20.4 C
Munich
vendredi, juin 14, 2024

CRISE ECONOMIQUE AUX PROPORTIONS STUPEFIANTES : « Dettes, Inflation et aucune augmentation de salaire…Les Licenciements foisonnent ! »

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

Ils ont réussi à retarder le moment critique de l’économie américaine, mais ils n’ont pas pu le reporter indéfiniment. Pendant la pandémie, la Réserve fédérale a injecté des milliards de dollars dans le système financier et nos politiciens ont emprunté et dépensé des milliards de dollars que nous n’avions pas. Tout cet argent a provoqué une énorme inflation, mais ceci a également créé une « ruée vers le sucre » pour l’économie. En d’autres termes, les conditions économiques étaient nettement meilleures qu’elles ne l’auraient été autrement. Malheureusement, une telle réflexion à court terme aura un prix élevé à payer dans le futur. Depuis le gouvernement fédéral, notre société tout entière croule sous les dettes, et il semble maintenant que nos problèmes économiques sont sur le point de passer à un niveau supérieur.

Début 2024, de nombreux signes indiquent que l’activité économique aux États-Unis commence réellement à ralentir.

Par exemple, on vient d’apprendre que les dépenses de consommation ont « fortement chuté » au cours du mois de janvier…

Les dépenses de consommation ont fortement chuté en janvier, ce qui constitue un signe de danger grave pour l’économie, a rapporté jeudi le département du Commerce.

Les ventes au détail anticipées ont diminué de 0,8 % pour le mois après un gain révisé à la baisse de 0,4 % en décembre, selon le Bureau du recensement. Une baisse était attendue : les économistes interrogés par le « Dow Jones » tablaient sur une baisse de 0,3%, en partie pour compenser les distorsions saisonnières qui ont probablement dopé les chiffres de décembre.

Toutefois, le recul a été bien plus important que prévu. Même en excluant les automobiles, les ventes ont chuté de 0,6 %, bien en deçà de l’estimation d’un gain de 0,2 %.

Malheureusement, la vérité est que les consommateurs américains n’ont tout simplement pas autant d’argent à dépenser de nos jours.

Ils sont endettés jusqu’aux dents et les taux de délinquance ont grimpé en flèche.

De nombreux consommateurs mettent leurs finances à rude épreuve, et il ne devrait donc pas être surprenant que « Disney+ » ait perdu plus d’un million d’abonnés au cours du quatrième trimestre de l’année dernière…

Le nombre d’abonnés à « Disney+ Core » (qui comprend les clients américains et canadiens, ainsi que les utilisateurs internationaux, à l’exclusion de « Disney+ Hotstar » basé en Inde) est tombé à 111,3 millions par rapport aux 112,6 millions déclarés au trimestre précédent, selon les résultats trimestriels de Disney publiés mercredi.

Début 2024, nous avons également vu de grands employeurs réduire impitoyablement la masse salariale dans tout le pays.

Le résumé suivant de certains des licenciements les plus choquants que nous ayons vus récemment vient de Zero Hedge

1. Twitch : 35 % des effectifs
2. Roomba : 31 % des effectifs
3. Hasbro : 20 % des effectifs
4. LA Times : 20 % des effectifs
5. Spotify : 17 % des effectifs
6. Levi’s : 15 % des effectifs
7. Xerox : 15 % des effectifs
8. Qualtrics : 14 % des effectifs
9. Wayfair : 13 % des effectifs
10. Duolingo : 10 % des effectifs
11. Washington Post : 10 % des effectifs
12 : Snap : 10 % des effectifs
13. eBay : 9 % des effectifs
14. Business Insider : 8 % des effectifs
15. Paypal : 7 % des effectifs
16. Okta : 7 % des effectifs
17. Charles Schwab : 6 % des effectifs
18. Docusign : 6 % des effectifs
19 : CISCO : 5 % des effectifs
20. UPS : 2 % des effectifs
21. Blackrock : 3 % des effectifs
22. Paramount : 3 % des effectifs
23. Citigroup : 20 000 salariés
24. Pixar : 1 300 salariés

Pendant la pandémie, nous avons assisté à de nombreux licenciements temporaires, mais la dernière fois que nous avons vu de grandes entreprises procéder à des licenciements massifs et permanents sur une base aussi généralisée, c’était en 2008 et 2009.

Et nous nous souvenons tous de ce qui s’est passé à l’époque.

Pendant ce temps, le coût de la vie continue d’augmenter plus vite que les salaires.

Par exemple, on rapporte que le coût de l’assurance automobile a augmenté « au taux annuel le plus rapide jamais enregistré »…

Le coût de l’assurance automobile a bondi de 1,4 % en janvier, portant le gain annuel total à 20,6 %, soit le taux annuel le plus rapide jamais enregistré. Par rapport au début de l’année 2019, l’assurance automobile est près de 40 % plus chère. Les experts estiment que le problème pourrait bientôt s’aggraver avant de commencer à s’améliorer.

Il va sans dire que la plupart des Américains n’ont pas vu leur salaire augmenter de 20,6 % au cours de l’année écoulée.

Bien sûr, à peu près tout le reste est également devenu rapidement plus cher, et cela ne va pas changer de sitôt.

Par-dessus tout ça, nous sommes également confrontés à une crise immobilière commerciale sans précédent.

Nos institutions financières sont assises sur des montagnes de prêts immobiliers commerciaux douteux, et Kevin O’Leary prévient que « des milliers d’autres » feront faillite au cours des trois à cinq prochaines années

Les banques régionales sont condamnées.

Ce n’est pas nécessairement une mauvaise chose… si vous y êtes préparés.

Cela fait presque un an que la « Silicon Valley Bank » (SVB) s’est effondrée en mars, victime d’une gestion idiote. Mais la triste réalité est que la petite crise bancaire est loin d’être terminée.

Dans les trois à cinq prochaines années, des milliers d’autres institutions régionales finiront par faire faillite. C’est pourquoi je n’ai pas économisé un centime ni investi dans un seul actif proposé par ces banques.

Kevin O’Leary a-t-il raison à ce sujet ?

Je ne sais pas.

Nous devrons simplement attendre et voir ce qui se passe.

Mais il ne fait aucun doute que les choses ne s’annoncent pas bien en ce moment.

Il va sans dire que les États-Unis ne sont pas les seuls à connaître des turbulences économiques ces jours-ci.

Cette semaine, on a appris que l’économie japonaise est officiellement entrée en récession

Le Japon a perdu sa place de troisième économie mondiale au profit de l’Allemagne, alors que le géant asiatique a sombré de manière inattendue dans la récession.

Autrefois deuxième économie mondiale, le Japon a annoncé jeudi deux trimestres consécutifs de contraction – en baisse de 0,4% sur une base annualisée au quatrième trimestre après une contraction révisée de 3,3% au troisième trimestre. Le PIB du quatrième trimestre a largement manqué les prévisions d’une croissance de 1,4% selon un sondage « Reuters » auprès des économistes.

Les Allemands sont eux aussi confrontés à de gros problèmes.

En fait, l’Allemagne est actuellement qualifiée d’ « homme malade de l’Europe ».

Fait intéressant, c’est à cette époque que Jeff Bezos a décidé de brader pour des milliards de dollars d’actions Amazon

Le fondateur milliardaire d’Amazon, Jeff Bezos, a vendu pour 2 milliards de dollars supplémentaires d’actions de la société, portant la valeur totale des actions qu’il a cédées la semaine dernière à 4 milliards de dollars, selon les documents réglementaires.

Un dossier d’Amazon publié mardi a montré que Bezos, qui a démissionné de son poste de directeur général de la société basée à Seattle en 2021 mais reste président exécutif, a vendu 12 millions d’actions pour environ 2 milliards de dollars entre vendredi et lundi.

Il n’a certainement pas besoin d’argent.

Alors pourquoi fait-il ça ?

Sait-il quelque chose que nous ignorons tous ?

Je ne pense pas vraiment.

Au lieu de cela, je pense qu’il peut voir ce que nous pouvons tous voir.

Les cours des actions ont atteint des niveaux record alors même que l’économie dans son ensemble se dirige clairement vers un ralentissement majeur.

C’est donc le moment idéal pour vendre.

Jeff Bezos n’est pas arrivé là où il est en étant stupide. Il peut voir ce qui arrive et il s’en va pendant qu’il en est encore temps.

Source: theeconomiccollapseblog

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

LES PLUS POPULAIRES 🔥

Investissez dans L'Or via notre partenaire de confiance "L'once d'Or".

X