Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
« Le marché du travail des cadres s’est complètement retourné » prévient l’Apec

Le patron de l’Association pour l’emploi des cadres (Apec) était invité sur BFM Business, et pour lui le constat est sans appel.

« Le marché du travail des cadres s’est complètement retourné ».

« On n’est pas revenu, du tout, au niveau du pré-confinement et je pense qu’on mettra beaucoup de temps pour y revenir » poursuit-il. Avant le confinement, 90 000 offres étaient présentées, en moyenne, sur le site internet de l’Apec. « Au mois d’avril, on est descendu à moins de 50 000 » et « on est remonté en juin aux alentours de 70.000. »

Pour autant, le responsable reste confiant. « L’Apec a déjà été confrontée, dans son histoire à des périodes de marché du travail plus difficiles et donc c’est sa mission d’être là pour les entreprises, pour les cadres, pour les employés » explique-t-il.

« Il y a des secteurs qui recrutent, qui ont des besoins, dans la santé, dans l’action sociale, dans la propreté, dans la logistique… Peut-être qu’il y aura moitié moins de recrutement cette année mais, même si c’est entre 100 000 et 200 000, ce sont entre 100 000 et 200 000 offres qu’il faut saisir. Les entreprises ont besoin de compétences. »

Pour résumer c’est la merde et il y a un retournement total du marché des cadres qui se portait bien.

blablablaboulbiboulga

Mais… « faut être confiant, blablablaboulbiboulga blablabla, on est là quand c’est dur, plus c’est dur mieux c’est blablablaboulbiboulga »… que le blablablaboulbiboulga me fatigue c’est toujours la même soupe épuisante et sans intérêt servi par des « chefs » sans aucune envergure.

On recrute moins mais « les entreprises ont besoin de compétences » et re-blablablaboulbiboulga

Bon, il faut retenir que 1 c’est la merde. Et 2, c’est pas fameux. Mais, 3, faut pas le dire trop fort, car il ne faut pas désespérer les foules.

blablablaboulbiboulga

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
generalchanzy
generalchanzy
5 mois plus tôt

Rien de nouveau! Que ce soit en Chine, en France ou ailleurs, quand vous fermez des boîtes, vous ne virez pas que le « petit » personnel. Vous virez aussi les cadres puisqu’il n’y a plus rien à encadrer. Les cadres sont trop orgueilleux pour se mélanger avec les ouvriers qui manifestent contre les fermetures mais ils font quand même partie des charrettes.

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x