Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
krach Boursier 2020: « ces 18 faits vont vous RENVERSER. Croyez le ou pas, on en est qu’au début du CARNAGE !! »
 

Nous n’avons rien vu de tel depuis le déclenchement la dernière crise financière en 2008. Tous les protagonistes de Wall Street ont eu une grosse frayeur hier, car toute cette volatilité que nous observons aujourd’hui, n’aurait jamais été imaginable il y a encore quelques mois. Lundi, le Dow Jones Industrial Average a chuté de 2013 points. Pour bien mettre ces chiffres en perspective, c’est la plus forte chute en une seule journée que nous avons connue depuis 2008, car cette année là, le plongeon enregistré n’avait été que de -777 points. Un désaccord entre l’Arabie Saoudite et la Russie sur le prix du pétrole, avec en prime une inquiétude croissante concernant le coronavirus, a poussé de nombreux traders en mode panique, ce qui a eu pour conséquence cette chute abyssale. Espérons que les cours des actions rebondiront tout au long de la semaine, mais sachez que de nombreux experts préviennent que ce n’est que le début du carnage. Nous n’en sommes qu’au début du krach boursier de l’année 2020 et les pertes sont déjà vertigineuses. Lisez simplement ces derniers faits…

  1. Nous venons de voir la plus forte baisse journalière des marchés boursiers de toute l’histoire. L’ancienne chute record de 1 190 points qui avait été enregistrée le 27 février vient d’être pulvérisée, avec un plongeon de plus de 800 points supérieurs à cet ancien record.
  2. La baisse de -7,79% du Dow Jones est la plus forte chute sur une journée depuis le 15 octobre 2008.
  3. Les actions ont chuté si vite, lundi matin, qu’un important disjoncteur de marché a été déclenché quelques minutes seulement après le début de séance.
  4. C’est la toute première fois depuis 1997 qu’un disjoncteur de marché a été déclenché.
  5. Dans l’ensemble, le Dow Jones est désormais en chute de -19% par rapport à son sommet historique qui avait été atteint il y a seulement 3 semaines.
  6. Le S&P 500 est également en baisse de -19% par rapport à son sommet atteint récemment.
  7. Le Russel 2000 a chuté de -23,5%, et il est désormais incontestablement parti dans un marché baissier.
  8. Lundi, les GAFAM (Microsoft, Apple, Amazon, Facebook et Google) ont perdu plus de 320 milliards de dollars en termes de capitalisation boursière.
  9. Selon Zero Hedge, le volume total des échanges aux Etats-Unis sur une moyenne de 10 jours, est désormais plus élevé que lors de l’effondrement de 2008. En d’autres termes, les actions ont plongé à un rythme absolument stupéfiant.

  10. Egon Von Greyerz: “Nous allons droit vers le pire krach mondial de l’histoire !” Thami Kabbaj: “Coronavirus, la crise financière la plus sévère de tous les temps ?”

  11. Le rendement des bons du Trésor à 10 ans est tombé en dessous des 0,5% lundi, pour la toute première fois.
  12. Le prix du pétrole a chuté de plus de -24% lors de la séance de négociation du lundi.
  13. C’est la seconde plus importante chute journalière du cours du pétrole jamais enregistrée.
  14. Le secteur de l’énergie au sein du S&P 500 a baissé de -20% lundi, et ce fut la pire journée pour cet indice. Nous n’avions encore jamais vu cela.
  15. Toutes les principales valeurs bancaires américaines ont chuté avec un pourcentage supérieur à deux chiffres lundi.
  16. Les actions européennes sont désormais en baisse de -22,5% par rapport au sommet du marché qui avait été atteint récemment.
  17. L’indice Bloomberg des conditions financières aux Etats-Unis s’est littéralement affaissé à un niveau élevé comme lors de la dernière crise financière. Ceci a de très graves conséquences sur l’économie réelle.
  18. Depuis la fin de la Seconde Guerre mondiale, il y a eu douze récessions officielles aux Etats-Unis. Huit d’entre elles ont été précédées par des marchés baissiers et trois d’entre elles ont été précédées par une correction de marché.
  19. Il ne suffira que d’une très mauvaise journée encore pour que tous les principaux indices boursiers américains se retrouvent dans une marché baissier.

A court terme, nous espérons voir au moins un petit rebond dans les jours qui viennent. Le président Trump promet un allègement fiscal d’urgence, et la Fed a réagi face à tout ce carnage en faisant ce qu’elle sait faire le mieux…

Dans le cadre de ses efforts continus pour s’assurer correct du marché interbancaire, la banque centrale a déclaré qu’elle augmenterait le montant qu’elle envisageait dans le cadre des repos overnight en passant d’un montant de 100 à 150 milliards de dollars jusqu’à jeudi.

A chaque fois que nous assistons à une vague de panique sur les marchés, la Fed fait soit baisser les taux d’intérêt, soit inonde le système avec toujours plus de liquidités.

Désormais, les taux sont si bas qu’elle n’a plus beaucoup de levier pour pouvoir les réduire encore, du coup, la Fed sera obligée d’utiliser la deuxième option.

Mais si ce coronavirus continue de se propager à travers le monde, quel que soit le montant que la Fed souhaiterait utiliser, cela n’arrangera en rien la situation. Voici comment un analyste a décrit l’état d’esprit dans lequel se trouvent certains investisseurs en ce moment…

« Ils veulent tous sortir. Nous vivons des temps extrêmement forts. Le ciel nous tombe sur la tête. Sortez tant que vous pouvez encore le faire… Les malheurs de Wall Street vont finir par sévèrement impacter l’économie réelle. »

L’activité économique partout dans le monde est au point mort et l’impact économique de ce virus continuera de s’aggraver jusqu’à ce que cette épidémie ait finalement atteint son apogée.

Nous ne savons pas si ce sera la semaine prochaine, le mois prochain ou l’année prochaine.

Mais d’ici là, de nombreux investisseurs ne reviendront plus jamais en bourse…

Nous assistons à une panique qui prend de l’ampleur à cause de la crainte actuelle, explique RJ Grant, chef du département trading de la banque d’investissement KBW(Keefe, Bruyette & Woods). L’incertitude est à l’origine de tout cela. Nous savons tous qu’il y aura un impact économique, mais nous ne savons tout simplement pas quel en sera l’ampleur. Tant que nous n’aurons pas de vision claire, les gens ne reviendront pas en bourse, ça c’est sûr. 

En d’autres termes, il y a de fortes chances que nous ne revenions pas à une situation normale concernant le marché boursier, d’ici très longtemps.

Plus tôt cette année, une série de paramètres étonnants avait poussé le cours des actions à des niveaux de survalorisation que nous n’avions jamais vus de toute l’histoire des Etats-Unis. C’était évident que les actions finiraient par s’effondrer de façon spectaculaire à un moment ou à un autre et il semble que la peur de cette épidémie de coronavirus soit l’aiguille qui, à la fin, percera cette énorme bulle financière.

Mais même après l’immense carnage dont nous avons été témoins, les actions sont toujours extrêmement surévaluées. Pour que le ratio boursier ou que le P/E » (ratio cours sur bénéfice) reviennent à leurs moyennes à long terme, nous aurons probablement besoin que les cours des actions chutent encore de 30 à 40%.

Bien sûr, notre système n’est pas en mesure de gérer une baisse de cette ampleur. Faites attention à une probable crise des produits dérivés, surtout si les actions continuent de chuter, car il y a de fortes chances que l’on soit confrontés à d’énormes problèmes. Notre système est conçu pour fonctionner pendant des périodes assez stables et le type de volatilité dont nous sommes actuellement témoins peut entraîner d’immenses pertes et des conséquences catastrophiques, comme nous l’avions vu en 2008.

Nous ne savons toujours pas si cette épidémie de coronavirus se transformera en pandémie mineure qui ne tuera seulement que quelques milliers de personnes ou si ce sera une pandémie de très grande ampleur, voire historique, qui tuera des millions d’individus.

Nous espérons tous, que les choses finiront par s’arranger un jour mais nous continuerons également à nous préparer pour le pire.

En attendant, j’ai une pensée particulière pour les pauvres âmes qui ont encore de l’argent placé en bourse, car les jours à venir risquent d’être très stressants pour eux.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
niko tsff
2 mois plus tôt

Il ne faut pas oublier que mécaniquement avec un indice plus élevé la perte en % se traduit pas beaucoup plus de points !!

marcel
marcel
2 mois plus tôt

Demain les chiens, très bon livre, la fin des zinzins et autres boursicoteurs bullmarket !

Toshi
Toshi
2 mois plus tôt

Je pense qu’on va rentrer dans une phase d’incertitude/consolidation/correction, avec surement des plus bas mais une grosse bataille entre les acheteurs et vendeurs devrait se faire.
On est sur des supports mensuel avant le retournement / Krach !
La FED pourrait baisser ses taux, injecter encore plus de milliards !!!
C’est les conséquences qui vont entraîner l’économie dans un tourbillon jusqu’à la chute fatale, consommation des ménages, recession, taux du chômage etc…Defaut de paiement Italie !? Banque(s) insolvable(s) !?

Nardeus
2 mois plus tôt

Pauvre virus… tout va lui être mis sur la tête… https://t.co/O2aQ3gGIGl

4
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x