Masques, le collaborateur de Véran qui voulait toucher une commission

Les bras m’en sont tombés quand les masques eux-mêmes sont tombés.

En effet, ce n’est pas le populeux, ce n’est pas le gueux, ni même le petit « trafiquant » de masques faisant de l’import de masques et le revendant à la sauvette qui a eu l’attitude la plus grave ou la plus répréhensible.

Acheter des masques pour les revendre était suffisant dans la France de Véran pour vous envoyer en garde à vue menottes aux poignets.

Pourtant le danger n’était pas là.

Il était au ministère où le collaborateur du ministre lui-même négociait ses rétro-commissions.

Ici, dans mon petit coin de Normandie, à la veille du déconfinement, aucun masque n’est en vente. Aucun.

Le gouvernement promet des masques qui ne sont toujours pas là, après avoir empêché ceux qui pouvaient se faire livrer des masques de le faire pendant que le conseiller du ministre tentait de se faire payer.

On se paye notre tête.

Voici ce qu’en dit Médiapart…

Masques: un ex-collaborateur de Véran a cherché à toucher une commission

« Mi-mars, en pleine pénurie de masques de protection, Tewfik Derbal, qui était encore le collaborateur d’Olivier Véran quelques semaines plus tôt, a cherché à monnayer son entregent auprès du nouveau ministre de la santé pour toucher une commission sur l’achat de masques FFP2. Devenu le collaborateur d’une députée LREM, il a démissionné à la suite de nos questions.

Alors que de nombreuses propositions sérieuses d’importateurs de masques ont été ignorées par le ministère de la santé, l’ancien collaborateur parlementaire d’Olivier Véran a tenté, mi-mars, de positionner une offre de masques FFP2 auprès du ministère, espérant toucher une commission d’apporteur d’affaires. La transaction n’a finalement pas eu lieu. Questionné par Mediapart, l’assistant, devenu entre-temps le collaborateur d’une autre députée LREM, ne voyait pas le problème, ni le conflit d’intérêts. Il a finalement démissionné 24 heures plus tard ».

Si les faits sont avérés, les citoyens sans masques de cepays sont en droit d’attendre une sanction exemplaire à la hauteur des sacrifices qui sont demandés à la population depuis 2 mois, et à la hauteur des amendes infligés massivement aux gens et parfois de manière saugrenue.

Coronavirus: Les masques commandés en Chine seront livrés en France d’ici la fin juin ! David Koubbi: « Un mois AVANT le confinement la France a envoyé 17 tonnes de masques à la Chine. Un mois APRÈS, toujours pas un masque pour les Français. Vous auriez voulu plus mal gérer ⁦Emmanuel Macron ⁩, vous n’y seriez pas arrivé. Avez-vous honte ? »

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page