Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Voilà à quel point le Covid-19 a changé les habitudes des consommateurs américains
 

Avec les consignes de distanciation sociale et le fait que les gens aient besoin de beaucoup plus se protéger à cause du Covid-19, la façon dont les gens font leurs courses a complètement changé. Cela paraît évident de passer à l’application « Peapod » et de se faire livrer automatiquement au lieu de se déplacer soi-même. Et pourtant, pour de nombreux nouveaux adhérents à cette application, il est parfois difficile d’imaginer recevoir une livraison avant une ou deux semaines à partir du moment où ils ont validé leurs commandes.

Et concernant tous ceux qui trouvent encore la force de se déplacer dans leur supermarché, beaucoup d’entre eux affirment qu’ils ont considérablement changé leurs habitudes en tant que consommateurs. Une étude menée par C+R Research au mois de mars – avant même que la pandémie ne se propage à des niveaux inquiétants – a montré que les consommateurs ressentaient déjà une certaine paranoïa quant à se rendre au supermarché. 73% des 2 000 consommateurs interrogés ont déclaré qu’ils avaient fait appel à plus de livraisons en ligne, ou du moins qu’ils allaient beaucoup moins souvent au supermarché.

Il y a également des consommateurs qui vont faire leurs courses à des heures décalées, quand ils imaginent qu’il va y avoir moins de monde.

Malgré les différents avertissements concernant le fait de ne pas faire trop de réserves, près de la moitié des consommateurs (46%) affirment qu’ils ont tendance à acheter davantage de produits en grandes quantités. Ce qui est assez intéressant, même si beaucoup de personnes interrogées dans cette étude ont admis qu’ils achetaient plus de papier toilette par exemple en grandes quantités, c’est que 89% de ces personnes interrogées disent aussi qu’ils trouveraient normal que certains supermarchés imposent des limites par rapport au nombre de produits que les clients peuvent acheter.

Rappelez-vous, cette étude a été réalisée en mars. A l’époque, une grande majorité de clients disaient qu’ils avaient du mal à trouver tous les produits dont ils avaient besoin, étant donné que le comté subissait de grosses pénuries en fournitures comme du papier toilette, de gel antibactérien ou d’autres articles.

Ces pénuries étaient censées prendre fin, mais dans de nombreux lieux, le papier toilette a toujours été compliqué à trouver, et les prix des protéines comme la viande et les œufs ne cessent de grimper alors que de nouvelles pénuries se profilent à l’horizon.

Quand on observe avec attention tout ce que le coronavirus a engendré chez l’être humain, on se rend vite compte du degré malsain des réactions des individus face à ce fléau. D’un côté, il y a ceux qui pensent que le virus n’est rien d’autre qu’une supercherie et puis d’un autre côté, il y a ceux qui, au contraire, deviennent hystériques et pensent qu’il faut absolument vivre dans le plus grand des confinements tant qu’un vaccin n’est pas trouvé, et peu importe le coût (en termes de vies ou des dégâts sur l’économie).

La moitié des personnes interrogées dans cette étude, ont remarqué des arnaques au niveau des prix et 48% ont dit qu’elles les subissaient personnellement.

Et durant toute cette période où les marques jouent pourtant un rôle très important sur le choix des clients, à un niveau presque inconscient, l’étude a montré que, non seulement l’attirance d’une marque plus qu’une autre avait disparu, mais que les consommateurs étaient désespérés et avaient peur des pénuries, qu’ils se jetaient sur n’importe quel produit disponible, quel que soit son prix.

Pour résumer, les consommateurs américains sont devenus beaucoup plus conscients du caractère vital de leurs courses, et ce, depuis le début de cette crise sanitaire. Ce serait intéressant un jour d’analyser le comportement des consommateurs américains une fois la crise du Covid-19 terminée.

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Article Rating
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
CielBleu
CielBleu
13 jours plus tôt

Et alors, c’est comme partout ailleurs mais le nombrilisme occidental fait que l’on parle que de soi.

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x