USA : Biden va beaucoup trop loin en imposant le Pass Sanitaire à plus de 80 millions d’employés ! Si les Américains ne s’y opposent pas, les libertés fondamentales disparaîtront à jamais !!!

C’est bien la chose la plus écœurante que Joe Biden ait jamais faite. Cela en dit long, car Biden a une longue histoire derrière lui et il semblerait qu’il en ait faites, des choses écœurantes. Au cours des dernières heures, j’ai essayé de trouver les mots les plus justes pour mettre en perspective ce à quoi nous venons d’assister. C’est vraiment l’un des moments les plus cruciaux de l’histoire américaine, et il n’y aura pas de retour en arrière après cela. Nous sommes en train de sombrer dans une tyrannie à part entière, et je me suis littéralement senti mal alors que je réfléchissais aux ramifications qui se produisent en ce moment. Ce qui restait de l’Amérique que tant d’entre nous aimaient autrefois est absolument éviscéré, et c’est profondément déchirant de voir ce qui se produit sous nos yeux.

Les nouvelles obligations que Biden a décidé d’imposer à l’ensemble du pays ne sont pas seulement anti-américains. Le mot « mal » est souvent utilisé ces jours-ci, mais dans ce cas, il correspond parfaitement à la situation.

Aucun gouvernement n’a le droit d’essayer de mettre quelque chose dans votre corps et encore mois de force. Beaucoup ont souligné que de telles obligations sont finalement très proches d’un viol physique, et qu’il n’y a absolument aucune place pour de telles obligations dans une société libre et juste.

Selon CNN, les nouvelles obligations strictes de Biden « pourraient s’appliquer à pas moins de 100 millions d’Américains », mais j’ai le sentiment que le nombre réel pourrait être encore plus élevé que cela.

Les nouvelles obligations de Biden s’appliquent à tous les employés et entrepreneurs fédéraux, à toute personne travaillant dans une entreprise qui compte 100 employés ou plus et à l’ensemble du secteur des soins de santé.

Auparavant, l’administration Biden avait autorisé les employés fédéraux qui ne voulaient pas être vaccinés à se soumettre à des tests réguliers à la place, mais maintenant, l’option des tests est désormais annulée

Le président Biden a signé jeudi un décret ordonnant à tous les employés et sous-traitants fédéraux de se faire vacciner contre le COVID-19, sans exception pour ceux qui acceptent de subir des tests réguliers de dépistage du virus, selon une source proche de ces projets.

Un grand nombre d’employés fédéraux seront désormais confrontés au choix déchirant de se faire vacciner alors qu’ils ne le veulent pas, ou d’abandonner leur carrière.

Mais Biden ne s’est pas arrêté là.

Étonnamment, il a décidé de cibler plus de 80 millions d’Américains qui travaillent pour de grandes entreprises qui emploient au moins 100 employés. Ce qui suit provient du site officiel de la Maison Blanche

L’Administration de la sécurité et de la santé au travail (OSHA) du ministère du Travail élabore une règle qui obligera tous les employeurs comptant 100 employés ou plus, à s’assurer que leur main-d’œuvre est entièrement vaccinée ou exigera que tous les employés qui ne sont pas vaccinés de présenter un résultat de test négatif sur au moins une semaine avant de venir travailler. L’OSHA publiera une norme temporaire d’urgence (ETS) pour mettre en œuvre cette exigence. Cette exigence affectera plus de 80 millions d’employés dans les entreprises du secteur privé comptant plus de 100 employés.

En lisant cela, vous vous êtes probablement dit que cela ne pouvait pas être légal.

Et vous auriez raison.

Mais l’administration Biden compte probablement se présenter devant des juges corrompus qui rendront des décisions favorables et qui finiront par les rendront « légales ».

En plus de tout cela, l’administration Biden s’en prend également à tous les établissements de santé qui acceptent Medicaid ou Medicare. En voici plus sur le site officiel de la Maison Blanche

Les Centers for Medicare & Medicaid Services (CMS) prennent des mesures pour exiger des vaccinations COVID-19 pour les employés dans la plupart des établissements de soins de santé qui reçoivent un remboursement Medicare ou Medicaid, y compris, mais sans s’y limiter, les hôpitaux, les centres de dialyse, les établissements de chirurgie ambulatoire et les agences de soins à domicile. Cette action s’appuie sur l’exigence de vaccination pour les établissements de soins infirmiers récemment annoncée par la CMS, et s’appliquera au personnel des maisons de soins, infirmiers ainsi qu’au personnel des hôpitaux et autres établissements réglementés par la CMS, y compris le personnel de cliniques, les personnes fournissant des services dans le cadre d’arrangements, les bénévoles et le personnel qui ne sont pas impliqués dans les soins directs aux patients, aux résidents ou aux clients. Ces exigences s’appliqueront sur environ 50 000 fournisseurs et couvriront la majorité des employés de la santé à travers le pays.

Fondamentalement, cela couvre à peu près l’ensemble de l’industrie des soins de santé dans ce pays.

Tout travailleur de la santé qui refuse de se faire vacciner ne perdra pas simplement son emploi. En substance, il leur sera interdit de travailler à nouveau dans leur domaine de prédilection.

Le projet de Biden est bien plus complexe et vous pouvez tout lire ici.

Dans son discours annonçant ces nouveaux mandats, Biden a bien précisé ce qu’il pense de nos « libertés »…

« Il ne s’agit pas de liberté ou de choix personnel », a déclaré Biden. « Il s’agit de vous protéger et de protéger ceux qui vous entourent. »

D’autres de son côté de l’échiquier politique ont également parlé de manière très moqueuse de la liberté ces derniers jours. Malheureusement, il y a des millions d’Américains qui soutiennent réellement ce genre d’approche tyrannique.

Bien sûr, avant d’entrer à la Maison Blanche, Biden nous a promis que cela n’arriverait jamais plus. Par exemple, il a fait la déclaration suivante en décembre

Lors d’un discours à Wilmington, Del., le 4 décembre 2020, on a demandé à Biden si les vaccinations COVID devraient être obligatoires. Il a dit : « Non, je ne pense pas que cela devrait être obligatoire. Je n’exigerais pas que ce soit obligatoire.

Et pas plus tard qu’en juillet, l’attachée de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, s’est prononcée contre toute sorte de mandat fédéral

En juillet, l’attachée de presse de la Maison Blanche, Jen Psaki, a déclaré aux journalistes qu’un mandat fédéral sur les vaccins n’était « pas le rôle du gouvernement fédéral ».

Elle avait raison quand elle a dit ça.

Mais maintenant, en septembre, elle défend fermement ce que Biden vient de faire.

Après le discours de Biden, il y a eu une énorme explosion de colère sur les réseaux sociaux, car les gens reconnaissaient qu’il s’agissait d’une tyrannie à part entière.

Nous sommes arrivés à un moment où aucun de nos dirigeants nationaux ne peut se permettre de se taire. C’est un moment qui changera fondamentalement notre pays pour toujours, et l’histoire jugera très sévèrement ceux qui refusent de prendre position.

Heureusement, certains dirigeants nationaux s’expriment déjà. Par exemple, le représentant Thomas Massie a reconnu à juste titre que les mandats de Biden sont clairement inconstitutionnels

Le représentant républicain Thomas Massie du Kentucky a qualifié l’ordre de Biden d' »inconstitutionnel ».

« L’OSHA n’a pas plus d’autorité pour faire appliquer cela (il n’y a pas d’autorisation légale) que le CDC n’avait pour émettre le moratoire sur les expulsions », a déclaré Massie. « Ce qui veut dire qu’ils ont tous les deux aucun droit pour faire ces choses. Le Congrès fait les lois dans une république constitutionnelle.

Et quelques gouverneurs menacent déjà de poursuivre l’administration Biden en justice. En fait, Kristi Noem dit qu’elle a son équipe juridique à ses côtés

Réagissant à la nouvelle, la gouverneure républicaine du Dakota du Sud, Kristi Noem, a déclaré que son « équipe juridique se tenait prête à intenter une action en justice à la minute où Joe Biden déposerait sa règle inconstitutionnelle ».

« Cet exemple flagrant d’intrusion fédérale ne tiendra pas », a-t-elle déclaré.

Le gouverneur de Géorgie, Brian Kemp, semble également prêt pour un combat juridique

Elle a été rejointe par son collègue gouverneur républicain de Géorgie, Brian Kemp, qui a écrit « Je vais poursuivre toutes les options légales disponibles pour l’État de Géorgie pour mettre fin à cette portée manifestement illégale de l’administration Biden » sur Twitter jeudi soir.

Malheureusement, l’issue de ces affaires est généralement déterminée par les tendances politiques des juges qui leur sont affectés.

Dans ce pays, la plupart des juges font simplement ce qu’ils ont envie de faire. Ainsi, la plupart du temps, les juges libéraux rendent des décisions que les libéraux voudraient, et les juges conservateurs rendent des décisions que les conservateurs voudraient.

Inutile de dire que cela ne devrait pas fonctionner de cette façon, mais à ce stade, notre système judiciaire est devenu à peu près aussi anarchique que notre société dans son ensemble.
Et les sociétés sans loi finissent presque toujours par sombrer dans la tyrannie, et cela nous arrive en ce moment.

Ce sont des jours si sombres pour notre nation, et ils ne feront que s’assombrir.

Pendant des années, j’ai supplié le peuple américain de se réveiller parce que nos libertés étaient régulièrement ébranlées.

Maintenant, nous sommes arrivés à un point où le gars de la Maison Blanche s’en donne à cœur joie pour nous éliminer les quelques libertés qui nous restent, et à moins que le peuple américain ne se lève et ne s’y oppose, ces notions de bases de libertés, vont finir par disparaître à tout jamais.

Source: theeconomiccollapseblogVoir les précédentes interventions de Michael Snyder

A l’attention des lecteurs du site BusinessBourse

Nous sommes à la veille d’un tournant majeur dans l’économie mondiale. Le moment est venu d’acheter de l’Or avant qu’il ne soit trop tard. Pour les très rares personnes qui ont des actifs à protéger, il devient urgent de sortir des bulles d’actifs(marché boursier, obligataire, immobilier, etc…), comme je le recommande depuis longtemps. Il est également temps de détenir de l’or et de l’argent physique comme assurance pour son patrimoine. Les métaux précieux atteindront des niveaux sans précédents, voire non envisageables aujourd’hui avec l’hyperinflation. Débancarisez-vous ⟶ Service Premium

Apres la baisse technique du cours de l’or ces deux derniers mois, nous sommes à des niveaux de prix très faibles vu la situation Economique catastrophique ( Des déficits d’états historiques, une impression monétaire devenue incontrôlable… l’inflation arrive et la dépréciation des monnaies va ruiner les épargnants… Une appréciation importante des cours de l’or et de l’argent se profile.

Pour ceux qui pensent que c’est le moment d’investir dans l’or ou l’argent, nous vous recommandons de contacter le site « l’once d’or », ou directement par mail: [email protected]. Leurs prix, le service et le conseil vous aideront à prendre votre décision. Livraison gratuite dans toute la France métropolitaine, et territoires d’outre-mer. Pour d’importants achats, si vous venez de la part du site BusinessBourse, vous aurez de meilleures conditions en prix et en service. (En cas de besoin – Tel portable: 06 85 94 73 13)

Relayez-nous et suivez-nous au travers de nos différents réseaux sociaux ci-dessous:

Page Facebook: https://www.facebook.com/BusinessBourse-BB-348812011910
Twitter: https://twitter.com/BusinessBourse
Telegram: https://t.me/BusinessBourse_BB
Linkedin: https://www.linkedin.com/in/business-bourse-5a663944/
gettr: https://gettr.com/user/businessbourse/

Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
Retour au standard or
L'or, un placement d'avenir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Histoire de l'argent
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Une économie au pur standard Or
21,00 EUR
15,00 EUR
64,90 EUR
25,00 EUR
25,00 EUR
24,00 EUR
Retour au standard or
Retour au standard or
21,00 EUR
L'or, un placement d'avenir
L'or, un placement d'avenir
15,00 EUR
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
Investir sur le marché de l'or : Comprendre pour agir
64,90 EUR
Histoire de l'argent
Histoire de l'argent
25,00 EUR
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
Géopolitique de l'Or: Le métal jaune au cœur du système international
25,00 EUR
Une économie au pur standard Or
Une économie au pur standard Or
24,00 EUR

2 commentaires

  1. tiens bizarre !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!
    l’article est restée ! mais mon commentaire le doublon de celui que j’avais fait sur l’artticle : ça y est c’est officiel ! Israel la 3ème dose de vaccin…… a lui aussi disparu ainsi que les autres commentaires !!!!!!!!!!!!!!!!!
    l’article de businessbourse est restée ! mais sans commentaires ! c’est mieux qu’avec l’autre article qui a complètement disparu aux dernières nouvelles ! en fait c’est nul et inquiétant !

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Bouton retour en haut de la page