Ici, la seule chose qui doit vous guider, c'est votre esprit critique et la manière dont vous devez comprendre et vous servir de l'information. Voilà pourquoi l'aide et l'utilité de BusinessBourse, organe à 100% libre et indépendant. En savoir plus...
Pour l’Europe, Le réveil sera plus que Brutal !!

La classe dirigeante européenne se frotte les mains avec l’idée d’une présidence Harris / Biden à la Maison Blanche. Les bureaucrates qui dirigent l’Union européenne et les mondialistes derrière eux sont certains qu’avec le départ de Donald Trump, les relations internationales reviendront à ce qu’elles étaient à l’époque d’avant Donald Trump. Daddy Yankee mettra tout en place, à nouveau et sans se plaindre, une stratégie particulière de défense et de protection en terme de sécurité sur l’Europe, dans sa bienveillance habituelle, et fermera les yeux sur les accords commerciaux souvent injustes qui profitent bien à l’Europe.

Bon, la seule chose, c’est qu’il y a deux gros problèmes avec cette analyse.

Premièrement, il est loin d’être certain que Joe Biden prêtera serment en tant que président en janvier. Alors que de plus en plus de preuves de fraude électorale démocrate et de vol de votes se multiplient, cette perspective s’assombrit. La simple possibilité que Donald Trump continue à être président n’est même pas envisagée en Europe.

L’élite européenne, toujours aussi intelligente, croit tout ce que ses compatriotes mondialistes américains lui ont dit, se forgeant un point de vue uniquement par le biais du New York Times, du Washington Post et de CNN. En conséquence, ils n’ont aucune idée de la réalité !

Deuxièmement, même si Biden devenait président, il ne pourra pas restaurer le bon vieux temps auquel l’Europe aspire… et dont elle a besoin.

Prenons la question de la défense.

En tant que président, Trump a rendu acceptable, non seulement d’émettre des objections à l’Europe concernant son protectionnisme, mais aussi de commencer à faire quelque chose à ce sujet, ce qu’aucun de ses prédécesseurs n’avait le courage de faire. La propension de l’Union à se consacrer en tant que leader moral de l’Occident et à essayer de façonner la politique étrangère américaine à partir de ce point de vue, a alimenté la colère américaine envers l’Europe. Le message européen non déclaré mais clair adressé à l’Amérique était « vous faites le travail, et nous allons nous asseoir et vous dire quoi faire et comment le faire ».

Trump a exprimé ce que l’américain moyen pensait depuis longtemps de l’Europe. Ce génie ne retourne pas dans la bouteille. De plus, quels que soient les sentiments personnels de Biden envers l’Europe, la réalité géopolitique exigera une désaccentuation à la fois des besoins européens et des engagements au Moyen-Orient. En effet, un véritable pivot vers l’Asie est nécessaire pour contrer la montée de la Chine communiste. Au moins Emmanuel Macron, de France, réalise tout cela, c’est pourquoi il persiste à essayer d’obtenir le soutien d’une armée paneuropéenne. Jusqu’à présent, ses appels tombent dans l’oreille d’un sourd.

Comme c’est le cas pour la défense, il en va de même pour le commerce.

Les accords commerciaux actuels penchent fortement en faveur de L’Europe. C’est un vestige de la guerre froide. Trump ou pas Trump, ces accords et traités commerciaux ne sont pas viables de nos jours. Le mieux que l’Europe puisse attendre d’une administration Harris / Biden est que ses accords commerciaux avec les Etats-Unis seront rectifiés à un rythme plus lent que ne le ferait Trump. C’est une autre chose qui surprendra l’élite européenne.

Un point apparemment positif du point de vue de l’Europe si Biden entre à la Maison blanche est que les démocrates vont causer des dommages considérables à l’économie américaine avec des augmentations d’impôts, des absurdités environnementales vertes et probablement plus de confinements. Cela rapprocherait l’Amérique de l’état sclérotique de l’Europe. Mais avant que l’Europe ne célèbre la victoire de Biden, elle doit se rendre compte qu’une Amérique affaiblie serait encore moins disposée qu’elle ne l’est actuellement à financer la défense de l’Europe et à tolérer des accords commerciaux injustes.

Il n’y a pas d’espoir pour l’Europe ! L’Union européenne, dans sa forme actuelle n’existera plus !

Peu importe comment les choses se passent aux Etats-Unis, l’Europe est dans une situation difficile. L’Amérique ne sera pas – ne peut pas – être le sauveur de l’Europe. L’époque de la guerre froide est révolue. Les problèmes fondamentaux de l’Europe sont de sa propre création. Tant que les peuples d’Europe, en particulier d’Europe occidentale, ne pourront pas relâcher l’emprise de la mort que l’élite de gauche et les bureaucrates exercent sur leur pays, le continent continuera de décliner.

Source: zerohedge

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or ». Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

               
Le retour au Standard Or d’Antal Fekete                            Dernière intervention de P.Herlin sur l’or
                      
         Nicolas Perrin: Investir sur le marché de l’or                                           Histoire de l’argent
               
0 0 vote
Évaluation de l'article
Subscribe
Me notifier des
guest
4 Commentaires
Inline Feedbacks
View all comments
piotrr
piotrr
9 jours plus tôt

« …l’état sclérotique de l’Europe »
pas beau, pas gentil zerohedge !

duduche
duduche
9 jours plus tôt

Comment osez-vous laisser publier un tel cafard Trompiste ?

Last edited 9 jours plus tôt by duduche
Wallace
Wallace
9 jours plus tôt
Reply to  duduche

Hey Charlie : on appelle ça la liberté d’expression!
Mais bon si vous voulez on vous demandera la permission la prochaine fois?!

Sebastian Salmon
9 jours plus tôt
Reply to  duduche

Un cafard sur le noeud ?

4
0
Vous souhaitez réagir ? N'hésitez pas à laisser un commentairex
()
x