Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Relancer le plan de relance lancé trop tôt !

Voici ce que j’écrivais il y a quelques mois à propos de ce plan de relance que je trouvais totalement prématuré à l’époque.

« en termes analytiques on peut lister les possibilités suivantes :

1/ Le plan de relance est lancé trop tôt car l’épidémie n’est pas terminée et le virus peut revenir sous d’autres formes dans quelques semaines ou/mois ou encore profiter de l’hiver pour mettre le monde à nouveau en grande difficulté.

2/ Le gouvernement pense que c’est la fin de la crise sanitaire et que nous vivons la « queue de comète » des infections avec un virus qui n’est plus aussi dangereux qu’au mois de mars et que l’on sait nettement mieux prendre en charge. Dans ce cas, le plan de relance est lancé au bon moment.

3/ Le gouvernement ne maîtrise pas grand-chose, agit au petit bonheur la chance et veut donner l’impression de gérer la situation. Dans tous les cas, et parce que les partenaires européens « autorisent » à la dépense ce qui est rare, autant dépenser tout ce que l’on peut tout de suite, on verra bien plus tard… A chaque jour suffit sa peine ».

Source ci-dessous !

« L’annonce du plan de relance est un marqueur de fin de crise sanitaire » L’édito de Charles SANNAT

Pour Béatrice Mathieu, rédactrice en chef à l’Express, il faut encore plus de sous !!

Pour elle dans cette émission d’écorama, 25 % des 100 milliards ne seront déboursés qu’en 2021.

« On a une fusée à 3 étage, l’ensemble des mesures d’urgence activées et qui ont été réactivées. Cela fonctionne et évite l’effondrement total de l’activité C’est le 1er étage. Le 3ème étage c’est France Relance et les 100 milliards, mais il manque le deuxième étage, l’étape intermédiaire, c’est le plan de déconfinement, de soutien, de reprise avec les vaccins qui vont arriver tout au long de 2021 ».

Et Béatrice a raison, il manque un plan de soutien au déconfinement. Il faudra soutenir les entreprises et les petits commerces dans leur « relance », surtout qu’il y a une probabilité assez élevée de 3ème vague et donc de troisième confinement qui posera de terribles problèmes d’acceptation collective car si la fusée est à 3 étages, les confinements ce sont des rasoirs trois lames, et presque toutes les entreprises feront faillite à la troisième fermeture.

Le point clef sera donc l’aide apportée aux entreprises, aux commerçants pour leur éviter d’une part la faillite à court terme mais également leur permettre de se redresser par la suite.

Charles SANNAT

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
0 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x