Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Tirer ou ne pas tirer… telle est la question !
 

Si le pire n’est jamais certain, le monde, notre monde, semble comme un automate, se diriger vers sa forme plutôt dystopique et cauchemardesque.

Dans ce reportage de France Télévision, vous avez un exemple des progrès de la robotique, qui, couplés à l’intelligence artificielle va créer des robots tueurs, des robots soldats, des robots bidasses.

Qu’ils soient volants, rampants ou courants, ces robots sont par définition sans états d’âme.

C’est du Terminator mais en vrai.

On ne joue plus à se faire peur.

Nous pouvons avoir légitimement peur.

Pourtant, dès 1942,  les écrivains de science-fiction Isaac Asimov et John W. Campbell, ont formulé les 3 lois de la robotique, qui sont des règles auxquelles tous les robots positroniques qui apparaissent dans leurs romans doivent obéir…

1/ Un robot ne peut porter atteinte à un être humain, ni, en restant passif, permettre qu’un être humain soit exposé au danger ;
2/ Un robot doit obéir aux ordres qui lui sont donnés par un être humain, sauf si de tels ordres entrent en conflit avec la première loi ;
3/ Un robot doit protéger son existence tant que cette protection n’entre pas en conflit avec la première ou la deuxième loi.

Ce qu’il y a d’extraordinaire quand on y pense c’est que ce qui arrive aujourd’hui a déjà été pensé il y a 78 ans !!!

Cela vous montre à quel point l’humanité n’a pas changé et reste fondamentalement belliqueuse et guerrière. Je ne juge pas, je constate là encore avec pragmatisme. Vous écouterez également le député de l’Eure expliquant que nous ne pouvions pas rester à la traîne de cette 3ème révolution militaire.

Attaques de drones, l’enfer à nos portes ? La Robolution Le grand remplacement “En Marche”: des robots administratifs en Russie

Il a raison. Si c’est la course à l’armement des robots partout dans le monde, nous serions inconscients de ne pas nous équiper également,et comme ce sera la course de tous avec tous, alors si le pire n’est pas certain, nous en prenons évidemment le chemin.

Pourtant, nous connaissons déjà les lois auxquelles les robots devraient répondre, et elles excluent de fait les robots militaires dans leur capacité autonome à tuer en tout cas.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
7 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
bbrise
bbrise
3 jours plus tôt

pas hesitation tirer pour liberer la societe de la racaille

bbrise
bbrise
3 jours plus tôt

pas hesitation tirer pour liberer la societe de la racaille

Polet
Polet
4 jours plus tôt

Ahh enfin du sport, on va pouvoir les sniper, sans état d’âme, au 300 win Mag… LOL je plaisante

Last edited 4 jours plus tôt by Polet
00 888
00 888
4 jours plus tôt
Reply to  Polet

Avec des tables de tir et la détection de la distance, ce genre de machine fera toujours mouche.
Et en terme de rapidité, il y a la possibilité futur de ce servir des fusil en mode mitrailleur en dépensant qu une seul balle par cible.

Je crois donc que ça serait le contraire.

gfsurvivaliste
gfsurvivaliste
4 jours plus tôt
Reply to  00 888

Effectivement, humain contre humain c’est une chose, mais contre des robots je ne pense pas qu’on en sorte gagnant. En plus, avec le développement des matériaux, ils seront plus résistant aux impacts de balles.

00 888
00 888
3 jours plus tôt
Reply to  gfsurvivaliste

Je crains effectivement que la lenteur des réactions chimiques du cerveau ne soit le facteur déterminant face à des machines purement électriques.

Le problème c est que je ne suis pas sûr que ce type de machine ne fasse encore correctement la distinction entre combattant et non combattant en milieu urbain (la convention de Genève est simple à ce sujet et il s agit de porter une arme en état de marche ou non).
Notion très subjective pour un ordinateur même si on utilise Tensorflow.

Last edited 3 jours plus tôt by 00 888
bbrise
bbrise
3 jours plus tôt
Reply to  00 888

Sondage : 55% des Français souhaitent le rétablissement de la peine de mort

7
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x