Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Un Tsunami de faillites est sur le point de déferler sur les États-Unis !

A ce jour, un des seuls aspects positifs de cette crise de coronavirus est que, malgré l’effondrement sans précédent de l’économie dans son ensemble, et les quelques 30 millions de chômeurs, voire plus, le rythme des dépôts de bilan des entreprises a été relativement stable par rapport la période d’avant la pandémie, comme le montre le graphique de Goldman ci-dessous.

Malheureusement, le calme ambiant relatif n’est pas censé durer, car comme nous l’avons observé le mois dernier, Moody’s a récemment élargi sa liste d’entreprises qui ont fait faillite, et cette dernière a grimpé à son plus haut niveau jamais enregistré – il s’agit de 311 sociétés. Ce chiffre dépasse l’ancien record de 291 entreprises, statistique effroyable qui avait et enregistrée lors de la crise des subprimes de 2009 et lors de la récession liée aux matières premières en avril 2016. Avec 20,7 % de la population totale d’entreprises notées, la liste a également dépassé sa moyenne à long terme de 14,8 % et se rapproche de son niveau record de 26,1 %. Ce bond est le résultat de plusieurs aspects confluents, comme la pandémie de coronavirus, la chute des prix du pétrole et la montée des conditions propres à une récession, qui ont provoqué des chocs sévères dans le domaine du crédit dans de nombreux secteurs, dans des régions et dans des marchés, dont les effets ont été sans précédent.

Bien sûr, les déclassements d’abord en termes de solvabilité et puis qui vont s’aggraver encore davantage, ne sont que la première étape d’une douloureuse expérience qui se terminera par des faillites.

Et tandis que de nombreux emprunteurs font tout leur possible pour économiser les liquidités en réduisant les salaires, les investissements et les dividendes, dans certains cas, même ces actions drastiques ne suffisent pas à éviter cette dégringolade. En effet, comme le montre le dernier rapport de Bank of America, il y a eu récemment, une augmentation d’entreprises connus en défaut et des noms d’entreprises en lourdes difficultés, les défaillances d’avril ayant atteint 17 milliards de dollars, tandis que 27 milliards de dollars supplémentaires ont été versés à des émetteurs qui figurent désormais sur la liste de surveillance des défaillances de la banque – des émetteurs qui bénéficient actuellement d’un délai de grâce pour défaut de paiement, des échanges en détresse récemment lancés, ou d’autres actions qui pourraient conduire à une défaillance potentielle – et enfin 25 milliards de dollars supplémentaires en détresse profonde, dont les obligations se négocient actuellement à moins de 50 cents sur le dollar et dont le prix a chuté de 50 % par rapport à leur prix maximum au cours des 6 derniers mois.

Enfin, si les graphiques suivants de Torsten Slok de la Deutsche Bank sont une indication, la vague de faillites va reprendre de plus belle…

Michael Pento: « Je vous avais parlé d’une récession. Désolé,… nous avons affaire à une dépression ! Egon Von Greyerz: « Les gouvernements sont en faillite, les dettes augmentent maintenant à un rythme exponentiel »

… et c’est la même chose pour les défaillance visant les prêts…

… et ce qui est sur le point de déferler aux Etats-Unis est absolument monstrueux !

Et personne d’autre que le PDG du plus grand gestionnaire d’actifs au monde ne l’a confirmé: lors d’un appel en communication avec ses clients, Larry Fink, qui dirige Blackrock, d’une valeur de 7 500 milliards de dollars, a déclaré que les banquiers lui avaient dit qu’ils s’attendaient à ce qu’une cascade de faillites frappe encore davantage l’économie américaine.

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin=”2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id=”busbb-21″ locale=”fr”]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
5 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Esprit de contradiction
Esprit de contradiction
5 mois plus tôt

Je ne crois pas qu’il n’y ait que les Américains qui soient touchés par le Tsunami.

Poujade51
Poujade51
5 mois plus tôt

Attendons que tout ce beau monde commence à avoir faim eux & leurs enfants : ça va être très intéressant !
De nouvelles expériences de vie vont avoir lieu !

gfsurvivaliste
gfsurvivaliste
5 mois plus tôt
Reply to  Poujade51

Qu’est-ce qu’il y a d’intéressant de voir des familles et surtout des enfants avoir faim?

Poujade51
Poujade51
5 mois plus tôt
Reply to  gfsurvivaliste

De voir des gens bien sous tout rapport jugeant le reste de l’année un peu facilement les parias et les clochards de la société se transformer en horde sauvage un peu comme ceux qu’ils jugeaient jusque là !

Louis
Louis
5 mois plus tôt
Reply to  Poujade51

Oui dans un pays ou plus de 80% des familles possèdent une arme, voir le taux de chômage tendre vers ses records de 1932 (24% de chômage)c’est très inquiétant pour les nombreux français qui ont de la famille aux USA…

5
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x