Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Bérézina. 715 000 destructions d’emplois en France au 1er semestre 2020 !
 

Selon cet article du Monde qui reprend les derniers chiffres publiés par l’INSEE, notre pays a détruit 715 000 emplois au premier semestre sous l’effet de la crise sanitaire.

L’Institut national de la statistique et des études économiques maintient par ailleurs sa prévision concernant une contraction du PIB de 9 % sur l’ensemble de l’année 2020.

Les statisticiens notent également que « certes, le recul du PIB au deuxième trimestre a été moins marqué qu’anticipé initialement, mais l’incertitude sanitaire tend à croître de nouveau et nous conduit à tempérer le rythme prévu pour la poursuite de la reprise ».

A noter une nette reprise de l’intérim au deuxième trimestre : + 23 % par rapport au trimestre précédent (soit + 108 100 emplois), après une chute inédite de 40,4 % au premier trimestre… Derrière cette bonne nouvelle apparente se cache plutôt un problème, car non seulement l’Intérim a perdu 40 % pour n’en regagner « que » 23 ce qui reste très bas, et surtout il n’y a que l’intérim qui repart, car les entreprises n’ayant pas de visibilité préfèrent la solution la plus flexible, mais aussi la plus précaire pour des milliers de nos concitoyens.

Il ne peut pas y avoir de retour à une croissance durable avec une augmentation significative de la précarité.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x