Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Les recrutements dans la finance londonienne sont suspendus à l’évolution de la pandémie.
 

Selon cet article de l’Agefi,  au second trimestre, le PIB du Royaume-Uni a chuté de plus de 20 %, ce qui est l’une des pires performances parmi les grandes économies développées.

Logiquement les grandes banques de la City ont dû provisionner et sont toujours sous pression pour réduire leurs coûts.

« HSBC a ainsi décidé de réarmer son plan de suppression de 35 000 emplois sur trois ans, après avoir décidé de mettre en pause cette initiative durant la pandémie ».

« Selon l’agence de recrutement Robert Walters, seule une dizaine d’établissements financiers aurait procédé à des licenciements secs. Dans le quartier d’affaires de Canary Wharf à Londres, 43 % des entreprises ont placé une partie de leurs salariés en chômage partiel, tandis que 20 % ont eu recours au dispositif de départs volontaires ».

Certes, « ce n’est pas une crise bancaire mais une crise sanitaire mondiale, rappelle Sam Walters, directeur des services professionnels au sein de Robert Walters ».

C’est vrai, mais quand la City éternue sur l’emploi, les bonus et les primes, c’est tout le secteur immobilier londonien qui va souffrir par effet ricochet dans les mois qui viennent.

Les banquiers souffrent…

Je ne pense pas que cela fasse trop pleurer dans les « chaumières » du reste du monde…

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
razaras
razaras
12 jours plus tôt

Virez-moi, tous ces parasites, mettez-les au vrai travail, au SMIC. Cela les rendra plus humains.
C’est bien la seule activité dans laquelle les licenciements sont bénéfiques pour le bien commun !

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x