Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Le courrier alarmant du patron d’Airbus à ses salariés. Les départs volontaires seront insuffisants !!
 

Lorsque l’on doit vous annoncer de mauvaises nouvelles, les processus sont toujours itératifs, c’est-à-dire progressifs. On y va en plusieurs fois pour rendre les choses « acceptables » et « gérables ». Un éléphant ne peut se manger qu’une bouchée à la fois ! Les plans de licenciements également !

On commence par les départs volontaires.

Puis lorsqu’il n’y a pas assez de volontaires, on passe à la désignation d’office des volontaires qui ne le sont pas vraiment et ce sont les licenciements secs.

C’est ce qu’il se passe actuellement un peu partout en France par exemple chez JC Decaux qui va licencier plus de 150 personnes ce qui est une grande première pour cette entreprise.

A Toulouse, c’est évidemment le cas d’Airbus qui défraie la chronique puisque le trafic aérien ne redécolle pas et que le patron d’Airbus vient d’adresser un courrier alarmant aux salariés.

« Une crise plus longue et plus difficile que ne le laissaient penser les différents scénarios ». Dans sa lettre, Guillaume Faury le président d’Airbus évoque notamment « le ralentissement profond et prolongé » de l’aviation commerciale, conséquence directe de la crise du coronavirus, et ses implications tragiques pour la trésorerie du numéro un mondial du secteur.

Pour la première fois, il indique que « les départs volontaires ne suffiront probablement pas ». Et que donc, il faudrait tailler dans les effectifs. Des licenciements secs sont à attendre et ils se feront sans doute par dizaine de milliers dans les années qui viennent.

Cela ne va pas toucher qu’Airbus mais l’ensemble de la filière aéronautique mondiale qui doit recalibrer ses capacités de production.

Alors qu’encore l’année dernière on nous expliquait qu’il allait falloir construire des milliers d’avions, on se retrouve dans une situation où l’on a des milliers d’avions en stock qui ne volent plus.

Airbus: les sous-traitants craignent un recul de l’activité et des suppressions de poste Combien d’années faudra-t-il à l’industrie aérienne pour s’en remettre ?

Vous remarquerez au passage que l’industrie aéronautique anticipe une crise très, très longue ce qui n’est pas logique puisque la crise sanitaire devrait être finie et terminée….

Alors à votre avis, pourquoi le trafic aérien ne repart pas ?

Et pourquoi faudrait-il licencier si cela ne doit pas durer éternellement ?

Sacrée question n’est-ce pas !!

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
8 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
JoJo
JoJo
12 jours plus tôt

La prof d’économie de mon épouse en 2001 lui avait expliquer que dans 3 à 5 ans (donc 2005 / 2006) ont aller atteindre le haut de la courbe économique et ensuite on aller entamé 2 à 3 ans après (soit 2008 / 2009) la descente sur une durée de 30 à 40 ans au meilleur des cas voir 50 ans et plus dans le pire des scénario … Et bien je peu vous dire que sa prof était vraiment bien renseigné est très compétente, tout c élève on étaient diplômer !

Jean le bon
Jean le bon
12 jours plus tôt
Reply to  JoJo

Mon Dieu que de fautes !
Personnellement j’ai coupé les ponts dès fin 2006 car la situation était intenable.
Et puis les voyous ont inventé l’hélicoptère monnaie et les taux négatifs : cela a permis de tenir jusqu’à aujourd’hui.
Mais demain ?

JoJo
JoJo
12 jours plus tôt
Reply to  Jean le bon

Oui et dis toi qu’il y a quelques mois, je faisais encore plus de faute 😉 ! bref en résumé on est qu’à 1/4 de la descente et le 2 eme 4 sera violent et il correspond à 2020 selon les cours d’eco de 2001 de mon épouse (de mémoire) !

JoJo
JoJo
12 jours plus tôt
Reply to  Jean le bon

Autre chose qui ma marqué en 1997/98 mon prof principal lors d’un cours nous expliquer que vers 2030/40 selon une étude (il était président d’un groupement de je sais plus quoi…) que quasiment + de 90% de l’économie sera de la locations (logement, vêtement perso et pro, courant électrique, eau, voitures… et que l’on aller payer au temps d’usage!

razaras
razaras
12 jours plus tôt
Reply to  JoJo

Attention, à mal interpréter les déclarations de ” specialistes” en une pseudo science… n’oubliez pas le fameux roman de A Huxley…il s’est avéré que son frère faisait partie de la société Fabienne….donc il avait eu vent des projets des élites.

11-09-2001 était un signal pour le depart du NWO… n’oubliez pas les déclarations du président Français de l’époque. La prof d’économie devait evoluer dans un “milieu autorisé”…elle n’a fait que répéter ce qu’elle dû entendre… c’est comme “les crises économiques cycliques”… l’économie n’est pas une SCIENCE ! c’est comme un spectacle de magie.a

Ce n’est qu’un point de vue, évidemment.

JoJo
JoJo
12 jours plus tôt
Reply to  razaras

Oui, je vois ton raisonnement

Kiki
Kiki
11 jours plus tôt
Reply to  JoJo

Elle était douée pour les cours d’économie…par contre toi tu as séché les cours de français ( surtout les cours d’orthographe…

JoJo
JoJo
11 jours plus tôt
Reply to  Kiki

J’ai déjà répondu pour l’orthographe, donc désolé pour ta vue

8
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x