13.9 C
Paris
samedi, juillet 13, 2024

L’IVERMECTINE EN 2023: « L’efficacité de ce vieux médicament a été prouvée et approuvée par la « Food and Drug Administration »…Pourquoi de nombreux pharmaciens continuent-ils de refuser d’en prescrire contre le COVID ? La propagande sanitaire a décidemment encore de Terribles effets aujourd’hui !!! »

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

Le refus persistant des pharmaciens du pays d’exécuter les ordonnances de médicaments controversés contre le COVID a soulevé des questions sur l’autonomie médicale et sur la question de savoir qui, en fin de compte, contrôle les soins aux patients, selon un éminent médecin.

Le Dr Mary Talley Bowden, praticienne et fondatrice de la « Coalition of Health Freedom », a déclaré à « Epoch Times » que de nombreux pharmaciens dans tout le pays refusent toujours d’exécuter les ordonnances d’Ivermectine délivrées aux patients pour le traitement du COVID, malgré les déclarations de la « Food and Drug Administration », qui pourtant avaient décidé cette possibilité en affirmant ce droit aux médecins.

« Il faut que cela prenne fin. En indiquant à mes patients à quels médicaments ils peuvent et ne peuvent pas avoir accès, nous avons effectivement un groupe important de pharmaciens qui exercent la médecine sans permis », a déclaré le Dr Bowden. « Ils n’ont aucune responsabilité dans ce domaine, mais ils sont autorisés à dicter les soins aux patients. »

« Je le vois tous les jours. Assez, c’est assez », a ajouté le Dr Bowden.

L’Ivermectine existe depuis des décennies, mais est devenue le centre d’une controverse en 2020 après que les avis médicaux se sont divisés sur son efficacité en tant que traitement contre le COVID. Par la suite, de nombreux pharmaciens ont refusé d’exécuter les ordonnances de médicaments.

En 2023, la question avait fait son chemin jusqu’au tribunal lorsque, le 8 août, un avocat représentant la FDA a confirmé que les médecins étaient libres de prescrire de l’Ivermectine pour traiter le COVID.

« La FDA reconnaît explicitement que les médecins ont le pouvoir de prescrire de l’Ivermectine pour traiter le COVID », a déclaré Ashley Cheung Honold, avocate du ministère de la Justice représentant la FDA, à la Cour d’appel des États-Unis pour le 5e circuit.

Le 17 août, la FDA a publié des éclaircissements, déclarant cette fois que même si elle avait approuvé l’Ivermectine pour certaines utilisations chez les humains et les animaux, elle n’avait publié aucune déclaration affirmant la sécurité ou l’efficacité du médicament pour traiter le COVID. Cependant, l’agence a de nouveau affirmé qu’il appartiendrait à chaque médecin de prescrire ou non le médicament pour le traitement du COVID.

« Les professionnels de la santé peuvent généralement choisir de prescrire un médicament humain approuvé pour une utilisation non approuvée lorsqu’ils jugent que l’utilisation non approuvée est médicalement appropriée pour un patient individuel », a déclaré la FDA.

Source: zerohedge

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici


LES PLUS POPULAIRES 🔥

Investissez dans L'Or via notre partenaire de confiance "L'once d'Or".

X