16.1 C
Munich
mardi, juin 18, 2024

SCANDALE du DPE. 1 million de logements chauffés à l’électricité classés passoires thermiques…. complètement à tort.

NOS SOLUTIONS

A LA UNE

LES DERNIÈRES VIDÉOS

Cela fait des mois et presque des années que je vous dis que ce DPE est une aberration technique.

Si l’on veut lutter contre le CO2, alors il faut favoriser les chauffages électriques qui n’émettent pas de CO2 et sont très faciles d’installation et ne nécessitent pas de mettre des compresseurs sur les façades extérieures, peuvent-être pilotables, même à distance avec… une application.

Bref, je vous ai déjà expliqué tout cela et le chiffre fait frémir et explique à lui seul la crise de la location incroyable que les différents gouvernements bras cassés successifs que nous avons eus ont créé de toutes pièces.

« Un million de logements chauffés à l’électricité ont été classés à tort en passoires thermiques »

« Le coefficient d’énergie primaire désavantage les logements chauffés à l’électricité et favorise au contraire ceux qui le sont avec des énergies fossiles

Les faits – Christophe Béchu et Bruno Le Maire planchent sur un changement du mode de calcul du coefficient d’énergie, évaluation que Brice Lalonde, président de l’Association Equilibre des Energies, juge « stupide ».
Le mode de calcul du Diagnostic de Performance Energétique (DPE) qui va être modifié pour les petites surfaces, le sera à nouveau. Les équipes ministérielles de Christophe Béchu (Transition écologique), et de Bruno Le Maire (Economie et Finances) travaillent depuis quatre mois sur le coefficient d’énergie primaire, qui entre dans le calcul du DPE et privilégie pour l’instant le gaz à l’électricité. « Ce n’est pas à l’ordre du jour immédiat, mais c’est à l’étude », confirme le cabinet du premier. De quoi faire ressortir une vieille polémique. »

Alors les bonnes âmes vont évidemment polémiquer en nous expliquant que l’urgence climatique ne peut plus attendre !

Mais justement… encore une fois, la seule alternative au chauffage électrique (nucléaire) qui ne fait donc pas de CO2… c’est… de ne plus se chauffer du tout.

Si on ne se chauffe plus du tout, cela ne sert à rien d’isoler un peu plus, car un bâtiment pas chauffé, termine à la température ambiante, ce n’est qu’une question de temps.

Le gouvernement n’a que trop tardé à revoir le coefficient d’énergie primaire, c’en est même hallucinant d’amateurisme.

Charles SANNAT

« Insolentiae » signifie « impertinence » en latin

Pour m’écrire [email protected]

Pour écrire à ma femme [email protected]

Vous pouvez également vous abonner à ma lettre mensuelle « STRATÉGIES » qui vous permettra d’aller plus loin et dans laquelle je partage avec vous les solutions concrètes à mettre en œuvre pour vous préparer au monde d’après. Ces solutions sont articulées autour de l’approche PEL – patrimoine, emploi, localisation. L’idée c’est de partager avec vous les moyens et les méthodes pour mettre en place votre résilience personnelle et familiale.

« À vouloir étouffer les révolutions pacifiques, on rend inévitables les révolutions violentes » (JFK)

Source: insolentiaeVoir les précédentes interventions de Charles Sannat

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

Accès illimité à des livres gratuits - Cliquez pour en profiter !

LES PLUS POPULAIRES 🔥

Investissez dans L'Or via notre partenaire de confiance "L'once d'Or".

X