, ça ?

La liquidité est là quand vous n’en avez pas besoin, et elle disparaît quand vous en avez besoin.

Si les suppositions de paradigme sont toutes fausses, alors il y a 100% de chances que les modèles le soient aussi. Les résultats produits par les modèles ont peu de rapport avec la réalité. Si l’on ajoute une science erronée à l’inexpérience, cela produit des algorithmes tout simplement stupides.

… Mais ce n’est pas parce que les algorithmes sont stupides qu’ils ne sont pas dangereux. Car ils le sont. Le danger, c’est le fait qu’un tel nombre de décisions de trading repose sur eux, et que des milliers de milliards de dollars de capitaux d’investissement suivent aveuglément.

Pour plus d’informations et de conseils de ce genre, c’est ici et c’est gratuit


bonnerBill Bonner est le fondateur d’AGORA, le plus large réseau d’entreprises indépendantes de presse spécialisée au monde.
En 1978, depuis sa ville natale, Baltimore (Maryland, Etats-Unis), Bill Bonner a voulu développer un « marché » (« Agora » en grec) des idées. Pas de l’information homogénéisée telle que les médias grand public relayent sur nos écrans et journaux, mais une source d’idées diverses avec des opinions et des avis originaux, alternatifs et surtout utiles. Bill a à cœur d’aider les lecteurs à mieux comprendre le monde dans lequel ils vivent, et à agir dans en conséquence. Que ce soit en matière de géopolitique, de macro-économie ou tout simplement le domaine de l’épargne, Bill incite ses lecteurs à cultiver un esprit vif et anticonformiste.
Bill a également co-écrit des livres qui ont tous figuré dans la liste des best-sellers du New York Times et du Wall Street Journal : L’inéluctable faillite de l’économie américaine (2004), L’Empire des dettes. À l’aube d’une crise économique épique (2006) et Le Nouvel Empire des dettes. Grandeur et décadence d’une bulle financière épique (2010).

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
avatar
 
smilegrinwinkmrgreenneutraltwistedarrowshockunamusedcooleviloopsrazzrollcryeeklolmadsadexclamationquestionideahmmbegwhewchucklesillyenvyshutmouth
1 Comment threads
0 Thread replies
1 Followers
 
Most reacted comment
Hottest comment thread
1 Comment authors
Poujade51 Recent comment authors
  Subscribe  
Me notifier des
Poujade51
Invité
Poujade51

Tout ceci est parfaitement juste et pourtant tous ceux qui gèrent des sommes colossales & qui pourtant ont fait les meilleures études, se comportent tous comme des petits moutons de panurge!
Comme quoi les grandes études et l’esprit critique sont loin, très loin d’aller de pair !