Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
L’Amérique confrontée à un Tsunami de Faillites: des milliers d’entreprises en défaut de paiement… Très Grave Crise dans l’immobilier commercial

Il y a deux semaines, lorsque nous avions montré l’étrange corrélation entre les défauts de paiement et le taux de chômage, nous avions anticipé que le nombre d’entreprises qui déposeraient le bilan aux Etats-Unis allait se multiplier de manière considérable.

Tout ce qui manquait était un catalyseur… et selon Bloomberg, ce catalyseur est arrivé au cours de la semaine dernière, alors que les propriétaires de commerces de détail ont envoyé des milliers d’avis de défaut de paiement aux locataires, qui ces derniers, ont connu un effondrement de leur clientèle, des ventes et des flux de trésorerie dus à la pandémie de Covid-19, et sont tout simplement dans l’incapacité de rembourser leurs dettes.

Selon Bloomberg, les restaurants, les grands magasins, les marchands de vêtements et les chaînes spécialisées ont reçu les avis des propriétaires – dont ces derniers sont restés jusqu’à trois mois sans recevoir de loyer.

« Les lettres de défaut des propriétaires se multiplient de plus en plus », a déclaré Andy Graiser, coprésident de la société immobilière commerciale A&G Real Estate Partners. « Cela a créé une véritable angoisse sur le marché »

La pression des avis de défaut de paiement et des actions qui ont suivi comme la fermeture de magasins ou la réalisation de baux a été cité dans les faillites de Modell’s Sporting Goods and Stage Stores Inc. De nombreuses chaînes ont cessé de payer leur loyer après que la pandémie ait fait fermer la plupart des magasins américains, qui ont essayer de tenir le plus longtemps possible grâce à un peu de trésorerie avant que les propriétaires ne leur demandent le paiement du loyer.

Les enjeux sont énormes et les propriétaires souffrent également. Un loyer estimé à 7,4 milliards de dollars pour le mois d’avril n’a pas été payé, soit environ 45% de ce qui est dû, selon une analyse récente de CoStar Group, qui a également constaté que seulement un quart des paiements de loyers attendus avaient été reçus par les propriétaires.

« Si les propriétaires ne font pas une sorte de pause concernant les loyers, vous allez être témoins de bien plus de faillites. »

La question est alors de savoir qui va renflouer les propriétaires et si leurs créanciers seront tout aussi généreux en acceptant une période blanche.

Cela dit, la réception d’un avis de défaut ne signifie pas nécessairement qu’un détaillant va être relancé de sitôt, d’autant plus qu’il n’y a personne à l’affût dans l’immobilier : certains propriétaires envoient simplement des lettres afin d’essayer de faire valoir leurs droits tout en discutant de la situation avec leurs locataires et pour s’assurer qu’ils soient payés et ce même une fois que le tsunami commencera à ravager ce secteur de l’immobilier.

L’une de ces sociétés, Simon Porperty Group Inc., affirme être en négociations actives avec les commerçants de ses centres commerciaux et tenir compte de la situation financière de leurs locataires. « L’essentiel, c’est que nous avons un contrat et que nous nous attendons à être payés », a déclaré le PDG David Simon lors de l’appel aux résultats du 11 mai.

« Les propriétaires ont en effet un contrat légal » a déclaré Vince Tibone, analyste principal chez green Street Advisors. « Cependant, d’un point de vue technique, beaucoup de ces détaillants sont au bord de la faillite et ne peuvent pas payer pour le moment. »

Cependant, comme indiqué ci-dessus, les propriétaires sont bien sûrs toujours bloqués en raison de leurs différents engagements financiers – y compris les dettes bancaires qu’ils devraient payer. Jeudi, nous avons signalé que les centres commerciaux américains traversaient une crise qui avait commencé en janvier alors que espaces libres atteignaient de nouveaux records.

Et plutôt vendredi, nous avons rapporté que les détaillants américains ont représenté la majeure partie des défaut en pourcentage au cours des deux derniers mois, car ils ont été contraints de fermer temporairement les magasins pour contenir la pandémie de Covid-19.

Les détaillants Neiman Marcus Group J.Crew et JP Penney ont déjà déposé un dossier de mise en faillite aux Etats-Unis ce mois-ci. Mais la véritable vague de faillite a bien commencé depuis déjà des semaines et des courriers de notifications de défaut de paiement s’enchaînent à un rythme effrayant.

Les lettres ont commencé à arriver en mars et au début du mois d’avril, « mais le taux de ces avis a significativement augmenté fin avril et au début du mois de mai », a déclaré Stage Stores. Certains propriétaires ont commencé à sanctionner l’entreprise « et ont menacé d’expulser les débiteurs et de disposer de l’inventaire du magasin ». La société a également déclaré que répondre et gérer ces avis de défaut ainsi que les litiges connexes en dehors du chapitre 11, aurait été une tâche monumentale et difficile. »

Les marchés immobiliers sont une grosse bulle et commencent déjà à se désintégrer ! Aux Etats-Unis, l’immobilier face au risque de défaut de paiement

« Ce n’est pas comme s’il y avait beaucoup d’investisseurs qui cherchaient à acheter des magasins de détaillants (en attente de faillite), a déclaré Grasier, ajoutant que « les propriétaires et les détaillants doivent vraiment se réunir et se rendre compte, que ce drame sanitaire concerne tout le monde ».

Certains propriétaires le comprennent très bien, selon Tom Mulaney, directeur général de la restructuration de la firme de service immobiliers, Jones Lang LaSalle. Les détaillants qu’il représente, reçoivent des lettres de défaut de paiement qui sont souvent compréhensives et plutôt accommodantes; quand d’autres propriétaires prennent un ton beaucoup plus agressif.

Ce qui est intéressant, c’est l’action, on son absence, de la part des propriétaires par la suite, a déclaré Mullaney. « Dans de nombreux cas, les lettres sont envoyées et ne font pas l’objet d’un suivi intransigeant », a-t-il dit – les propriétaires font simplement valoir leurs droits. Peut-être qu’ils n’ont tout simplement pas les fonds nécessaires pour engager des avocats ?

D’autres, quant à eux, se contentent de se plier à la loi: certains propriétaires ont perdu patience et ont bloqué les clients de Mullaney. « L’ambiance devient assez tendue et remplie d’émotions pour chacun des antagonistes », a-t-il déclaré. « La seule chose qui est pire que d’être un détaillant en ce moment, c’est d’être un propriétaire de commerce au détail ».

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               

[AMAZONPRODUCTS asin= »2914569661,2865532321,2914569823,2297004788,2915401233″ partner_id= »busbb-21″ locale= »fr »]

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
Serge Forest
6 mois plus tôt

cette manipulation est une reussite

Serge Forest
6 mois plus tôt

faire marcher les imprimantes ………..ah ah ah

Poujade51
Poujade51
6 mois plus tôt

Vive la FED pour son excellent travail ! 

Mika Couze
6 mois plus tôt

Ce qui arrive bientôt en France

4
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x