Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
USA: Les autoroutes sont vides ! Plus de 61 millions d’américains ont arrêté de se déplacer dans le monde post-Covid…
 

Une nouvelle enquête de ValuePenguin.com à la demande de LendingTree, a révélé que 61 millions d’américains ont cessé de se rendre au travail en raison de la récession induite par le virus. La réduction du nombre de véhicules à moteur sur les autoroutes entraînera de profondes cicatrices économiques sur l’ensemble de l’économie américaine.

Le coronavirus a bouleversé presque tous les aspects de la vie aux Etats-Unis, et le comportement lié à la conduite et à tous les déplacements sur route en sont de parfaits exemples. ValuePinguin a mené une enquête concernant les conducteurs afin de mieux comprendre comment leurs habitudes ont changé. Nous avons constaté qu’un grand nombre de chauffeurs ne se rendaient plus à leur bureau, que ce soit parce qu’ils font désormais du tété travail ou parce qu’ils ont perdu leur emploi à cause du Covid-19. ValeurPiguoin.

L’enquête a révélé que trois personnes interrogées sur dix qui possèdent un véhicule à moteur ne font plus le trajet quotidien pour se rendre au travail dans un monde post-Covid.

Environ trois consommateurs sur dix qui possèdent un véhicule à moteur ont déclaré ne plus pouvoir se déplacer à cause du Covid-19, soit parce qu’ils sont en télétravail (19%), soit parce qu’ils ont perdu temporairement ou définitivement leur emploi (10%).

Par contre, 26% sont de retour et effectuent leur trajet quotidien en août, y compris les salariés essentiels (17%) et ceux dont les employeurs ont rouvert leurs bureaux (9%). (Les autres n’effectuent aucun trajet soit parce qu’ils étaient en tététravail déjà avant la pandémie, soit parce qu’ils ne travaillaient pas avant la pandémie).

Des millions de véhicules à moteur sont absents des autoroutes américaines depuis mars. Environ 38% des personnes interrogées ont déclaré que le trafic dans leurs régions métropolitaines respectives était resté modéré, et 36% ont déclaré que le trafic avait été réduit mais revenait à des niveaux d’avant la pandémie.

Pour mieux comprendre combien les rues et les autoroutes ont été vides, les données de congestion du trafic haute fréquence de TomTom à New York montrent que les niveaux de trafic restent modérés.

La baisse du nombre de voyages a fait en sorte que les personnes interrogées effectuent moins d’arrêts à la station service. Près d’un tiers ont déclaré conduire tous les jours, contre 50% des conducteurs avant la pandémie. Le nombre de personnes interrogées qui remplissaient leur réservoir toutes les semaines a chuté de 26% en août par rapport à avant la pandémie.

Alors que la baisse de la consommation de carburant et la surabondance de pétrole ont modéré les prix de l’essence et du diesel, une réduction des déplacements a conduit un quart des personnes interrogées à apporter des modifications de réduction des coûts à leur assurance automobile.

Environ 14% sont passés à un autre fournisseur d’assurance qui proposait de meilleures offres. 12% ont réduit le montant de la couverture car ils conduisent moins et 3% ont retiré l’un des véhicules de leur ménage de leur ancienne assurance tout simplement parce que la famille utilise moins de voitures.

Les résultats de l’enquête sur la réduction des déplacements domicile – travail ont été repris dans un rapport récent de KPMG International :

Les effets du Covid-19 se feront sentir pendant encore de longues années. Toutes les actions mises en place pour contenir le virus ont accéléré de forts changements de comportements qui vont continuer de façonner la façon dont les américains vont utiliser leurs véhicules. Nous pensons que les changements dans les déplacements domicile – travail ainsi que le commerce en ligne sont là pour durer et que l’effet des deux combinés aura un impact évident sur les trajets en général, domicile – travail ou pour faire les courses qui pourrait représenter l’équivalent de 270 milliards de kilomètres parcourus chaque année aux Etats-Unis.

La baisse permanente de véhicules sur les autoroutes aura aussi un impact considérable sur l’ensemble de l’économie et suggère qu’une reprise économique n’est pas prête d’arriver cette année ou même l’année prochaine.

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x