Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
« Pour Edouard Philippe: un coup d’arrêt puissant, massif, brutal à notre économie !! » L’édito de Charles Sannat
 

Edouard Philippe prévoit « un coup d’arrêt puissant, massif, brutal » à l’économie.

Mais le Premier ministre a prédit également devant le Sénat une transformation puissante, massive et brutale à nos habitudes collectives de vie….

Que va-t-il se passer maintenant ?

Comme avec les tristes habitudes dont les Français ont le secret, nous allons nous faire littéralement enfoncer lors de la première attaque de l’ennemi. Les divisions de l’armée du coronavirus vont rentrer dans nos bien maigres défenses comme les panzers allemands lors de la dernière guerre.

Les pertes seront considérables. Les médecins, sans équipement, vont tomber comme des mouches et d’ici 15 jours environ, les hôpitaux sombreront comme en Italie dans la médecine de guerre.

Nos forces de l’ordre, à qui l’on demande (nous aimerions tous avoir le nom du « on » qui est, semble-t-il, le ministre de l’intérieur lui-même), de ne pas porter de masque vont évidemment tomber comme des mouches également. De surcroît, en faisant les contrôles d’attestation de sortie, nos aimables policiers et gendarmes bien obéissants seront autant de vecteur de maladie… Un petit conseil, essayez de sortir le moins possible tant que nos forces de l’ordre n’obtiennent pas le droit de remettre leur masque. D’ici un mois, nous aurons 50 % d’effectifs en moins pour cause de maladie. Et si le coronavirus ne tue pas dans tous les cas, c’est une maladie qui n’est pas une grippette et nécessite souvent une hospitalisation et surtout quelques semaines de repos pour ceux qui ont des symptômes. Cela met à plat. A Wuhan, les pertes chez lescpoliciers ont été énormes et l’ordre n’a pu être maintenu qu’avec l’envoi de renforts d’autres régions de Chine.

Nous n’aurons aucun renfort, ni d’Europe, ni des Etats-Unis, ni de Chine. Tout sera symbolique, mais nous sommes seuls. Face à nous-mêmes.

Pour résumer, la probabilité est forte que, d’ici 15 jours, ce soit la Bérézina médicale, et la chienlit dans les rues.

Dans un mois et demi, vous pourrez visualiser des pénuries de plus ne plus importantes et massives dans tous les domaines.

Le Président Macron sera à ce moment-là au Fort de Vincennes et son déplacement là-bas sera un marqueur évident de la dégradation considérable de notre pays et de sa défaite dans cette première mi-temps que nous avons déjà perdue. Les camions militaires qui ont été filmés à Charenton devaient probablement aller préparer et alimenter le Fort de Vincennes en équipement et en rations de survie pour nos aimables mamamouchis.

Les rations de survie mettront autant de temps à vous arriver que les masques à arriver aux médecins. Ne comptez pas trop sur les capacités de l’Etat français à distribuer de la nourriture à 67 millions d’habitants dans une situation dégradée. Vous pourrez toujours hurler qu’avec ce que vous payez d’impôts…. c’est votre « droit », mais lorsque les structures s’effondrent face à un Cygne Noir, nous sommes seuls et le darwinisme peut vite reprendre ses droits.

Voilà donc pour le court terme. Rien ne dit que tout va aller mal, mais généralement, les « emmerdes volent en escadrille » comme le disait Jacques Chirac.

Beaucoup me demande comment acheter de l’or… c’est trop tard mes amis. Les accès sont bloqués, les logistiques de gestion de valeur sont en train de s’arrêter.

Beaucoup me demande quoi faire de leur argent. Pour le moment rien. Vous ne pouvez même pas allez faire du shopping !!! Vous ne pouvez même pas dépenser vos sous dans des magasins fermés, dans des voyages qui n’existent plus.

Beaucoup me demande ce qu’il va se passer.

Mon analyse c’est que rien de bon ne se passera dans les prochaines semaines car nous faisons, enfin pas nous, mais nos mamamouchis les plus mauvais choix, des choix qui vont également se retourner contre eux. Nous sommes presque tous égaux face au virus.

Nous n’en sommes qu’au début.

Alors parce que l’argent ne se mange pas, parce que l’or ne s’achète presque plus, parce que les actions continueront de chuter alors même que personne ne voit encore l’ampleur de la catastrophe économique mondiale qui se profile lorsque les Etats-Unis aussi et leur 400 millions d’habitants seront confinés, il n’est pas encore temps d’acheter des actions, parce que nous pourrions vivre une rupture de la normalité bien plus longue que ce que beaucoup parmi vous anticipe, je vous invite à considérer trois priorités à adapter en fonction de ce que vous voudrez bien ou pourrez bien faire.

1/ Stockez autant que vous pouvez et attachez une importance primordiale à l’approvisionnement sans prendre de risque évidemment.

2/ Consacrez une grande part de votre temps et de votre énergie à la mise en place d’un potager.

3/ Tournez vous vers vos voisins. Gardons nos distances, mais prenons soins de ceux qui nous entourent. Ils nous permettrons de mettre en place des réseaux d’échanges et d’entraide.

Si nous avons déjà perdu la première bataille, nous avons déjà gagné la guerre et l’issue finale ne fait aucun doute. Ce qui reste encore inconnu ce sera nos pertes, l’étendue des dégâts.

Notre économie est à l’arrêt. Non. Elle est en train de s’arrêter.

L’économie américaine va suivre en début de semaine prochaine ainsi que l’économie allemande.

Les frontières se ferment et ce soir, alors que je termine cette bien triste chronique, j’ai vu que les Etats-Unis venait de passer une alerte à tous les citoyens américains. Rentrez-vite, car après… vous serez bloqués à l’étranger.

Edouard Philippe vient de vous l’annoncer, pour ceux qui veulent comprendre, « coup d’arrêt puissant, massif, brutal à notre économie » et transformera « nos habitudes de vie », je crois que c’est assez limpide.

Dans quelques jours, tout au plus, notre pays va s’enfoncer, comme l’Italie l’a fait avant nous.

Chaque jour on vous parlera du nombre de « guéris » et BFM en fera ses gorges chaudes. Très bien.

La réalité est simple.

Voici comment lire et comprendre les chiffres !

Source Jérôme Salomon directeur général de la santé.

Au 19 mars 2020 :

Nombre de cas : 10 995

Hospitalisés : 4 461

A domicile : 5 000 et quelques.

1 122 cas en réanimation.

372 décès dont 108 dans la journée. Un triste record qui va augmenter.

En gros vous avez plus de 40 % des patients qui nécessitent une hospitalisation.

Vous avez plus de 10 % des patients en réanimation, ce qui est conforme à toutes les hypothèses les plus inquiétantes. Car si ces 10 % sont soignés alors le taux de mortalité peut rester bas (relativement). Si nous avons une rupture de la chaîne de soin, alors la mortalité s’envolera comme en Italie, aujourd’hui à 8 %.

On ne meurt pas tout de suite du Covid. On en meurt après deux à trois semaines de réanimation… oui 15 jours à 3 semaines, ce qui en plus occupe les lits de réa pendant trop longtemps quand l’afflux de malades est important.

La population mondiale pourrait-elle décliner de quelques milliards d’individus ? La population mondiale déclinera de 2 à 3 milliards d’individus !

Enfin, tout le monde attend la vague, la déferlante qui risque d’être terrible car nous avons de multiples foyers importants sur tout le territoire, que nos forces de l’ordre se chargent de diffuser le virus à leur corps défendant par les contrôles sans masque et sans protection qui semblent leur être imposés par les plus hautes autorités, et que nous avons tenu des élections comme en Iran où le résultat fût dramatique en termes sanitaires.

En un mot, vous l’aurez compris, plus que jamais, il n’y a dans cette première bataille que des coups à prendre et aucun à donner contre cet ennemi. Alors, surtout, restez chez vous. Le temps de l’héroïsme va venir. Mais pas encore. Restez chez vous et prenez soin de vous.

Il est déjà trop tard, mais tout n’est pas perdu. Préparez-vous et désormais protégez-vous!

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de charles Sannat

0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
picodius
picodius
2 mois plus tôt

et oui l’or ne ce mange pas………. »la maison le jardin le puits l’essentiel et la » et surtout la coopération entre voisins….

Hector Lefrancs
2 mois plus tôt

Au dessous.

Michelle Gabriella Danis
2 mois plus tôt

Ils sont en dessous de tout

Poujade51
Poujade51
2 mois plus tôt

Même ça c’est déjà bien haut !

4
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x