Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Etats-Unis: Les conséquences financières liées au COVID-19 sont encore pires que prévu !
 

Les dernières conclusions d’une enquête de la Fondation Robert Wood Johnson et de la Havard TH Chan School of Public Health, publiées par NPR News mercredi, révèlent que les ménages faisant partie des minorités à faible revenu ont connu de très grosses difficultés financières en raison de la récession induite par le virus.

Pour être plus précis, la pandémie a lourdement impacté les ménages noirs et latinos dans les quatre plus grandes villes américaines (New York, Los Angeles, Chicago et Houston) avec des pertes d’emplois massives voire une réduction du salaire horaire ou encore avec une baisse des heures de travail.

L’enquête, menée du 1er juillet au 3 août dernier, a révélé que les ménages latinos (77%) et les ménages noirs (81%) de la région du Grand Houston étaient confrontés à de graves problèmes financiers.

En ce qui concerne les trois autres grandes villes, l’enquête a montré que 73% des Latinos de New York ont connu de graves difficultés financières, ainsi que 71% des Latinos de Los Angeles et 63% de Chicago. Les ménages noirs de New York (62%), Los Angeles (52%) et Chicago (69%) ont également signalé de graves difficultés financières en raison de la récession.

L’enquête a révélé qu’une majorité des ménages faisant partie des minorités à faible revenu ont vu leur épargne anéantie, ce qui est similaire à notre récent rapport détaillant comment des dizaines de millions d’américains ont épuisé leur épargne d’urgence cette année.

A l’échelle nationale, les ménages blancs et ceux qui ont des revenus supérieurs à 100 000$ ont échappé à une grande partie de cette détresse financière. Mais pour les minorités à faible revenu, qui ont surtout survécu grâce aux aides financières du gouvernement (c-à-d les chèques de relance de Trump), l’épuisement des chèques a causé davantage de tensions financières et ce juste avant l’élection présidentielle de novembre.

« Avant même l’expiration des programmes fédéraux de soutien face au coronavirus, il y avait des millions de personnes avec de graves problèmes financiers », a déclaré Robert Blendon, codirecteur du sondage et directeur exécutif du programme de recherche d’opinion de Harvard (Harvard Chan School). « Et je peux vous affirmer que cela va s’aggraver parce qu’il n’y a rien de prévu pour les personnes que nous avons interrogées, et qui gagnent moins de 100 000$ par an. »

Blendon a déclaré que la récession a eu des effets économiques considérables auprès des ménages appartenant aux minorités à faible revenu.

Il a averti : « C’est encore bien pire que ce que j’aurais même pu imaginer dans le pire des scénarios ! ».

« J’aurais évidemment imaginé cette situation si il n’y avait pas de projet de loi national concernant le plan d’aide financier », a déclaré Blendon. « Nous disposions d’une enveloppe financière de secours de 200 milliards de dollars afin d’aider les gens en grande difficulté et les soulager. Mais malheureusement, cela n’aide pas autant de personnes que nous l’avions prévu. »

Si les lecteurs ont bien calculé, effectivement, la dangereuse falaise fiscale est bien présente aux Etats-Unis depuis 39 jours, alors que des dizaines de millions d’américains ne reçoivent plus de chèques de relance hebdomadaires de 600$.

Avec le ralentissement de la reprise économique et la détérioration du marché de l’emploi, une grande partie de la détresse financière, due à la pandémie virale, a frappé tous les employés pauvres.

C’est juste une très mauvaise nouvelle de plus, pour une économie qui repose à 70% sur la consommation…

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site “l’once d’or”. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
1 Commentaire
Inline Feedbacks
View all comments
generalchanzy
generalchanzy
9 jours plus tôt

Ah oui! La fameuse falaise fiscale et son lot de fonctionnaires en chômage temporaire. Falaise + covid + élections + troubles sociaux, c’est peut être pas le moment d’aller faire un tour aux USA.

1
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x