7.4 C
Munich
mardi, février 27, 2024

CRISE DES AGRICULTEURS ALLEMANDS QUI S’ENTENSIFIE CONTRE DES DECISIONS EUROPEENNES : « Les camionneurs REJOIGNENT les BLOCAGES…Même les médias Américains en parlent ! »

NOS SOLUTIONS

Les camionneurs allemands se sont joints aux agriculteurs pour une semaine de manifestations contre un projet du gouvernement visant à supprimer les allégements fiscaux sur le diesel utilisé dans l’agriculture afin de « lutter contre le changement climatique », après que la coalition tripartite du chancelier Olaf Scholz a annoncé le mois dernier son intention de supprimer une exonération de taxe sur les voitures pour véhicules agricoles ainsi que des allégements fiscaux sur le diesel.
Les manifestants devant la porte de Brandebourg à Berlin ont garé des tracteurs et affiché des pancartes telles que « Pas d’agriculteur, pas de nourriture, pas d’avenir ».

L’annonce du gouvernement fait partie d’un plan visant à tenter de combler un trou de 17 milliards d’euros (18,6 milliards de dollars) dans le budget 2024 de l’Allemagne, rapporte l’AP.

Jeudi, le gouvernement est revenu sur une partie du projet, annonçant que même si l’exonération de taxe sur les voitures serait maintenue, les réductions des allégements fiscaux sur le diesel seraient étalées sur trois ans. Cela n’a pas calmé les agriculteurs allemands, dont l’association a exigé un renversement complet et a déclaré qu’elle allait lancer une « semaine d’action » à partir de lundi, au cours de laquelle les agriculteurs ont utilisé des tracteurs pour bloquer les routes d’accès aux autoroutes en début de journée.

Il y a également eu des perturbations dues aux convois de tracteurs dans et autour de certaines villes. La production dans l’usine automobile Volkswagen d’Emden, dans le nord-ouest de l’Allemagne, a été arrêtée en raison du blocage des routes d’accès, empêchant les employés de se rendre au travail, a rapporté l’agence de presse allemande dpa.

Parmi les manifestations à travers le pays, plusieurs centaines de tracteurs et autres véhicules se sont rassemblés devant la porte de Brandebourg à Berlin.
Les manifestations sont sous surveillance après qu’un groupe d’agriculteurs a empêché jeudi le vice-chancelier Robert Habeck de débarquer un ferry dans un petit port de la mer du Nord alors qu’il revenait d’un voyage personnel sur une île au large.

Et bien sûr, les autorités préviennent que « des groupes d’extrême droite et d’autres pourraient tenter de tirer profit des manifestations ».

Les changements budgétaires allemands comprenaient des restrictions controversées, qui étaient « nécessaires » après que le plus haut tribunal du pays a annulé une décision antérieure de réorienter près de 66 milliards de dollars américains initialement destinés à atténuer les retombées de la pandémie de COVID-19 afin de lutter contre le changement climatique et de moderniser le pays.

Cela ne mènera sûrement pas à une inflation encore plus galopante.

Source: zerohedge

A LA UNE

1 COMMENTAIRE

  1. Tant qu’ils n’auront pas occupé des ronds points et foutu le bordel sur des péages et dans les transports, on en parlera très peu (et surtout en France)

    Les « rassemblements » ne font plus recette, ils ne gênent pas le pouvoir qui réagit très vite pour dénoncer les « perturbateurs » via les médias aux mains de milliardaires.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

LES PLUS POPULAIRES 🔥