Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Vins français: le secteur au bord d’une crise sans précédent en raison des taxes américaines
 

Après l’entrée en vigueur d’une surtaxe américaine sur les vins français en octobre dernier, les viticulteurs du territoire appellent à l’aide le gouvernement. Ils réclament 300 millions d’euros pour compenser la chute de leurs exportations vers les États-Unis depuis novembre.

Fromages, vins pétillants… : ces produits français qui pourraient être surtaxés par les Américains Etats-Unis: des vins français taxés à 100% ?

Source: francetvinfo

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Marc
Marc
5 mois plus tôt

«À Bercy on nous dit qu’une éventuelle compensation ne doit pas venir de la France mais de fonds européens»

Tout est dit !… Et tout ça à cause de la sacro-sainte “concurrence libre et non faussée” qui résulte de l’application des traités européens…

La France reçoit moins de fonds européens que ce qu’elle verse chaque année pour les les constituer. Elle est donc contributrice nette (d’environ 12 milliards par an) mais elle doit quand-même quémander à Bruxelles une rallonge de 300 millions pour sauver un secteur économique français !

On marche sur la tête…, Frexit, vite !

Personne
Personne
5 mois plus tôt

Je connais un directeur de cave coopérative qui me disait (il était encore aux US il y a 15 jours) que les américains qui achètent du vin français n’achètent en général que des bouteilles de vin cher, pas des bouteilles à 10 balles ! Ce qui sous tend que ce sont des Américains qui ont les moyens et qu’ayant les moyens les prix mêmes surtaxés ne les gênent pas plus que cela. En gros l’Américain moyen achète du vin moyen, pas du grand cru français. D’ailleurs si on était pas dans notre “chère UE” on pourrait nous aussi instaurer de… Read more »

Isabelle
Isabelle
5 mois plus tôt

Pitoyable ! Il y a 25 30 ans, ces messieurs nous répondaient qu’ils vendaient préférentiellement aux étrangers qui payaient mieux que les français. A l’époque je les avais mis en garde étant donné le risque lié à l’international ; pour autant ils ont multiplié leurs prix sans vergogne. Alors aujourd’hui je leur dit : “démerdez vous bande de profiteurs !” Vous avez renié votre clientèle locale, d’autres se la sont accaparé… Et puis même si vous disparaissez ce ne sera pas une grande perte vu votre mentalité insupportable. Alors je vous en prie, ne venez pas pleurnicher et tendre la… Read more »

Polet
Polet
5 mois plus tôt
Reply to  Isabelle

100% d’accord avec vous!

Polet
Polet
5 mois plus tôt
Reply to  Isabelle

100% d’accord avec vous! Toute l’Europe passait par la France acheter du vin a des prix raisonnables. Tout le monde s’y retrouvait, y compris les viticulteurs. Mais ils ont vu grand, il ont commencer a faire flamber les prix vers la chine, Les USA, etc
Les jeunes viticulteurs ne voient plus qu’une chose, faire du fric. Voilà le résultat aujourd’hui. Qu’ils les boivent eux même leur pinard! LOL

channy
channy
5 mois plus tôt

@Ils réclament 300 millions d’euros pour compenser la chute de leurs exportations vers les États-Unis depuis novembre.”
On est bien en Grance je suis rassuré…au contraire des producteurs d huile d’olive espagnols qui ont attaqués cette surtaxe devant une cours de justice fédérale américaine(procès gagné)…le pinardier français vient quémander les aides de l’état…Au fait nos merdias ne nous disaient ils pas il y a 3 ans que notre Jupiter était un des rares a comprendre la pensée complexe de Donald?pourquoi tant de haine.

Marc
Marc
5 mois plus tôt
Reply to  channy

«À Bercy on nous dit qu’une éventuelle compensation ne doit pas venir de la France mais de fonds européens»

Tout est dit !… Et tout ça à cause de la sacro-sainte “concurrence libre et non faussée” qui résulte de l’application des traités européens…

La France reçoit moins de fonds européens que ce qu’elle verse chaque année pour les les constituer. Elle est donc contributrice nette (d’environ 12 milliards par an) mais elle doit quand-même quémander à Bruxelles une rallonge de 300 millions pour sauver un secteur économique français !

On marche sur la tête…, Frexit, vite !

7
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x