5 C
Munich
mercredi, février 28, 2024

2024 SERA PIRE QUE 2023 : « PERTE DES LIBERTES INDIVIDUELLES ET ACCROISSEMENT DU CONTROLE PAR LES ELITES ! » Catherine Austin Fitts

NOS SOLUTIONS

Catherine Austin Fitts, éditrice du rapport Solari, experte financière et ancienne secrétaire adjointe au logement sous l’administration Bush, affirme que l’article à la une (sur 20 articles à la une) de 2023 était un recul démesuré des libertés dans tous les registres de la société sous forme de tyrannie sans oublier une certaine prise de contrôle des élites (les mondialistes) sur le reste de la population. Voici ce que CAF explique : « Notre histoire numéro une de 2023 est « l’année de tous les reculs ». C’était si long et si gros que nous avons dû créer une page spéciale et déplacer les 19 autres articles majeurs dans une toute autre section sur une autre page.

Selon CAF, quelques-uns des articles de 2023 qui ont documenté ce recul massif sont « des articles sur les protections constitutionnelles, différents litiges sur le premier et le deuxième amendement, et nous en avons un sur la souveraineté et l’infrastructure de l’information. Nous avons des histoires sur toutes les réactions négatives contre les médias, y compris les litiges visant à demander des comptes aux gens et à mettre fin aux pouvoirs liés à l’état d’urgence. Nous menons des guerres culturelles pour dire non aux organisations internationales. Les contrôles de capitaux et l’ESG (investissement environnemental, social et de gouvernance) sont grillés. Les AG de l’État se sont attaqués à ESG et à Larry Fink (PDG de BlackRock), et il a dû publiquement faire marche arrière. Certaines personnes sont au bout du rouleau. Nous avons eu une autre histoire sur des manifestations dans la rue et avons une section entière sur des héros qui ne se sont pas laisser faire. . .En 2023, les gens ont commencé à réaliser qu’il s’agissait de tuer ou d’être tué. Nous devons réagir parce que nous ne pouvons pas accepter cela. Ils essaient de nous laminer, premièrement. Ensuite, ils essaient de prendre tous nos biens, et nous ne pouvons pas les laisser faire.
CAF parle également de ce qu’elle appelle « une fraude collatérale massive ». CAF poursuit en disant : « La fraude collatérale est énorme, et nous avons parlé de l’argent (des milliards de dollars) qui a « disparu » du gouvernement fédéral depuis des années. C’est ce qui se passe aux États-Unis et dans le monde depuis des années maintenant. Vous émettez des dettes, vous recevez beaucoup d’argent, puis cet argent disparaît. . . Il existe donc un système extrêmement frauduleux sur les marchés de la dette. La réalité est que si vous voulez créer une bulle comme celle-là, vous avez besoin d’un contrôle très strict des garanties. C’est de cela dont il s’agit avec « The Great Taking ». 2024 est l’année où toutes ces anomalies et ces restrictions sociales pourraient très facilement nous propulser dans un chaos absolument hors norme.

CAF considère l’or comme un investissement incontournable pour les années à venir. Le dollar américain s’affaiblit, même si pour le moment il reste « dominant et dangereux ».

Source: usawatchdog.com

A LA UNE

3 Commentaires

  1.  » ACCROISSEMENT DU CONTROLE PAR LES ELITES  »

    Seulement tant qu’on les laissent faire…
    Si un jour on decidait de sortir en nombre et de rester dans les rues quitte à aller les chercher derriere leurs bureaux… la ça ne serait plus la meme chose…
    Il va maleureusement falloir que ça arrive un jour, car c’est eux ou c’est nous…

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

LES PLUS POPULAIRES 🔥